Partagez | 
 

 Sous la lune [Pv Firian]...suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Sous la lune [Pv Firian]...suite   Jeu 19 Sep - 15:48



















Malgré de nombreuses fois que je lus cette mystérieuse lettre qu'on m'avait si étrangement remise il y avait de cela peu de temps, je n'arrivais toujours pas à savoir quoi en penser. J'étais sous le choc. Après avoir tant espéré voir arriver le jour où Firian me donnerait un quelconque signe de vie, je n'étais pas certaine d'être soulagée et rassurée. Non seulement j'apprenais que le prince héritier s'était volontairement enfuis de chez lui afin de ne pas succéder au trône, mais j'apprenais également par la même occasion qu'il me demandait de m'enfuir avec lui et ainsi, de délaisser notre peuple comme il l'avait si lâchement fait. Certes, la voie de Grande Prêtresse n'avait pas été ce que j'avais jadis souhaité, mais j'avais finalement commencé à apprécier cette voie. En abandonnant mon propre peuple, je m'engagerais à contredire mes propres valeurs et croyances. Ça n'était pas ce que je souhaitais. D'un autre côté. j'avais toujours été follement amoureuse de Firian et la seule pensée de ne pas être à ses côtés dans un futur proche me torturait l'esprit. Trois jours me séparaient de cette dite pleine lune, me laissant donc peu de temps pour prendre une décision. Mon coeur se déchirait entre l'amour et le devoir, me laissant seule avec moi-même sur une note de tristesse. L'attente fut douloureuse, énormément douloureuse. Malgré les difficultés, j'avais finis par prendre une décision. J'étais prête à aller à la rencontre de mon prince, espérant malgré moi qu'il ne m'aille pas menti et qu'il serait bien présent là où il me l'avait dit. La route fut pénible. Mon coeur battait à toute vitesse, démontrant clairement combien ma nervosité se mettait tranquillement à prendre le dessus. Malgré tout, je tentais de garder mon calme et je tentais de me dire que tout allait bien se dérouler. Il me fallait un total d'une heure pour me rendre jusqu'au point de rencontre avant quoi je dus me battre avec ma garde personnelle pour que celle-ci me laisse m'y rendre seule. Nul n'aimait l'idée de me laisser me promener seule la nuit dans la forêt bien que ce soit sur notre territoire, mais le chef de la garde fini par céder à mon caprice. Il n'était pas question que je révèle au roi ni à la reine que leur fils manquant s'apprêtait à tourner le dos à sa famille. Après avoir galopé sur mon cheval pendant au moins quarante longues minutes, je descendis de sur Ëlwhin pour continuer la route à pieds. Mon cheval à mes côtés m'aidait indirectement à me montrer calme bien qu'à l'intérieur, j'étais dans un piètre état. Puis après quelques minutes, je l'aperçus enfin au loin. Il semblait si paisible à m'attendre gentiment; il ne démontrait aucune nervosité. Je me demandais s'il était persuadé que je l'accompagnerais malgré tout ce qu'il mettrait en péril. J'allais bientôt le savoir. Je marchais tranquillement jusqu'à l'arbre où il s'était permis de grimper, laissant Ëlwhin aller se balader librement dans les environs alors que j'arrivais tout prêt de Firian. Il affichas un sourire rayonnant à ma vue, visiblement ravis de me voir. Firian bondit de sa branche pour atterrir à mes côtés, puis il me serra tendremen dans es bras, geste prévisible de sa part. Par contre, je ne lui retourna pas son étreinte. Mon geste le fit sortir de sa rêverie, puis il se retira légèrement en posant un regard inquiet sur moi.


    "Ezëkielle? N'êtes-vous pas heureuse de me voir ma douce?"...


Je dus prendre mon courage à deux mains pour ne pas craquer. Après avoir hésité pendant quelques secondes, j'osai regarder Firian dans les yeux. Je lui offris un sourire tout simplet, qui ne fut pas très sincère.


    "Bien entendu que je suis heureuse de te voir saint et sauf."Dis-je tranquillement sans démontrer de tendresse particulière. Puis, mon visage tourna à la tristesse. "Je t'en supplie Firian, dit moi que tu ne compte pas renoncer au trône et t'enfuir... Dit moi que tout ceci n'était rien d'autre qu'une mauvaise blague."


J'observais le visage de l'homme que j'aimais, espérant y voir quelque chose de positif qui m'indiquerait que tout ceci n'avait été qu'une plaisanterie. Malheureusement, j'y découvris tout autre chose. Son expression faciale tomba tranquillement.

    "...Non Ezëkielle, tout ceci n'a jamais été une blague. J'ai toujours voulu en faire de même... Tu..tu ne me suivras donc pas?"Répondit-il, son visage rempli de souffrance.


De le voir ainsi en me posant cette question me brisa le coeur. Mes larmes se mirent malgré moi à couler le long de mes joues, alors que mon visage se baissait vers le sol. Je n'arrivais plus à le regarder dans les yeux. Je ne voulais pas faire souffrir l'homme que j'aimais, mais je ne voyais pas d'autre solution. Avec difficulté, je parvins à dire quelques mots.

