Partagez | 
 

 Rencontre au creux de la Nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Rencontre au creux de la Nature   Ven 25 Oct - 1:34

Les forets... Elles lui avaient tellement manqué.

Ce fut la première pensée qui vint à l'esprit d'Arya quand elle aperçut la luxuriante végétation des forets elfiques. La dimalis revenait d'un voyage plus à l'Ouest, et pendant tout ce temps ce bout de nature lui avait trotté dans l'esprit. Si ce n'était pas pour recevoir une paye bien conséquente, cela aurait fait bien longtemps qu'elle aurait rebroussé chemin. Mais bon, il fallait bien qu'elle ait de quoi manger aussi, la chasse ne donnait pas tout ce qu'il lui fallait, et le fait de tuer des animaux en pleine santé lui était désagréable, mais ainsi va la vie.

Son pas s'allongea alors que la distance diminuait. Soudainement le sac de voyage posait en travers de son épaule ne pesait plus rien, sa lame qui lui battait à la hanche n'existait plus, la fatigue de ses jambes non plus. Et c'est presque en courant qu'elle arriva à la rencontre du premier arbre. Une étrange sensation de compréhension et d'acceptation se mélangea à son esprit. Elle était de retour chez elle.

Elle se sentait beaucoup plus légère, comme si on avait enlevé le peu de soucis qu'elle se faisait. Avec un sourire heureuse, et malgré la légère faim qui lui taraudait encore l'estomac, la jeune femme commença à parcourir les racines, s'enfonçant un peu plus loin dans la foret. Au bout de quelques instants, un arbre à la branche alourdi par des fruits mûres s'ajouta à sa trajectoire. Avec un sourire reconnaissant, Arya en saisi un et caressa doucement l'arbre.

- Merci.

Savourant le jus sucré du fruit, elle continua son chemin, l'impression d'être porté par la foret tout entière, la dimalis finit par arriver devant un coin bordé de paradis. La vraie chasse commencerait après... Mais avant toute chasse, il se devait un moment de repos à respecter. Posant son paquetage au sol, Arya se lova sous les racines d'un énorme arbre sombrant doucement dans un sommeil réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   Ven 25 Oct - 4:54

Ô grande joie que de voir que son travail avait finalement porter ses fruits ! Après tant d'années de solitude, encloîtrée entre ses vastes murs d'où poussaient de belle vignes, enfin, la réponse à ses prières fut positive. Sunyel ne pouvait être des plus heureuse. Son bonheur atteignaient sans hésitation le sommet des dieux. D'abord l'accord la rendit chancelante, perçue comme un coup de poings au visage, (elle s'attendait au refus quasi total à vrai dire) puis se rendit compte qu'il était question d'une tout autre chose...elle avait dit oui !

Toujours aussi chancelante la prêtresse c'était fondue en remerciement et bafoua longuement. Puis, valsa allègrement vers ses appartements privés. Avec un doux regard, soudainement toute tranquille, Sunyel observa ses bagages. Avec une lenteur calculée, elle prit les sangles de son sac principal et s'en revêtis puis s'observa dans le miroir. Ô doux seigneurs des cieux comme elle était fière de son reflet ! Avec un beau sourire sur son visage d'albâtre, la prêtresse lissa ses pans de robe, prit sa cape de laine blanche, la mise, agrippa son second sac et sortie de la pièce.

Avec une allure de reine, la jeune elfe passa dans les couloirs du temple et sortie enfin à l'air libre. Ô comme l'air sentait le pin et embaumait le printemps...Prenant une grande pouffer de cet air vivifiant, la jeune prêtresse s'en alla vers les bois, traversant d'un pas leste les rues de son village natal. Non elle ne passerait pas par la maison de son père, sachant pertinemment que ce dernier serait contre cette sortie un peu hâtive. Elle s'en mordit cependant l'intérieur des joues, comme il serait triste si elle le lui disait...

Sunyel soupira. Elle savait bien que le remord ne la ferait pas avancer, mais bien la détermination. Avec un nouveau regain d'énergie, la jeune elfe avança vers les confins du royaume qui était le sien. Déjà elle avait franchis la limite qu'on lui avait, il fallait le dire, jadis imposé. Que de fierté et de joie l'animait à présent !

- Je vais leur montrer que je suis capable moi aussi...Ils verront bien que je ne suis pas l'incapable qu'ils croient que je suis...

Dit-elle à voix haute en se convainquant elle même. Après de longue minutes, l'orée des bois lui apparut comme l'aurait fait un ange...

