Partagez | 
 

 La politique est un art délicat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 535
Dari : 8995
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: La politique est un art délicat   Dim 15 Sep - 11:59


La nuit était fraiche et plutôt humide. Je détestais ce temps là, non pas que je craigne le froid, car mon métabolisme m'interdisais d'être frileuse, mais parce que les prédateurs adorait se tapir dans la brume autour du campement. Je soupirais en glissant un regard vers la Lune qui n'était pas totalement pleine.
J’espérais que les Aranis n'avait pas choisi ce soir pour une attaque massive. Ca arrivait régulièrement ces derniers temps.

Je m'étirais péniblement avant de glisser mes sabres dans le dos et partir faire une ronde. Je prenais Derk, un magnifique et jeune berger allemand ainsi que Paden, un rottweileur plutôt stupide mais excellent défenseur.
En leur ordonnant d'être au pied, je faisais signe au garde de commencer une ronde alors que je partais de l'autre côté avec mes chien. J'avais décidée d'être feignante ce soir et je ne ferais qu'un petit tour des environs.

Les arbres centenaires aux branches tortueuses ne possédaient aucunes toiles gluantes. C'était plutôt bon signe. Je bifurquais à droite pour retournais paisiblement au campement et rejoindre mon petit nid douiller.
Les chiens partirent faire leurs petites affaires et je déposais mes armes sur un vieux coffre en bois. Je tirais maladroitement une chaise en me servant une chope de bière.

Je supposais que mon second n'allait pas tarder. Je lui avais préciser de ne pas venir trop tôt, les oreilles curieuses trainaient beaucoup vers ma tente. A cette heure tardive, elles étaient lassées depuis longtemps.

Je regardais la carte du territoire Elfique en me questionnant sur plusieurs point. Le prince nous avait donné un endroit bien précis pour établir le campement et nous discutions de la tour de garde à notre précédent rendez vous.
Je me demandais toujours si Tina devait rester ici ou aller là haut.
Le peuple serait peut être intimidé par un Alpha et l'idée qu'il soit plus à l'aise avec un Bêta me semblait plus logique. Dans tous les cas, je ferais le trajet plusieurs fois et je désignerais un long marcheur pour messager.
Je m'amusais avec une mèche de cheveux brune en me mordillant la lèvre. Le problème était les montures. Je possédais un Artic et quatre chevaux. Je pouvais en donner un à Tina mais il faudrait qu'elle puisse s'en procurer un de plus pour les chargements.
Une partie des guerriers seraient à déplacer aussi et le chemin à pied était long et dangereux. Je ne voulais pas risquer de perdre un nombre incalculable de soldat avant d'arriver à Lonëleih.

Je prenais une gorgée distinguant une ombre fine glissait sur le cuir de ma tente. Je souriais en sortant une deuxième chope pour la remplir du liquide gazeux dont tout le monde raffolait ici.

_ Entre Tina.

La discutions allait pouvoir commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   Dim 15 Sep - 12:51

L'aveugle de la meute attendit qu'on la prévienne que la nuit était enfin arrivée pour qu'elle se mette vraiment à bouger. Oh bien sur, elle n'avait pas glandouillé toute la journée, mais le début de soirée l'avait laissé dans une âme de solitaire. Doylana, l'Alpha, lui avait demandé d'aller la voir lorsque les autres membres de la meute serait tous ou presque dans les bras de Morphée, sans doute. Les rondes prenaient elles aussi leur départ. La Bêta fronça les sourcils en sentant la fraîcheur et avança sa main vers son visage pour souffler dessus. L'air était assez froid et humide pour créer de la fumée lorsque l'on parlait et soufflait...

Tina n'avait droit qu'aux petits bruits de la forêt comme mélodie. Savoir si des animaux s'approchait un peu trop près du camp ou non, si des êtres humanoïdes venaient pour elle-ne-sait-quelles-raisons. Elle se devait de les faire partir. Elle soupira avant de se relever, ayant senti bien que très faiblement l'odeur de l'Alpha revenir. Accompagnée de ses deux chiens.

La brunette réfléchissait bien à ce qu'allait lui demander la chef pour lui avoir précisé de venir le soir lorsque personne ne se douterait de quoi que ce soit. Enfin, depuis que l'Alpha était partie pour le traiter avec les elfes, les autres membres de la meute attendait avec impatience de savoir ce qui allait arriver par la suite.