    "Tu sais bien que je ne peux pas abandonner notre peuple! Peut-être que toi tu ne t'en fais guère pour l'avenir des nôtres, mais moi oui... Si tu souhaitais tant que cela disparaître de la hiérarchie des Elfes, pourquoi m'avoir menée jusqu'à la voie de la Grande Prêtresse? Pourquoi m'avoir confié ce rôle toi-même?? Jamais tu n'aurais du me donner cette envie! Si ça n'était pas des responsabilités que j'ai envers notre peuple, tu sais très bien que je serais partie avec toi sans hésiter!"Mes paroles furent mélangées par des sentiments de colère et de tristesse. J'explosais de toutes les manières possibles. "Pourquoi m'as-tu abandonnée...? Pourquoi n'as-tu pas donné de nouvelles pendant ces trois semaines? Sais-tu seulement la douleur que tu m'as infligée? Sais-tu seulement combien j'ai souffert suite à ta disparition?!"


Mes larmes coulaient de plus belle. Je cachas mon visage de mes mains, me sentant trop embarrassée pour oser me montrer devant lui. Mes joues rougirent, mes yeux enflèrent légèrement. Puis, je sentis le poids d'une main s'appuyer contre mon épaule, mais je ne relevas pas le menton alors que j'écoutais les paroles du prince.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Sous la lune [Pv Firian]...suite   Mar 24 Sep - 2:29


J'écoutais ce qu'elle avait à dire, sachant déjà que la situation avait du être affreuse pour elle je ne pouvais faire autrement que de l'écouter et la comprendre. Ce ne fut qu'à cet instant que je compris qu'elle n'avait jamais réellement comprit la situation au palais. Peut-être parce qu'elle ne voulait pas réellement la comprendre ou alors que l'on ne lui en avait jamais parlé aussi explicitement qu'il allait le faire. Après avoir posé ma main sur son épaule je l'attirai contre moi et la pris dans mes bras, collant son dos contre mon torse sans dire un mot. J'attendis un long moment qu'elle puisse reprendre contrôle d'elle-même et sentir par mon étreinte que cette distance avait été un vrai supplice et que je n'avais jamais désiré lui faire du mal. Pourtant le mal était fait et je devais maintenant lui faire comprendre quel avenir m'attendait au palais. C'est avec calme et gardant les yeux fermer que je pris la parole alors que la douce lune au dessus de nous éclairait ses cheveux qui sentaient si bon, comme toujours.

-Je n'ai pas renoncé au trône Eze... je ne peux pas renoncer à quelque chose qui ne me revient pas. Au mieux je serais intendant au cas où Lòkë viendrait à disparaître. Un intendant qui ne serait là que pour bien paraître en attendant que le roi revienne. Je ne pourrais pas réellement aider notre peuple ni diriger, seulement attendre et faire le beau. C'est ce qu'il m'attend si je reste au palais, une vie à attendre et ne rien faire, être une image, des paroles sans actes... Tu me connais Eze, tu sais bien que je ne peux vivre une telle vie, qu'elle va me tuer avant longtemps. Le trône revient à l'ainé, même s'il se fait souvent oublier. Le problème est justement là, je sais qu'il ne se fait pas oublier pour rien. Je sais pertinemment qu'il quittera ces terres un jour pour ne pas prendre le pouvoir, il ne veut pas être roi. Lorsque ce jour arrivera je devrai m'emprisonner dans le palais jusqu'à ce qu'il ait le courage de prendre ses responsabilités, et je doute qu'il réussisse un jour. Eze... avoir su que je tomberais amoureux de toi l'histoire aurait été différente, j'aurais convaincu mes parents de ne pas te donner autant de responsabilités. Je veux aider les nôtres, pas seulement les nôtres mais aussi ceux qui en ont besoin réellement. Mais, aujourd'hui, je comprends que si je reste au palais je ne pourrai jamais le faire, je ne pourrai jamais vivre ma vie.
Je pris une pause de quelques minutes, la gardant contre moi sans ouvrir les yeux une seconde. La nuit était si calme que l'on pouvait sentir chaque émotion qui parcourait les amoureux.

-Si je ne t'ai pas donné de nouvelle aussi longtemps c'est pour que personne ne t'accuse de traîtrise, tu es ce que j'ai de plus précieux et je ne veux pas qu'on s'en prenne à ton honneur. Je sais à quel point cela t'as fait du mal car j'ai eu le même mal, chaque jours je pense à revenir seulement pour être près de toi mais comment je pourrais te rendre heureuse si je tourne dans le palais comme un chien en cage? Plus le temps avance au palais plus je perds mon envie de vivre... tu es la seule chose qui me retiens là bas, mon seul sourire. Pourtant, j'ai appris que le dernier prince à être tombé amoureux d'une grande prêtresse la perdit parce qu'il se déclara, c'est interdit. Je préfère milles fois plutôt qu'une tout quitté pour avoir une infime chance d'être avec toi plutôt que de rester et devoir te regarder de loin... Mais je ne peux non plus contrôler ton cœur... j'accepterai ta décision.

Je restais là, à attendre qu'elle parle. Le silence avait repris ses droits dans cet endroit si beau, si exceptionnel. Si elle me rejetait je savais déjà où je dirigerais mon regard, un endroit où je pourrais vivre ma vie au maximum et oublier cette perte qui serais la plus importante de ma vie. Cependant je ne dis rien de tout cela, je la laissais choisir sans influencer son jugement. C'était important pour moi de lui laisser l'intégralité de son libre arbitre, qu'elle me suive par désir et non par obligation sentimentale.
Revenir en haut Aller en bas
 

Sous la lune [Pv Firian]...suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Solitude sous la Lune (PV Miriane Lonira) [ ABANDON ]
» Sous la lune éclatante [Libre]
» Cynthia
» Rendez-vous sous la lune (PV Mymy =3)
» Lyra M'angil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-