Partagez | 
 

 Nylea Than (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Nylea Than (fini)   Jeu 6 Mar - 19:11












Nylea ♠ Than ♣ 34 ans ♦ Elfe





Miroir, miroir... Que vois-tu?


Nylea a l'apparence classique des albinos. Ses yeux sont rouges sang et sa peau très pâle. L'un comme l'autre sont très sensibles aux cruels rayons du soleil. En partie pour pallier ce problème, elle laisse pousser suffisamment ses cheveux blancs jusqu'à ses yeux afin de limiter le passage de la lumière, ce qui lui donne un certain air négligé. Pourtant, sa coupe garçonne laisse paraître un doux visage de poupée, si l'on fait abstraction de ses yeux à la couleur peu engageante.
Son corps n'est pas plus haut d'un mètre soixante-cinq et parait fréquemment frêle, sous ses vêtements de tissus léger, souvent de couleur pâle lorsqu'ils ne sont pas simplement blanc. Cependant, ses nombreux voyages ont marqué sont corps de muscles souples.


Le reflet de ton âme...


Nylea ne s'est jamais aventurée dans la faune que sont les relations sociales, tout comme la société s'est bien gardé de s'aventurer à la fréquenter. Ses yeux couleurs sang, sa différence flagrante avec ses pairs, ont fait d'elle un être légèrement évité. Que légèrement, mais suffisamment pour qu'un caractère naturellement solitaire tel que le sien ne prenne pas la peine de se mêler aux autres. Par contre, elle a visité la faune animal et végétal de long en large. Le temps qu'elle ne passait à apprendre avec sa race, elle l'utilisait pour explorer les secrets de la nature. D'une certaine manière, elle a acquit ainsi seule le comportement de ses semblables, avec cependant des différences frappantes. Si les elfes en général supposent que la nature doit être protégée par leur personne, Nylea considère en revanche qu'elle a été offerte et créée pour être utilisée et elle fait abstraction de toute idée de préservation.
Cette façon de considérer ce qui l'entour est peut-être dut à son manque de sociabilisation, cause de son absence total d'empathie qui fait d'elle une psychopathe. Du moins d'après une analyse psychologique classique. La pitié, la dévotion, la compassion, sont des mots dont les sens même lui sont abstraits, faisant d'elle un esprit objectif et quelque peu froid, qui a au moins la qualité d'être sincère.
Si elle ne voit que trop peu des humanoïdes, elle n'est pas pour autant craintive vis-à-vis d'eux. Au contraire. Sa curiosité l'a poussé à apprendre le fonctionnement de la nature, mais elle n'a pas de limite. Les bipèdes pensant éveillent de plus en plus sont intérêt. Eux ainsi que tous leurs principes de loyautés, de guerres, de confiances, de trahisons, qu'elle découvre peu à peu, avec amusement seulement. Il ne faut pas attendre d'elle un engagement moral. Vous aurez au mieux une elfe intéressée jusqu'à ce qu'elle trouve un autre divertissement.



Il était une fois...



