Partagez | 
 

 Mikalÿa - dites Mika [Done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Mer 26 Fév - 9:55












Mikalÿa ♠ Nemyris ♣ 217 ans ♦ Maderas





Miroir, miroir... Que vois-tu?

Je ne suis pas plus grande que la moyenne des demoiselles de mon âge. Ni plus large, ni plus ronde, ni plus autre la-moindre-chose non plus. Je suis la banalité même. Je passe inaperçue dans la masse. Ou du moins est-ce ce que j'aime à croire.
 
Je cache mes formes féminines sous des couches et des couches de tissu. Ma préférence va vers ses longues robes sans fin. Celles-là même qui trainent à terre et prennent la poussière. Celles-là même qui recouvrent la totalité de mes membres à l'exception de mes doigts. Phalanges d'argile que je cache la plupart du temps sous le contact rassurant de gants légers.
 
Cacher. Voilà bien le verbe qui s'accorde le mieux avec mon apparence. Là où, autrefois, ma peau était pâle comme le clair de lune (faisant davantage ressortir le blond de ma crinière) elle n'est désormais plus que l'ombre de sa splendeur. Elle transpire autant qu'elle ne respire la maladie de son hôte. Alors je la cache. Sous des tissus longs qui empêche le soleil de me toucher. Sous des écharpes de velours qui me font suffoquer en été. A me voir ainsi recouverte je pourrais bien me faire passer pour une nomade des déserts. Mes prunelles ne trahissent jamais le mal qui me ronge de l'intérieur. Alors les gens me "voient" sourire, car c'est tellement plus facile que de leur conter mes larmes.
 
Je ME cache. Pour les apparences, si précieuses aux yeux de la population. Pour eux, ces autres qui sont l'Enfer. Mais tout autant pour moi ... qui refuse de porter le poids de ma malédiction.


Le reflet de ton âme...

  Timide. Silencieuse. Mystérieuse. Tous ces adjectifs se reportent à une partie de ma personnalité dont je ne vois pas l'intérêt de la cacher. Ce sont des aspects réels, même si uniquement nés de la bouche d'autrui. C'est la perception des autres sur ce monde étrange et lugubre qui est mien. Celui-là même que je ne peux me permettre de partager avec eux. Celui-là même qui me réconforte autant qu'il m'entraine dans sa chute.
 
La réalité dans laquelle je vis est autre que la vôtre. Ou du moins percevons-nous là d'une manière antipode. Là où vous voyez en couleur, je ne distingue rien de plus que le blanc et le noir - tous deux perpétuellement entourés de gris. Cette nuance est de fait, et à juste titre, la seule qui pourrait se reporter à ma propre condition. C'est peut-être pour cela qu'elle me colle aussi bien à la peau.
 
Je me nourris du malheur des autres et ceux-ci me le rendent bien. Après tout, n'est-ce pas mon seul mérite? Je suis une abomination. Une erreur de la nature. Je suis seule responsable de la mort de mes parents. Paix à leur âme ... n'est-ce pas la plus égoïste des ironies? Moi qui n’aspirais qu'à leur en ôter?
Ma faim est incontrôlable et vorace. J'ai beau la contenter de mon mieux, elle n'est rien de plus qu'une entité capricieuse qui dicte ma propre conduite. Je passe mon temps entre la dompter et céder à sa sur-puissance. Entre ses mains de Maître je ne suis guère plus qu'un pantin désarticulé. Victime de mes seules pulsions. Victime ... ce terme me fait doucement rire. Il porte le même goût doux et amer que esclave ou encore soumise. Il n’en est rien. Le seul rôle que je tiens est celui de menteuse.
 
Bourreau. Tortionnaire. Catin. Ma faim porte toutes sortes de noms. Pourtant celui que je lui préfère et assurément le pseudonyme d’AMIE. Elle est la seule que je connais. La seule que j’ai. Ses murmures incessants ne sont destinés qu’à ma seule ouïe. Ils sont seuls à bercer mes songes la nuit. Et à adoucir le Mal qui me ronge de jour.
Je suis à elle autant qu’elle est à moi. Nous ne sommes qu’une et seule entité. Elle guide mes pas … mais c’est moi qui lui offre le carrosse.



Il était une fois...


Aussi loin que me portent mes souvenirs, je n'ai d'autre image en tête que celle de la malédiction.
Enfant j'ai causé la perte d'un village.
Adolescente j'ai signé l'arrêt de mort de mes parents.
Adulte ... je n'ose même pas envisager l'étendue de la souffrance que je vais engendrer.
 
Mais inutile de précipiter l'histoire, vous pourriez en perdre le fil conducteur.
 
