Partagez | 
 

 Junay Temònthia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Junay Temònthia   Mer 6 Nov - 14:00











Junay Temònthia
418 ans . Maderas . Marié . Brancardier . Temian en Salvanniàh . Hétérosexuelle .



Junay est plutôt froid au premier abord, il n'aime pas discuter avec des personnes qu'il ne connait pas, disons que son métier ne le rend pas non plus très sociable avec les gens. Car travailler dans le noir en cachant des morts, je vous assure qu'ils ne parlent pas beaucoup. Et même pas du tout! Et puis la confiance chez lui ce n'est pas quelque chose qu'il arrive à donner au premier regard gentil et doux, bien au contraire, il faut lui en faire voir, le lui prouver bien plus d'une fois pour qu'enfin il vous tende la main ou prenne la vôtre pour de l'aide.

Quand on commence à bien cerner le garçon, connaitre ses réactions et autres, on découvre une personne curieuse, joueuse aussi, Junay aime plaisanter, faire des farces de temps en temps et rire avec un bon ami comme Owen. Découvrir de nouvelles choses, ne pas respecter certaines lois pour déconner, mais ça c'était l'époque avant son premier mariage...

Pour ce qui est de l'amour familiale, il adore sa mère et la chérie du mien qu'il peut! Il avait une certaine complicité aussi avec son frère, mais disons que les deux jeunes hommes ne se voyaient pas assez souvent pour discuter sérieusement ou autre de leur situation. Un regret qui pèse encore sur le cœur de Junay, son frère à présent mort. Mais la famille reste la famille, au moindre problème Junay accouera vers eux, sans se poser de question à ce que cela pourrait engendrer après pour lui.

En amour, cette fois, intime, il est plutôt possessif. Non pas très jaloux au point d'enfermer celle qu'il aime dans une cage, mais si des rapaces tournent autour, ils ont intérêt à vite faire demi-tour. Il est aussi passionné par celle qu'il aime, et très câlin. Malheureusement il n'a toujours pas connu ce genre d'amour avec ses sept femmes.

Contrairement au premier abord, il ne faut pas juger Junay aux premières paroles ou premier regard. Il sera froid, certes, mais pas si mauvais au fond.


Junay est tout à fait banal comme garçon, ou plutôt Maderas pour le coup. Il sait parfaitement se fondre avec les humains, car il n'a pas d'étrange tenue vestimentaire comme certains de sa race, et son problème physique est en quelque sorte caché en plein jour si je peux le dire ainsi. De quoi le rendre limite invisible aux yeux de tous ses humains.

Il fait un peu plus d'un mètre soixante-quinze maintenant, cela fait bien longtemps qu'il ne sait pas mesuré avec les années qui sont passées devant lui. Il est assez musclé au niveau des bras et quelque peu au buste et aux cuisses sans vraiment exagérer les choses. Disons que c'est son travail qu'il l'aide à s'entretenir ainsi, et des parties de chasses par moment ne lui sont pas de tous refus!

Il a un magnifique sourire qu'il montre très peu aux autres et qui est en total désaccord avec son regard froid, qui vous glacerait le sang dès la seconde posé sur vous. Un bleu-gris qui ressort parfaitement au côté de ses cheveux courts et noir comme la nuit sans lune. Une nouvelle lune, une pièce sombre, la pénombre, et voilà que vous voyez parfaitement son regard scintiller dans ce trou noir qui vous entour. Voilà son défaut, sa trahison face aux humains, ce qui pourrait le duper! Son regard en pleine nuit!

Pour ce qui est de sa peau, elle est très pâle, le laissant maladif à plein temps. Ses mains elles, sont douces malgré la peau épaisse et dur que peuvent avoir les hommes avec le travail de Brancardier.

En ce qui concerne ses vêtements, tout ce qu'il y a de plus banal, mais restant tout de même dans le sombre pour se fondre dans la masse. Un pantalon en cuire souvent marron, une chemise blanche couverte d'un gilet en cuire, une cape en laine copiant la couleur de son pantalon, et de l'argent en guise de protection sur la poitrine, les avant bras et tibia. Après tout on ne sait jamais sur quoi tomber avec le métier.


Le 3 Avril...