Nylea Than est né à Lonëneilh de Hirion Than et Palië Than. Une naissance aussi décevante que l'on peut l'imaginer. Mais il ne faut pas en vouloir à ses géniteurs, elfes nobles et grands, éléments d'un amour rare chez ce peuple. Un compagnon d'éternité est dur à trouver et la naissance davantage encore. Alors se retrouver avec dans ses bras une créature incolore à la peau presque translucide et aux yeux injectés de sang... décevant. Juste décevant. Peut-être aurait-il été mieux de détruire cette erreur de la nature, cet albinos. Peut-être aurait-t-il fallut lui dispenser, avec une plus ou moins bonne intention, d'avoir à subir toutes les faiblesses que comprend un albinos. Mais la destruction, la fuite d'une responsabilité par crainte d'un futur hasardeux n'aurait guère été raisonnable. Et les elfes, la plupart de temps, sont des êtres raisonnables. Calmes. Sages. Vieux, aussi. Toutes ces choses, tous ces masques qu'ils gardent à l'esprit et qui leur empêche de faire des actes contraires à cette identité qui leur a été donné.
Ainsi, Nylea a été "élevé". Pas avec les autres, cependant. On peut supposer qu'à cause d'elle, ses parents ont préféré s'éloigner de la capital elfique pour se diriger vers le petit village Dimalis, sur le même continent. Car s'il n'était pas raisonnable de jeter un albinos, il n'était pas très agréable de l'éduquer aux yeux de toute une communauté elfe. Seule sa mère a prit la peine de l'accompagner, en promettant à son compagnon d'éternité de revenir à la capital dans 20 ans, le temps d'apprendre la vie à sa progéniture. 20 ans... un chiffre déjà dérisoire à dut subir un découpage en son milieu.
Les comportements sont contagieux. La froideur de Palië vis-à-vis de sa fille a été partagé. Nylea restait la plupart du temps silencieuse. Même ses premiers n'ont été que très tardif, malgré les efforts d'éducation que fournissait sa mère. Sinon, elle était en permanence calme et involontairement désagréable. Ses deux grands yeux rouges, tâches pourpre au milieu de l'étendu de neige glaciale qu'était son visage, observant toute la vie qui se se déroulait autour d'eux, étaient vraiment désagréable. La plupart des gens, après l'avoir observé une première fois, évitait de rencontrer à nouveau son regard. Et étant donné que le village où elle a vécu était petit, c'est peu dire qu'on ne prenait garde à elle que très rarement. Heuresement, Nylea n'en souffrit pas et a accepter sans la moindre frustration l'ignorance vis-à-vis d'elle de  la part de son entourage. Cette ignorance ne tarda d'ailleurs pas à devenir mutuelle. A partir de 6 ans déjà, la jeune elfe partait visiter les bois sans demander son reste, se passionnant de la faune et de la flore riche de ce monde. C'est pour la nature seule qu'elle a prit la peine de prendre garde aux cours de lecture et d'écriture que lui donnait sa mère, afin de pouvoir étudier les ouvrages elfiques à propos des multitudes de plantes et d'animaux. Ceci était une envie autant qu'un besoin. L'albinos souffrait de sa faiblesse au soleil, malgré l'ombre que lui fournissait les bois. Les plantes aux vertus protectrices qu'elle découvrit lui fit du plus grand bien et ne put qu'aiguiser davantage sa passion pour les richesse de la nature.
A partir de 10 ans, son autonomie était telle que sa mère partit donc 10 ans avant le délai qu'elle s'était imposée. Ceci sans aucune cérémonie, avec le naturel relatif et dur qui avait dicté ses actes dès sa naissance. Sa conscience apaisée par les capacités de sa fille à se débrouiller seule, elle la quitta sereine pour rejoindre sa capital, laissant à Nylea les quelques dizaines de livres pour lesquels elle se passionnait ainsi qu'un logis.
La petite réussit dans un premier temps à se nourrir convenablement en échangeant des baumes de soins et d'autre médicaments avec les villageois qui lui reconnaissaient malgré tout des qualités en tant qu'herboriste. Elle passa la majorité de son temps à observer la nature et à l'étudier tout en restant à Dimalis jusqu'à 25 ans. Mais elle devait partir toujours plus loin de son domicile, toujours plus longtemps pour ses observations, si bien qu'elle décida de le quitter. Elle vendit alors tous les biens qu'elle ne pouvait emporter avec elle et partit définitivement dans les bois à la découverte du vaste monde et de ses divers environnements naturels.
Jusqu'à ses 35 ans, elle vécue de la chasse à l'arc et d'expériences qu'aucun elfe n'aurait oser pratiquer, elle mis-à-part. Elle n'hésitait pas à utiliser les animaux qu'elle trouvait pour tester les effets de ses mélanges, curatifs ou destructifs. Médicaments ou poisons. Sans la moindre cruauté, cependant. Elle aime les créatures, mais pas de façon à regretter de les utiliser comme cobaye. Jamais. Elle soignait des oiseaux blessés d'un coté, détruisait quelques autres êtres vivants d'un autre pour tester les effets des éléments de cette même nature. Qu'y avait-il de mal à ça ? Certes, elle aurait eu des êtres humains à sa portée, elle n'aurait fait aucune distinction et les auraient traiter de la même façon au risque d'en rendre certains malades. Mais peu importe. Elle n'en avait rencontrer que très peu et jamais suffisamment longtemps pour qu'elle fasse quoi que ce soit de mauvais, autant d'un point point de vue extérieur que du point de vue de sa propre conscience.