Contrairement à ce qu'on pourrait croire, j'ai vécu une enfance heureuse. Avec des parents aussi aimants que souriants. Mère et père avaient beau être tous deux estampillés d'ovins (respectivement "mouton noir" et "brebis galleuse"), fait est d'admettre qu'à leurs yeux j'étais leur incontestable agnus dei.
Après des années de dur périple, ils avaient fini par trouver refuge dans un village sans nom. Celui du genre qui abrite une catégorie de population hétéroclite, mais néanmoins pacifiste. Ces gens qui ne posent pas de questions. Qui laissent le passé derrière eux et se contentent de cueillir le présent au jour le jour.
Ma venue dans ce monde de douce rêverie n'aura été rien de plus que l'aboutissement de leur utopie. Et contrairement à ces contes de fées qui vantent le mérite du soleil derrière les nuages ... force est d'admettre que ma naissance avait opté pour le chaos comme marraine idéale.
 
Tout a commencé par le nom: Mikalÿa, en honneur à Maakalÿa - la première malédiction.
Mes parents ont vu en moi un signe que je ne suis pas. Que je n'ai jamais été. Et que je refuse d'être.
J'ai eu beau clamer haut et fort mon innocence autant que mon ignorance ... leur croyance aveugle aura fini par colorer mes mains pâles de leur sang.
 
J'ignore le réel qui du pourquoi du comment. Une prophétie, une prophétesse ou tout simplement un rêve absurde pris pour une réalité qui l'était tout autant si pas plus. Peu importe au final, le résultat en reste sensiblement pareil.
 
Mes parents m'ont élevé dans l'optique de m'ériger parmi les cercles des plus influents. Oh non pas par soif de pouvoir, mais encore et toujours cette fichue foi à toute épreuve. N'allez pas là me croire blasphématoire. J'ai un profond respect pour nos Déités et je voue mes prières à chacun d'Eux. Est-il que mère et père ont vu ce qu'ils ont bien voulu voir et non ce qui se présentaient réellement à leur conscience.
J'apprends vite, certes. J'ai une affinité particulièrement avec les animaux à ne point en douter. Mais cela s'arrête là. Je sais soigner les blessures, car tel m'a été enseigné. Je sais lire et écrire les diverses interprétations divines car je m'y intéresse. Je n'ai aucun don! Je ne suis pas prophète!
 
J'ai grandi et évolué dans ce cercle vicieux. Mon teint a commencé à pâlir quand j'ai commencé à me nourrir de manière plus conséquente. Les gens de mon village n'y ont vu que du feu. Du feu et une promesse de mieux. Une - fausse - promesse des Dieux. Des murmures ont commencé à se propager à mon sujet. Se transformant rapidement en rumeur, elles ont fini par atteindre les méandres de la haute société.
Je suis devenue une cible. Je suis devenue une menace. Moi. Mon village. Mes parents.
 
Depuis ce funeste jour où mes doigts se sont recouverts de carmin je suis en fuite. Je suis nomade. Je suis de passage. Je ne reste que quelques jours, le temps de me nourrir.
Par principe, autant que par conviction, je ne me nourris que de ce qu'il y a de plus mal dans ce monde. J'ère d'hospice en hospice. De champ de bataille en champ de bataille. A la recherche d'âmes en quête de rédemption. Je ronge leur mal et leur offre l'absolution.
 
Mais mon appétit est aussi féroce et insatiable. Il dicte mes mouvements et mes migrations. J'ai beau lutter de toutes mes forces pour ne ronger qu'une infime - infâme - pellicule de l'aura des êtres qui viennent à moi ... mon organisme en demande toujours plus. Je suis obligée de me nourrir en conséquence sous peine de ne pas savoir me contrôler en présence d'innocents. Au contraire, je n'éprouve aucun scrupule à ôter l'âme d'un être mauvais, méchant ou corrompu. Cela me rend parfois malade et explique en partie la coloration étrange qu'a subie mon épiderme. Mais il y a certains stigmates que je n'arrive tout simplement pas à cacher.
 
Ma réputation me précède partout où je vais. En bien comme en mal. Des malades viennent vers moi pour mourir. Des fées de Sephylis me guident vers des âmes en peine. Des hommes de main de la hiérarchie me traquent pour éliminer la menace que je ne suis pas.
Je n'ai nulle part où aller.
 
Les légendes disent vrai ... nous sommes des monstres.


Et si tu étais magique?

Si tel était le cas, je préfère ne rien savoir et vivre à jamais dans l’ignorance la plus totale.


Laisse tomber le masque...