Je ne savais et je ne sais même plus quelle année c'était tellement j'étais heureux de vivre ce jour... Quelle barbe oui... Mon mariage avec cette jeune femme. J'avais une centaine d'années passées devant moi, et ma mère avait décidé que je devais grandir, être plus mature, devenir un homme à part entière et arrêter de m'amuser comme un enfant sur un terrain de jeu. Dommage... Cette vie me plaisait vraiment, faire ce que je voulais dans mon coin avec mon meilleur ami, être complètement libre de mes actes sans que personne me juge en rentrant chez moi, sans qu'on me fasse la morale en permanence, et sans, évidemment, avoir cette femme, avec qui je m'étais lié pour sa vie, derrière le dos me faire sa crise de jalousie.

Je me souviens encore, monter sur l'hôtel et l'attendre patiemment, qu'elle vient à moi, accompagnée de son père pour qu'il me donne sa main. C'était à cet instant quand je l'avais vu en face de moi, arriver dans cette robe blanche que je haïssais, que l'envie de fuir me prit, fuir cette cérémonie, fuir cette fille qui allait devenir ma femme, fuir tout ce qui était possible à cet instant! Mais ma mère, son regard sur moi, me l'avait empêché... Le contrat...

Je sortis de mes pensées quand elle arriva bien près de moi, elle me souriait, j'en fis un forcé tout comme ce mariage. Tout un discours se fit et voilà que je disais "Oui" au grand bonheur de ma mère, de sa famille, d'elle, des invités... Ah non pas mon témoin, mon meilleur ami était tout aussi dépité que moi, mais il était mon seul soutiens ici. Même mon frère ne comprenait pas pourquoi j'étais contre tout ça... Il ne pouvait pas comprendre, car lui était tombé amoureux et pas moi...

Voilà, je lui passais la bague au doigt, liant notre "amour" pour la vie. En ce 3 avril, se fut la fête toute la soirée, et je bus comme jamais pour éviter tout contact avec cette étrangère, dite "épouse" cette nuit... Vraiment, mais dans quelle galère je m'étais foutu... Comment j'en suis venu à ce mariage forcé?

Tout commença là, à cet instant...

Le 7 Septembre.

J'étais au bord du lac, près de chez moi avec Owen, mon meilleur ami, un temps magnifique en ce mois, laissant les oiseaux chantaient comme bon leur semblaient, le soleil briller à tout va et le lac devenir bruyant à cause de nous. On s'éclaboussait depuis un moment maintenant, riant comme des gamins de 15ans, se battant, nous coulant jusqu'à ce que les voix de nos mères nous interpellent au loin, surement sur la terrasse en train de papoter entre elles tout en buvant le thé. On arriva tous les deux trempés leur demandant ce qui n'allait pas. Se fut à cet instant où je remarquais que des lettres se trouvaient sur la table extérieure, je fronçais des sourcils me disant que cela devait être celles de mon frère et de sa femme, mais non.

-Tu vas rencontrer ta future fiancée mon chéri. J'ai conclus un contrat avec la famille O'Weedel..

J'avais envie de faire semblant de ne pas comprendre, de penser qu'elle parlait de Owen mais non, c'était bien moi qu'elle fixait avec ses yeux si noir comme la nuit. J'étais surpris, tout comme Owen, on ne c'était pas attendu à ce genre de conversation à cet instant, mais plutôt à "Faites moins de bruits!" ou encore "Mais vous avez quel âge pour faire encore ce genre de choses?" mais pas le mariage, pas le contrat...

La fille de leur amie, à ma mère et celle d'Owen, avait soit disant pas été indifférente à mon égare lors d'un bal le mois dernier. Comment cela pouvait être possible? Je me faisais si petit et dans ce genre de lieux j'évitais tout regard pour ne pas que l'on remarque ma différence. J'étais un Maderas, et je ne voyais pas comment une humaine pouvait s'intéresser à moi. Les humains étaient faibles et sans importance pour moi, ils ne comprenaient rien, étaient aveugle! Je n'en voulais pas! Mais il n'y avait pas à discuter, si ma mère voulait que je me marie avec cette fille, alors je le ferais... Après tout, comme elle disait, ça durera qu'une vingtaine d'années, le temps que je lui vole sa vie en l'empoisonnant. Hum... Ce n'était pas faux, ça m'allait mais en attendant j'étais tout de même enchaîné à cette femme... Et connaissant ma mère, j'allais hériter de toutes les filles naissant dans cette famille, volant leur vie les unes après les autres, pour que je puisse vivre le plus longtemps possible et offre aussi à ma mère la possibilité de se nourrir elle aussi.