- Ouah...mais quel beauté la nature peux nous offrir...

S'exclama-t-elle, vraiment émerveillée par ce qu'elle voyait. Maintenant, elle avança plus lentement, comme pour assimilée sa nouvelle liberté. Son entrée dans les bois ne se fit pas en fanfare comme elle ce l'était souvent imaginer, c'était tout simplement un endroit paisible et apaisant. Soupirant d'aise, la jeune femme ferma les yeux un moment en suivant le chemin à travers les bois, se mettant ainsi à son écoute. Quel ne fut pas sa surprise de voir, en ouvrant les yeux, que ses pas l'avait mener à une jeune femme assoupie...

D'abord, elle l'observa, puis s'en approcha pour s'arrêter à quelques mètres à peine. La curiosité est un si vilain défaut...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   Dim 27 Oct - 1:01

Arya se laissa doucement bercer par le repos que lui offrait la Nature, en sécurité entre les grandes racines d’un arbre centenaire, elle se laissait tomber dans le néant. La sensation d’être en apesanteur au milieu de nulle part, n’ayant plus rien a contrôler … juste à se laisser éternellement tomber.

Elle sentait l’arbre près duquel elle s’était enroulé doucement pulser, d’un battement de cœur lent et puissant. Imperceptible pour d’autre oreille qu’elle-même. La druidesse aimait à penser que celui-ci n’était envoyé qu’a et pour elle-même. Ce message de paix et de sûreté prodigué par un arbre à la conscience si étrangère de la sienne la berçait dans son sommeil. Le doux bruissement de la sève collante, le claquetis des feuilles, le craquement des branches …

Le craquement des branches ? Cet élément étranger n’avait rien à faire ici, il cassait toute l’harmonie de l’œuvre crée. Comme à regret, la dimalis se força à émerger rapidement, reprenant conscience aussi rapidement que 31 ans de constante vigilance lui avait appris. Le contact dur d’une des racines de l’arbre fut la première chose qu’elle se souvint, puis sa main sur la lame alors qu’elle se redressait prestement. Ses yeux se posèrent sur une elfe à l’apparence non hostile.

Mais la prudence n’était jamais de trop même dans une foret, surtout dans une foret. La Nature était l’entité la plus cruelle et la plus bienveillante au monde, sur un coup de tête ou juste par préférence elle pouvait vous pourrir la vie comme la bénir. Personnellement, Arya avait vu les deux côté du panier et préférait de loin le second.

Après tout, elle ne connaissait peu sur le lieu où elle était, sa mémoire désastreuse lui apprenait qu’elle n’était pas loin d’un village de dimalis mais la présence de ses semblables avaient toujours été étrange. Comme si elle appartenait à leur communauté sans en faire partie. Un sentiment de gêne avait toujours empli celle-ci. Mais elle était aussi dans des forets elfiques, et les elfes aimaient bien garder leurs bien pour eux. C’est une leçon que chacun apprenait bien tôt; malgré leurs airs bienveillant si vous êtes dans la merde aucun ne se bougera tant qu’ils n’ont pas quelques choses à gagner. Comme tout les autres être vivants ou presque mais au moins le reste ne faisait pas semblant du contraire.

Sa lame a porté de main, les crocs légèrement ouvert dans une volonté d’intimidation, Arya Larca ne bougeait pas, attendant de voir les attentions et les actions de l’inconnue. Les elfes étaient un peuple étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   Lun 28 Oct - 16:54

Elle l'observa de pied en cape, cette inconnue incongrue dans se décor paradisiaque. Sa chevelure, d'apparence d'abord brune, mais à force d'observer, l'on finissait par voir la teinte blonde, était relativement longue mais pour Sunyel, elle manquait horriblement d'entretient. Pour elle, il fallait que le cheveu semble briller de sa propre lumière et ne soit jamais en désordre mais bref...Son visage quant à lui, lui sembla des plus banal, quoique un brin joliment assembler. Sunyel fronça son petit nez un moment, sentant l'odeur animal émaner de l'inconnue. Hum...un lycan ?

La jeune femme n'était pas de celle qui prenait la fuite devant le danger, non, l'elfe l'affrontait avec  détermination jusqu'à se qu'elle s'avoue vaincue...Ce qui n'arrivait pas souvent. Donc, que cela soit un Lycan ou tout autre créatures au commun "méchant", Sunyel ne la craignait pas, en aucune façon. Disons que la curiosité était l'un de ses vilains défauts et la prêtresse était très curieuse en ce moment même.