Elle se redressa pour se relever et prit le chemin de sa tente. Elle posa sa main sur diverses surface pour éviter de se prendre quelque chose, ou de se retenir si jamais quelque chose trainait au sol. Heureusement pour elle, le camp était relativement bien tenu, pour un camp bien sur. Ses pieds habituellement nus ne souffraient pourtant pas du peu de chaleur que donnait la terre. L'herbes sous ses pas s'abaissa laissant de très légères traces de son passage.

Tna s'avança en sentant l'odeur de l'Alpha imprégnait sur la toile qui formait la tente. Elle sourit et se positionna devant l'ouverture, sentant entre ses doigts l'ouverture de la toile.

_ Entre Tina.

La petite louve pénétra dans la tente en laissant le tissu recouvrir l'entrée, comme avant qu'elle n'entre. Elle avança légèrement jusqu'à la table dont elle posa les mains dessus.

-Tu m'as demandé ? Alors ? Pour le traité avec les elfes ?

Le désavantage de Tina était sa cécité, elle ne voyait donc pas la carte en face d'elle, ni les indications dessus. Il faudra lui expliquer le tout. Elle se mit à réfléchir avant de reprendre d'un ton étrangement calme.

-Ils ont accepté c'est ça ? Sinon à quoi bon m'avoir appelé... Qui va partir ?

Autant de questions qui cherchaient des réponses auprès de l'aînée des deux. Tina savait bien que son apparence pouvait porter à confusion, surtout lorsque l'on savait qu'elle était relativement vieille, en fait. Sa dernière question lui fit un peu mal, mais il le fallait, elle se devait de rester inflexible pour le bien de la meute. Mais le mieux serait sans doute de laisser le plus gros des troupes avec elle, la Bêta se chargerait du reste. Maintenant, il fallait savoir la suite et le plan de la chef. Elle laissa son doigt vagabonder sur son verre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 8995
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   Dim 15 Sep - 17:36

Tina entra dans la petite pièce en tâtonnant les environs pour être sûre de ne pas briser quoi que ce soit. J'esquissais un sourire touché en la voyant. Elle avait le même air angélique et fragile que lorsque je l'avais rencontré pour al première en l'acceptant dans la meute. Par la suite elle m'avait vite prouver que notre peuple avait plus besoin d'elle qu'elle de nous. Son assurance m'avait beaucoup plus et sa capacité à aider et calmer les membres me parut une bonne chose pour nous tous.

Sans plus attendre, elle fit preuve une fois de plus d'aplomb posant le pied dans la pièce et entra de le vif du sujet. Je levais l'index pour lui signifier d'attendre et même si elle ne le voyait pas, elle pouvait deviner que j'avais bougé.

_ Nous ne sommes pas pressé à ce point. L'avenir de la meute est important mais je ne pense pas qu'elle soit à deux petite minutes. Avant toute chose, comment vas tu?

Je me préoccupais particulièrement des membres de la hiérarchie des Karaths. Bien que la santé de tous m'importait, celle des "chefs" l'était plus encore.

_ Tu n'as pas eu de soucis dernièrement? Avec les guerriers et les entrainements?


J'étais très curieuse de savoir comment elle s'en sortait. Elle n'occupait ce poste que depuis quelques mois et je ne doutais jamais de ces capacités, mais moi même j'avais payer les frais de la rage lycanne et je voulais lui en épargner le plus possible.
Une goutte de bière coula sur mon menton pour venir s'écraser sur la carte. Mon majeur s'y déposa et commença à dessiner des cercles avec cette dernière.

_ Une partie du campement va partir pour Lonëleih. JE ne me suis pas encore décidée pour tout le monde.

Elle devrait se contenter de ca pour le moment. Je voulais d'abord avoir des nouvelles, bonnes ou mauvaises.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   Dim 15 Sep - 23:54

_ Nous ne sommes pas pressé à ce point. L'avenir de la meute est important mais je ne pense pas qu'elle soit à deux petite minutes. Avant toute chose, comment vas tu?

La question sembla surprendre la Bêta de la meute. Pas que c'était la première fois qu'elle la posait, mais dans un moment pareil, c'était un déstabilisant. Doylana était une bonne chef, Tina le savait, et même si elle ne l'avouerait jamais, l'Alpha était un peu comme sa mère de substitution. Elle était certes plus vieille que beaucoup d'autres lycans, et peut-être est-ce du à son apparence encore juvénile mais elle en avait besoin.

_ Tu n'as pas eu de soucis dernièrement? Avec les guerriers et les entrainements?

[color=royalblue]-Je vais bien, très bien même. Je dirais même qu'ils m'ont intégrée dans la meute, mais en temps que Bêta cette fois-ci. Ca me fait agréablement plaisir de voir qu'ils ne me voient pas comme une gamine alors que certains doutent encore de mon âge. Et non, aucun, enfin, il y a eu quelques débordements, mais ils furent vite stoppés. Ils apprennent vite ces saligauds.