Trois mois plus tard.

L'aveu de ma mère avait été fait, le mariage passé, la rencontre de la nouvelle famille horrible, bref un calvaire qui naissait en moi... On vivait ensemble... J'essayais d'être un mari heureux, épanouie auprès de sa femme, fidèle et surtout le modèle. Dur? Extrêmement... Et pour échapper à ce contrat, cette vie nouvelle, je travaillais en temps que brancardier. Un boulot qui me prenait du temps, me permettait de ne pas revenir à la maison le soir, de penser à autre chose, et de rencontrer de nouvelles personnes comme ses morts que je faisais disparaitre dans la nature!

Les années passent...

Je connu la guerre... Un passage de ma vie qui me traumatisa lourdement. Je perdis ma mère et mon frère, me retrouvant seul avec Owen et le fils de mon frère. Je lui vais promis que s'il arrivait quelque chose, je le protégerais quoi qu'il arrive. Se fut le cas, j'allais souvent voir sa femme après que tous les actes de rebellions entre ses deux rois humains cessent enfin avant que leurs caprices ne reviennent.

J'essayais de faire attention à elle mais, j'en étais à mon septième mariage avec les O'Weedel. Ma sixième femme était morte il y avait un mois environ, et deux semaines après, ils me trouvaient à nouveau une jeune vierge de leur famille, me l'offrant comme une offrande. J'acceptais comme toujours

malgré ma défunte mère et son contrat que je haïssais encore. Je le respectais jusqu'au bout...

Owen me proposa plusieurs fois de fuir cette galère mais cela faisait deux cents ans que j'avais tenu, que je m'y étais habitué alors pourquoi rompre immédiatement le contrat? Ma mère serait vraiment déçue de mon égoïsme. Et j'avais adopté un régime assez correct grâce à mes femmes.

A présent, je continu ma vie ainsi, me demandant si un jour, quelqu'un arrivera à me faire comprendre que la vie peut être croquée à pleine dent si on n'hésite pas à sortir du quotidien.

Pseudo: Junay
Âge: 21ans
Fréquence de connexion: Assez souvent
Un petit commentaire: Euh Bonjour! =D
Code du règlement:
Spoiler:
 

© Copyright 2011 - Fiche de présentation : LYLINEE



Dernière édition par Junay Temònthia le Mer 13 Nov - 18:34, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mer 6 Nov - 16:05

Bienvenue parmi nous et bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mer 6 Nov - 17:58

Bienvenue et bon courage pour la fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mer 6 Nov - 21:18

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mer 6 Nov - 23:02

Bienvenue à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mar 12 Nov - 22:21

Je n'ai pas encore finalisé ma présentation niveau orthographe surtout, mais j'aimerais savoir si, par rapport à mon histoire, j'ai bien suivis le contexte.

PS: Merci à tous !!=)


Edit: Correction faite! Ma fiche est finie =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mer 13 Nov - 21:18

Bienvenue à toi o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mer 13 Nov - 22:20

=)
Bienvenu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Sam 16 Nov - 17:17

Sois que je lis mal ou ton Maderas a l'air plus sympathique que le reste de tes semblables ^^'
Je te resouhaite une bienvenue.
Pour moi ta présentation est assez bien, je n'ai pas grand chose à redire. Tu as mon oui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mar 19 Nov - 20:53

Sympathique? J'ai dû mal m'exprimer alors xD
Je vois pas en quoi un homme est sympathique à snober ses femmes et leur prendre la vie =)

Merci à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9080
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Junay Temònthia   Mar 19 Nov - 21:28

Bienvenue parmi nous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Junay Temònthia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Junay Temònthia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin...... (pv Temête de pluie, Lumière, Rivière d'Argent, Nuage d'Arc, Plume de Colombe, Fleur de Vanille, Petite Plume, Petite Feuille)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-