Quand la créature à l'apparence humaine sembla s'éveillée, la prêtresse sursauta imperceptiblement. Aussitôt celle-ci sembla la jauger, pour savoir si Sunyel était un danger pour sa personne. Bien évidement, ne la connaissant pas, elle ne pouvait pas deviner que la jeune femme n'était pas dangereuse du tout et qu'elle ne désirait que discuter avec elle. Voyant ses lèvres se retrousser comme les babines d'un animal pour lui montré ses dents, Sunyel prit un peu de recul et montra ses mains en signe qu'elle ne lui voulait aucun mal.

- Doucement, amie, je ne te veux en aucun cas de mal. Tu es la première que je rencontre depuis que j'ai quittée mon temple, navrée qui je t'ai offensée en t'observant de la sorte.

Elle lui sourit aimablement, lui prouvant ainsi ses dires. Lentement, la jeune elfe s'approcha d'elle et posa un genou au sol, son sourire toujours perché sur son visage de poupée de porcelaine. Soudain son regard fut attirer par le regard de la femme devant elle. Elle avait de si beaux et de si étranges yeux ! De la couleur du coucher de soleil, Sunyel en fut ébahit. Jamais elle n'en avait vu de semblable auparavant.

- Ouah...

Fit-elle en restant un moment sans voix.

- Tes yeux sont tout simplement une merveille mon amie...Au fait, je me nomme Sunyel Rosalynn Verreuil.

En lui tendant la main gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   Ven 8 Nov - 23:39

Son regard resta fixé sur l'inconnu qui n'avait pourtant aucune intention d'attaquer. D'ailleurs tous ce qu'elle voyait de celle ci la poussait à penser cela. Cependant, il ne fallait pas trop se fier à ce genre d'intuition. Les gens ne sont pas toujours ce qu'ils semblent vouloir être, trop d'illusions était présente dans ce monde.

La peau pâle de la jeune elfe, car oui en effet les oreilles pointues et les traits particuliers tendaient à la quasi certitude que celle ci appartenait à cette race, luisait dans l'ambiance particulière de la fôret. Le peu de lumière semblait comme attirer par son impréssionante chevelure, une chevelure d'une personne qui a le temps de se coiffer en paix. Luxe inconnu et surtout très inutile pour Arya.

Les mains levés en signe de paix, prenant un recul bien calculé, cependant celle ci semblait bien calme, assuré. Sans vraiment savoir si c'était un bon signe ou non, La dimalis baissa légerement sa main, se redressant en douceur observant toujours son interlocutrice.

- Doucement, amie, je ne te veux en aucun cas de mal. Tu es la première que je rencontre depuis que j'ai quittée mon temple, navrée qui je t'ai offensée en t'observant de la sorte.

Se redressant totalement, fermant son sac d'un seul simple coup de pied, Arya garda son regard droit vers la jeune femme. Apparement c'était sans danger, elle ne savait pas combien de fois un brin de méfiance l'avait tiré de situation risqué, comme avec un humain qui avait essayé de lui vendre de la poudre d'un quelquonque animal qui avait des vertues magiques ou quoi que ce soit d'autre...

Hm.

Elle laissa échapper plus un soupir de soulagement et de stress plutôt qu'une moue suspecte, son côté à accepter les gens dans son entourage était assez important. Alors qu'elle vérifia que le sac était bien fermé, elle l'attrapa et la mit sur ses épaules et se retourna vers celle ci qui avait un genou à terre, chose déjà assez étrange d'un certains point de vue mais passons. Disons qu'elle laissa un échappé un bruit assez étrange suivit d'un commentaire assez flatteur sur ses yeux. Souriant à cette remarque, après tout un compliment fait toujours plaisir nan ?

Arya Larca, héritage de mes parents qu'importe ce qu'ils furent.


Avant de lui rendre sa poignée de main, une poigne ferme, habitué à manié les armes comme à carésser la végétation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   Mer 13 Nov - 1:37

Ah ! Voilà qui lui plaisait singulièrement; Cette jeune femme au physique animal semblait vouloir accepté son approche. Intérieurement, la prêtresse jubilait presque de joie. Une amie potentiel qui connaissait mieux qu'elle le monde extérieur. Quoi en dire de plus ? Si son amitié allait devenir réelle, ( Ce que Sunyel espérait grandement en tout cas)non seulement Arya serait une merveilleuse guide pratique des voyages (D'après l'état de ces vêtements et de son équipement de voyage, elle en avait vu d'autre) mais aussi une âme à tenter de convertir au dieu du soleil, Sunae.