Nom ou Surnom: Beertje Koyala
Âge: Je vous en pose des questions moi ! 28 ans
Comment as-tu connu le forum? Je suis l’autre moitié de Kanarg ♥
Code du réglement:
Spoiler:
 


Quelques broutilles : C’est peut-être (si pas probablement) en cours de réécriture, mais un petit quelque chose sur le contexte aurait été topissime pour aider à rédiger la fiche de présentation ;-)


Dernière édition par Mikalÿa Nemyris le Jeu 27 Fév - 16:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Mer 26 Fév - 10:04

Bienvenue l'autre moitié de Kanarg x)
Bonne chance pour terminer ta fiche ^^
juste un truc, est ce moi ou ton avatar est un peu déformé ?
Si tu as des questions n'hésite pas, la boite à mp du staff est ouverte ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Mer 26 Fév - 10:16

(J'ai des soucis d'affichage en me connectant au bureau, du coup je ne vois pas (tous) les avatars. Ni les signatures ou encore le nom des gens qui postent -_-
Impossible donc à déduire si mon avatar est déformé ou non ^^')

Petite question: J'ai beau avoir édité déjà ce début de fiches à de nombreuses reprises ... le code ne s'affiche toujours pas   

PS: Merci pour le petit mot de bienvenue ^..^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Mer 26 Fév - 12:23

Je vois le code moi ^^
mais peut être il faut que tu ailles dans ton profil -> préférence -> autoriser le html ^.^ (enfin je crois)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Mer 26 Fév - 14:49

Bonjour et bienvenue Comment ça je la connais??

Bon vu le contexte, je vais te dire que comme toujours, tes persos, son glauques, j'aime ton style d'écriture,....
Mais je ne suis pas impartial, donc concernant cette fiche je m'abstiendrais de la validée une fois finie, pas parce que je ne l'aime pas, mais parce que se ne serait pas juste pour les autres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 27 Fév - 8:21

Merci pour vos mots ♥
 
J'ai finalement terminé cela plus vite que prévu  Razz 
(du moins je crois)
 
[Par contre, si vous remarquez un soucis de codage puis-je inviter un admin à faire un peu de magie de ses petits doigts? J'ai beau tout essayer ... ça ne s'affiche pas tout à fait comme je le voulais   ]
 
Thank you



EDIT: J'ai traficoté un peu la mise en page afin que le spoiler du code réglement devienne visible ;-)

J'espère que tout est bon et attends (im)patiemment votre jugement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 27 Fév - 17:59

Avant qu'elle ne bidouille le code mise en page, je ne voyais pas non plus cette partie de sa fiche.

Peut-être vérifier si il n'y à pas un ajustement à faire dans le code ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 6 Mar - 11:04

A fiche est-elle finie?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 6 Mar - 11:07

Oui oui

*Pointe vers le petit [DONE] dans l'intitulé*

Sauf s'il vous manque quelque chose   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9080
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 6 Mar - 16:24

Toutes mes excuses! IL ne faut pas hésiter à nous relancer, avec le forum, on a beaucoup de travail ^^

C'est un OUI pour moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 6 Mar - 16:36

Je ne voulais passer pour la grosse vilaineméchanteimpatientedemesdeux de service
 
Puis paraît que certaines personnes ont une vie en dehors du net, allez comprendre -->


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9080
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 6 Mar - 16:42

Un deuxième suffira ^^

Tu peux amadouer Kanarg, Maely, Azula...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 6 Mar - 16:47

Moi aussi je dis OUI
Comment ça je comptes pas moi ?   

Plus sérieusement, j'aime bien ta fiche, pourtant je ne suis pas fan de la première personne en rp Wink
Au plaisir de te croiser

Pour Doylana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Jeu 6 Mar - 19:09

J'aime beaucoup ta fiche !
Hâte de lire tes futurs rp =D

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Ven 7 Mar - 8:06

Doylana Katell a écrit:
Un deuxième suffira ^^

Tu peux amadouer Kanarg, Maely, Azula...

Petit, petit, petit

Je vous laisse jusque lundi et je passe à l'offensive d'harcèlement mp!

(Merci à vous trois ♥)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Ven 7 Mar - 10:55

Moi je dis évidement oui, c'est juste que je voulais éviter de paraître partial XD
Donc oui petit chat tu es validée et tu auras tes accès   dés que possible promis I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   Ven 7 Mar - 11:02

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mikalÿa - dites Mika [Done]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mikalÿa - dites Mika [Done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)
» Dites moi, mon brave... [PV]
» Mika ramene une fille [ pv pauline ]
» Mika, c'est moiiii ! [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-