Sa taille, ne l'importait que peu, elle l'appréciait même si elle ne se voyait pas. La lycanne savait néanmoins qu'elle pouvait utiliser son apparence pour tromper les personnes extérieurs au camp, mais savoir que même certains membres de la meute n'avait pas encore totalement adhéré au choix de l'Alpha la faisait serrer les dents. Elle avait prouver qu'elle était digne du rang qu'elle portait, que voulaient-ils de plus ?

C'est dans son petit instant de flottement que la miss fut replongée dans la réalité en entendant quelque chose frotter la table, ou plutôt autre chose. Mais quoi... C'était une sorte de tissu non ?

_ Une partie du campement va partir pour Lonëleih. JE ne me suis pas encore décidée pour tout le monde.

Un froncement rapide fit bouger les sourcils de la miss. Elle gardait son air fermé.

-Il faudrait m'y envoyer alors... Garder le plus gros des troupes ici, avec toi. Enfin c'est ce que je pense. Nous pourrons toujours envoyer un marcheur pour rester en contact et avertir en cas de problème, même si je ne doute pas que tu es pensée à cette initiative.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 8995
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   Lun 16 Sep - 14:38

Elle était entreprenante comme toujours et pensait visiblement la même chose que moi.
Je me mordillais la lèvre en réfléchissant un peu.

_ Dans tous les cas, que tu restes ici ou partes pour le territoire des Elfes, je viendrais régulièrement moi même pour savoir comment ca se passe et aider à l'organisation.

Je buvais une longue gorgée de bière fraiche en retirant mon doigt de la carte.

_ Je pense qu'effectivement, tu serais moins intimidante pour les Elfes en tant que Bêta. Nul n'est sans savoir des pouvoir que possèdent un Alpha dans ce monde et cela peu effrayer ces créatures, même si nous sommes là pour les protéger avant tout.


Je saisissais mes cheveux et refaisait ma natte en plantant mes prunelles grises dans les yeux aveugles mais charmant de mon interlocutrice.

_ Bien. Admettons que tu partes chez les Elfes. Qui désirais-tu avoir avec toi? Il te faudra des cueilleurs, des pêcheurs et des chasseurs, mais aussi un maitre d'entrainement et quelques chiens. Tu devrais prendre quelques femmes et enfants volontaires pour la cuisines et les tâches ménagères faciles.
Le seul hic va être pour ton déplacement. Je peux te donner un cheval, mais un deuxième ne serait franchement pas de trop. Vous partirez sans doute tous en même temps et je serais du voyage donc le trajet ce fera à pied, mais les chargement ne sont pas évident à transporter. Il est important que tu es une monture aussi pour rappeler que tu fais partie de la hiérarchie.


Je marquais une pause en soufflant un peu avant de reprendre.

_ Pour le voyage je mettrais mes chevaux et mon artic à disposition. JE prendrais mes trois chiens et mes trois guerriers. Pour le reste je te laisse décider qui tu souhaites avoir auprès de toi. Tu as peut être déjà une idée?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   Jeu 19 Sep - 19:55

_ Dans tous les cas, que tu restes ici ou partes pour le territoire des Elfes, je viendrais régulièrement moi même pour savoir comment ca se passe et aider à l'organisation.

-Je doute bien qu'en tant qu'Alpha tu ne laisseras pas un des camps de ta meute sans surveillance. Ca ne te ressemblerait pas.

_ Je pense qu'effectivement, tu serais moins intimidante pour les Elfes en tant que Bêta. Nul n'est sans savoir des pouvoir que possèdent un Alpha dans ce monde et cela peu effrayer ces créatures, même si nous sommes là pour les protéger avant tout.

Elle soupira distraitement. Pour elle ce n'était pas tellement un problème de savoir si elle était un gradé ou non, c'était surtout le fait qu'elle n'avait pas du tout la carrure d'un membre de la hiérarchie. Et pour une fois, ça la gênait d'aller autre par en sachant que les autres allait la juger elle et en déduire sur le reste de la meute...

_ Bien. Admettons que tu partes chez les Elfes. Qui désirais-tu avoir avec toi? Il te faudra des cueilleurs, des pêcheurs et des chasseurs, mais aussi un maitre d'entrainement et quelques chiens. Tu devrais prendre quelques femmes et enfants volontaires pour la cuisines et les tâches ménagères faciles.
Le seul hic va être pour ton déplacement. Je peux te donner un cheval, mais un deuxième ne serait franchement pas de trop. Vous partirez sans doute tous en même temps et je serais du voyage donc le trajet ce fera à pied, mais les chargement ne sont pas évident à transporter. Il est important que tu es une monture aussi pour rappeler que tu fais partie de la hiérarchie.