À cette merveilleuse idée, la jeune elfe ne put s'empêcher de sourire, quelque peu amusée. Elle songea également à la surprise de ses anciens professeurs si jamais elle parvenait à ses fins avec cette jeune "sauvageonne". Ce serait, avouons-le, une petite victoire pour la belle Sunyel. Quoi qu'il en soit ! La main de la femme devant elle se fit ferme dans la sienne, la fessant un peu grimacé. Sa peau sensible et traité au petit oignon depuis son enfance n'appréciait certainement pas les callosités et la sécheresse de la sienne. Donc, elle la retira bien assez tôt.

- Enchantée Arya...Eum, dit moi, j'espère que tu ne le prendra pas mal, mais que fais-tu dans les bois prêt de la ville elfe?

Demanda-t-elle en prononçant rapidement sa phrase, comme sur-excité.

- Et j'aimerai vraiment connaitre tes origines, je n'arrive pas à mettre le doigt dessus...disons que j'hésite entre deux chose mais je ne veux surtout pas t'insultée et donc je te le demande avant.

Souriant cette fois avec un peu de gêne, un rire dans la voix.

- Moi pour ma part je crois que cela se voit que je suis une elfe....Et je quitte mon chez moi pour l'aventure ! Comme se doit être inintéressant et exaltant d'être sur les routes constamment...Voir le monde sera pour moi un rêve fantastique à réalisé !

Dit-elle de nouveau très rapidement.

Cela finissait toujours par arriver quand elle était sur-excité et exprimait une joie quasi exalté. Evidemment, elle c'était redressée sur ses deux jambes et en ce moment, trépignait sur place, ne cessant de passer ses doigts dans sa longue et merveilleuse chevelure quasi argenté. Elle cessa bientôt, voyant que cela les emmenait plus qu'il ne le fallait et dans son voyage elle savait qu'elle n'aurait pas d'acolyte pour venir les lui brosser délicatement et donc il lui faudrait les garder de tout emmêlement.

Bien vite, la prêtresse repris son calme et sourit négligemment à la jeune femme devant elle, comme s'excusant.

- Je suis navrée, je suis encore bien trop dans mes état de ma nouvelle liberté et je dois t'ennuyer avec mes paroles...Si tu le désire je peux te laisser tranquille...

Ont le voyait bien à sa façon de le dire que ce n'était pas ce qu'elle espérait de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   Jeu 14 Nov - 22:50

Les membres légèrement endormis par cette courte sieste... Courte ? Un regard vers la hauteur du soleil lui apprit qu'elle avait été beaucoup de chose mais courte n'était pas vraiment l'adjectif qu'on pouvait associer à celle ci. Soupir suivit d'un grognement, elle n'aimait pas perdre son temps, et cette sieste n'aurait pas été nécessaire, vraiment. En tout cas, Arya s'étira longuement, faisant craquer son dos sans aucune geste apparente.

Je n'ai pas le droit d'y être ?


Inquisitrice, elle cherchait à voir si c'était le cas. Il n'y avait pas de raison mais dans ses temps troubles il pouvait toujours y avoir des merdes à l’intérieur. C'était plus savoir si il y aurait de quoi dérouiller son bras, en plus des drôles de bêtes par ici. Elle était dans une foret et avait déjà fait le lien avec celle ci. Un sourire sauvage sur son visage, de toute façon elle serait aller où elle veut.

La foret n'est pas aux elfes, surtout qu'ils sont pas les seuls par ici.


Il y avait un village dimalis pas loin, elle le savait. Mais elle ne s'y était jamais pointé. Déjà que le dimalis était vu plutôt étrangement dans le coin, alors une demi ? Nan et puis ce genre de truc n'était pas fait pour elle. Un jour peut être …

Et ouais pour mes origines, te gêne pas.


On l'avait souvent prit pour un Lycan, et elle s'amusait à jouer sur cette différence. Enfin être lycan n'était pas tip top n'ont plus. Fallait pas déconner. Elle passait pour une humain au regard étrange s'il elle le voulait.

Et pourquoi tu prend pas tes affaires et part alors ? J'ai vécu sur les routes donc … Mais tu peut y aller quand tu veux. Avec une escorte et de l'argent.