Du haut de ses 36 années d'expérimentation, la nature qui l'entoure lui réserve de moins en moins de secret. Il est temps pour elle de s'intéresser à d'autre environnement. Et celui des bipèdes n'étant pas des moins attrayant, découvrir leur art est son nouvel objectif. Ainsi, elle se rapproche de plus en plus des sociétés et peut-être de la sociabilisation.


Et si tu étais magique?


Il y a peu d'info à ce sujet. Il faudra donc peut-être me pardonner d'y aller à tâtons :
Nylea a suffisamment d'expérience avec les animaux pour lire en eux et calmer facilement leurs mots et communiquer des informations simples : un danger, un point d'eau, un humanoïde sans autre distinction, un cadavre, de la nourriture, ect.
Elle peut déterminer à la vue des plantes les potentiels événements plus ou moins récents qui ont pu avoir lieu autour d'elle.
Elle est capable de transférer son énergie dans d'autres êtres vivants dans le but d'aider à les soigner ou d'accroître leur croissance, mais aussi d'en absorber. (Protocole lent bien-sûr, ça ne va pas lui permettre de drainer un homme en quelques secondes : plus la créature est grosse, plus c'est compliqué. Pour un homme cela se comptera en heures.)
Je suppose qu'elle peut avoir également une capacité classique comme le soin de petites plaies, ect...



Laisse tomber le masque...

Nom ou Surnom : Oni
Âge : 17
Comment as-tu connu le forum?Via un ami qui n'est pas inscrit
Code du réglement:
Spoiler:
 

Excusez-moi si les remarques sont malvenues, mais ça me semble importants : le forum est simple dans le sens où l'on peut rapidement faire le tour de toutes les informations disponibles, ce qui est bien, mais c'est également très pauvre. Je n'ai pas trouvé de contextes complets, la magie semble à la fois abstraite et rigide, il y a pas mal d'erreur dans les sujets principaux, il n'y a pas de description dans les différentes zones rp (du moins pas dans toute), ect... D'ailleurs il est obligatoire de donner nos innés dans l’inscription. Je suppose que c'est une erreur de formulaire.
Voilou. Sinon je me remet doucement au rp après une longue pause et je pense que ce fofo ne sera pas mal =)


Dernière édition par Nylea le Jeu 6 Mar - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nylea Than (fini)   Jeu 6 Mar - 21:33

Bienvenue en Adariel!

Fait nous signe quand ta fiche est finie!

Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nylea Than (fini)   Jeu 6 Mar - 21:51

Merci =)
C'est fini.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nylea Than (fini)   Ven 7 Mar - 5:47

Bienvenue à toi !
Nous sommes entrain de travailler sur le forum pour ce qui est de ton commentaire ^^
Bientôt se sera plus complet Smile
Les autres membres du staff viendront bientôt te valider
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nylea Than (fini)   Ven 7 Mar - 10:50

Bonjour et bienvenue.
Pour moi tout est ok (un elfe Albinos franchement ça me botte bien)
Le code est bon et les remarques judicieuse ;-)

Un ou une de mes comparses viendra aussi valider ta fiche et hop tu pourras te rejeter dans le bain du RP :-)
Amuses toi bien parmi nous

Kanarg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Nylea Than (fini)   Ven 7 Mar - 12:25

Je passe valider ^^ cependant j'ai une remarque
même si ce n'est pas obligatoire, peut être serait mieux d'insérer ton nom de famille dans ton pseudo x) enfin bref voilà validée o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nylea Than (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nylea Than (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-