-Ils n'auront sans doute pas confiance en moins, ou du moins en mes compétences. Toi, tu me connais, eux ne verront qu'une gamine aveugle sans importance, surement un traine la patte. Il y a des risques qu'il pense que nous sommes une meute faible... M'enfin, je ne les laisserais pas affaiblir la meute.

_ Pour le voyage je mettrais mes chevaux et mon artic à disposition. JE prendrais mes trois chiens et mes trois guerriers. Pour le reste je te laisse décider qui tu souhaites avoir auprès de toi. Tu as peut être déjà une idée?

-Pour ce qui est des gens que je voudrais... Et bien un guerrier pour me seconder, qui est du flair, ça fera sans dout plus "grader" de se faire seconder. Je ne souhaite pas vraiment avoir d'enfants dans les pattes, pas que je ne les apprécie pas, mais si nous devons défendre le territoire, je ne voudrais pas que la nouvelle génération ne soit trop touchée niveau perte. J'aimerais également emmener Anouk avec moi, elle est assez douée pour la chasse. Ca te va ?

Elle attrapa distraitement une mèche de cheveux cachant son regard et la fit passer entre ses doigts. Tina avait pris la jeune louve sous son aile depuis qu'elle était entrée dans la meute, le courant était rapidement passé entre les deux jeunes femmes.

-Il faudrait aussi savoir les fréquences de tes visites. Que nous ne soyons pas surpris de te voir débarquer dans le camp.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 8995
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   Jeu 31 Oct - 19:42

J'avais contempler avec satisfaction mon bêta. Plus le temps passait et plus j'étais fière et rassurée quant à ma décision. Elle était réfléchie et calme; parfaite pour son rôle.

_ Bien, les Elfes, nous ont donner quelques chevaux le temps du voyage. Arriver à Loneleih, j'aurais rendez vous avec le prince et son chef d'armée, je pense te faire intervenir à ce moment là pour les présentations.

Je buvais une longue gorgée de mon breuvage avant de passer ma langue sur mes lèvres pour récupérer les quelques gouttes qui y perlaient.

_ Je resterais quelques semaines, voir quelques mois auprès de toi afin de parfaire l'organisation. Naïsha s'occupera de notre campement initial comme elle l'a toujours fait en mon absence. Elle est respectée et crainte de notre peuple, elle saura les tenir à carreaux. Je comprends ta réticence pour les enfants, mais les père et mère qui partiront les emmènerons, et le campement en aura besoin pour les tâches faciles mais essentielles. Le ménages, le linge et la cuisine par exemple.

Je me rapprochais de la table pour y déposer mes coudes et froncés les sourcils.

_ Le problème va être d'emmener les armatures de nos tentes. Il est formellement interdit de couper les arbres ou même de chasser dans leur foret. Pour la chasse, je négocierais avec le prince pour allez vers la forêt dimalis. Avec un peu de chance, nous auront de quoi faire d'autre armatures là haut, si j'obtiens son accord. Sinon, il nous faudra faire plusieurs trajets et acheter d'avantages de chevaux.


Je soufflais à cette dernière phrase qui me plaisait guère. Certes, une partie de ma bourse était dédiée à la meute, mais il fallait aussi que je prévois pour le voyage et les chevaux n'étant pas compté dans le budget, cette alliance devenait un véritable casse tête.

Je laissais mon front heurter la table en grimaçant alors que je plongeais dans mes songes, priant les dieux pour qu'on me vienne en aide dans cette organisation insoutenable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   Sam 16 Nov - 22:00

_ Bien, les Elfes, nous ont donner quelques chevaux le temps du voyage. Arriver à Loneleih, j'aurais rendez vous avec le prince et son chef d'armée, je pense te faire intervenir à ce moment là pour les présentations.

Tina l'entendit boire et posa ses mains sur la surface du bois, sans vraiment chercher à l'identifier.Après tout, elle l'avait déjà analysé lors des précédentes rencontres avec son Alpha.

-Es-tu tout de même sure qu'il ne tiquera pas en me voyant ? Je sais que j'ai l'air d'une adolescente et je suis aveugle, j'ai bien une certaine appréhension quant à sa réaction. Espérons qu'elle sera bonne...