Rajouta elle après un regard sur la posture de Sunyel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   Ven 15 Nov - 16:14

Eh merde...Cela ne fonctionnait pas comme prévue pour la jeune et belle Sunyel. La sauvageonne ne semblait pas vraiment encline à vouloir l'aider...Elle lâche finalement un gros soupir de déception. Elle qui c'était fait tant d'idées ce voyait maintenant clouée par une attitude un peu inquisitrice et je-m'en-foutisme. Le regard vers le sol pour cacher son évidente déception, sachant pertinemment que son visage était un vrai livre ouvert, elle marmonna ceci ;

- Oui c'est se que je vais faire...Merci de ton attention Arya, je fut très heureuse de te rencontrer...Si tu avais été plus encline a voyager avec moi, peut-être serons nous devenue de très grande amie, ayant chacune à apprendre de l'autre...Oh et je n'ai pas besoin d'escorte, j'ai mon bâton pour me défendre et figure toi que je sais très bien m'en servir.

Plus elle parlait, plus sa déception montrait les dents et devenait défensive, un peu agressive. Non mais, elle se sentait moindre et elle détestait cela avec une virulence tout a fait exagéré. Lentement pour ce calmé un peu, elle réajusta les parois de son sac de voyage, défripa sa robe immaculé, renvoya une mèche rebelle derrière son oreille pointue et soupira à nouveau. Ah voilà qui était mieux, sa colère une fois passer elle leva son regard si bleu vers la jeune femme.

- Je te souhaite toute les chances sur les routes Arya, que Sunae veille sur toi comme sur ses adeptes et si tu cherche compagnie, tu sais où tu pourra me retrouver...je vais vers les terres humaines. Tout mes vœux t'accompagne amie aux yeux de soleil couchant...

Puis elle lui tourna le dos. Durant sa petite tirade, il y avait eu trémolo, démontrant à quel point la situation la chicotait. Elle se mise en marche lentement, espérant vraiment que la jeune sauvageonne change d'avis envers elle et ne la retienne. Elle en profita pour observer la nature qui l'entourait. L'air humide de la sylve lui donnait un petit air de fraîcheur la bienvenue en ses temps chauds. Le piaillement des oiseaux était enchanteur. Au loin elle crue même apercevoir un petit serf, se qui franchement, l'égaya un peu. Oh comme elle aimait la nature !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   Lun 18 Nov - 19:55

La déception de la jeune femme était évidente, mais elle ne savait pas absolument pas pourquoi. Arya était le genre de personne à vivre au jour et non au lendemain. Si elle voulait un truc, elle le prenait dans l'instant. Si elle ne le pouvait pas, elle l'oubliait. La vie était tellement plus simple de cette manière, les gens tellement plus fluide. Rien sur son chemin sinon ses propres besoins. En fait elle ne comprit le dépit de celle ci qu'au moment où celle ci parla.

- Oui c'est se que je vais faire...Merci de ton attention Arya, je fut très heureuse de te rencontrer...Si tu avais été plus encline a voyager avec moi, peut-être serons nous devenue de très grande amie, ayant chacune à apprendre de l'autre...Oh et je n'ai pas besoin d'escorte, j'ai mon bâton pour me défendre et figure toi que je sais très bien m'en servir.

Arya finit presque de rire, cette réaction était très enfantine, même pour elle. Mais elle se retint en ne laissant échapper qu'un pâle sourire dont celle ci ne pouvait pas voir vu que celle ci était de dos. Réagir selon ses envies étaient quelques choses, mais vouloir partir sur les chemins du jour au lendemain en était une autre. La Dimalis ne connaissait pas Sunyel et n'allait pas émettre un jugement de plus concernant son bâton.

Je te remercie, mais je te prit attend un peu.

Arya s'adressa à celle ci d'une voix clair et assuré , ayant aucun doute sur le fait que celle ci alllait s'arrêter et l'écouter.

Partir sur la route n'est pas si aisé ? Je ne sais pas toi mais je ne partirait pas sur les Routes sans savoir qui j'ai à mes côtés ? Avant de décider celle la , qu'en dit tu de faire un peu plus connaissance ?


De plus, la dimalis venait de loin et un bon repas chaud et un endroit un peu plus confortable dans la foret ne serait pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre au creux de la Nature   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au creux de la Nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on est au creux de la vague...
» La nature en sommeil... [pv Hypnos]
» Soins prodigués par la Nature. [PV : Lïo]
» Les créatures de la nature ont besoin d'air pur
» Le protecteur de la nature~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-