Elle serra les dents. La jeune Bêta n'avait pas fini sa croissance, étant de sang de lycan, son apparence risquait cependant de changer petit à petit, encore heureux que les loups avaient un odorat développé et qu'elle avait un signe bien distinctif... Espérant également que ce prince soit quelqu'un qui ne jugeait pas les gens sur leur apparence...

_ Je resterais quelques semaines, voir quelques mois auprès de toi afin de parfaire l'organisation. Naïsha s'occupera de notre campement initial comme elle l'a toujours fait en mon absence. Elle est respectée et crainte de notre peuple, elle saura les tenir à carreaux. Je comprends ta réticence pour les enfants, mais les père et mère qui partiront les emmènerons, et le campement en aura besoin pour les tâches faciles mais essentielles. Le ménages, le linge et la cuisine par exemple.

-Bien sur, mais il n'en faudra pas énormément puisque nous sommes un groupe de soutien en cas d'attaque. Et que je me dis que ma seconde mission sera de faire accepter les lycans parmi eux.

_ Le problème va être d'emmener les armatures de nos tentes. Il est formellement interdit de couper les arbres ou même de chasser dans leur foret. Pour la chasse, je négocierais avec le prince pour allez vers la forêt dimalis. Avec un peu de chance, nous auront de quoi faire d'autre armatures là haut, si j'obtiens son accord. Sinon, il nous faudra faire plusieurs trajets et acheter d'avantages de chevaux.

-Je tiendrais les lycans rassemblés pour éviter tout débordement et que certain ne s'amusent pas à déroger aux règles que les elfes ont mis en place dans leur endroit. Ca serait fort dommage... [/color]

La jeune louve sourit avant de l'entendre souffler et la Bêta baissa la tête. Toutes ses nouvelles choses... C'était étranges et ça l'embêtait... Sans trop savoir pourquoi. Cette alliance allait réduire la force de sa meute et ce n'était pas à leur avantage. Il faudrait aussi qu'elle trouve des volontaires plus tard...

Elle écarquilla les yeux en entendant quelque chose heurter la table, ne semblant pas être de simple coude ou autre. Elle avança sa main en tapotant du bout des doigts la table avant de sentir quelque chose semblant être des cheveux au vue du touché. Sans aucun doute ceux de son Alpha et retira sa main juste après étant sur de la provenance du bruit. Aucune odeur de sang, donc elle n'avait pas été touché par quoi que ce soit... Elle laissa un soupire s'échapper de sa bouche en fermant les yeux et reculant d'un pas.

-Est-ce que ça va ? Je t'ai entendu te frapper la tête... Cette alliance nous laisse un peu comme des louveteaux. On a besoin des autres pour aller chez eux... Si ce n'est pas un comble... Enfin, je pourrais aider financièrement si il le faut...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 8995
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   Lun 18 Nov - 14:47

Je ne pus m'empêchais de rire à la dernière phrase de Tina. Elle était si prévenante pour la meute. Elle me faisait penser à moi quelques siècles plus tôt, sans les massacres honteux que j'avais accomplis bien sur.
Je relevais calmement la tête pour observer son joli petit minois doux, presque angélique. Des traits qui trahissaient le lycan caché la dessous.
J'esquissais un sourire fière de ma petite protégée avant de reprendre.

_ Je pense que l'on va taxer notre peuple.

Je soufflais, peu enclin à ce genre de manœuvre.

_ Nous n'avons pas le choix. Les dépenses vont être astronomiques et je ne suis pas la plus riches de ces terres. On va devoir demander des contributions. Seuls ceux qui partiront pour Loneleih en seront épargnés. Ils dépenseront bien assez là bas.

Je massais mon front douloureux, pourtant déjà cicatrisé en grimaçant. Un masque qui aurait plus au Bêta. Le nez retroussé, la langue sorti de lèvres déformées, une esquisse ridicule qui faisait forcément rire.

_ Tu as raison. Des louveteaux. J'ai presque huit siècles et je suis comme un louveteau devant son premier repas.

Je finissais mon verre en me levant pour piétiner la pièce comme à mon habitude, lorsque j'étais un peu plus stressée que d'habitude.

_ Il va falloir qu'on organise ça dés maintenant. Tu choisis les personnes que tu veux auprès de toi, on fera le tri ensuite. Je vais m'occuper des taxes pour le voyage auprès de notre peuple, qui sera je pense, un peu mécontent, mais on aura certainement plus de volontaires pour le territoire Elfique aussi. Du coup, on y gagne au moins un peu. Prépare moi une liste de nom, commence à préparer tes affaires. De mon côté je vais compter les chevaux dont nous disposons avec l'aide du prince.
Je pense aussi donner le choix aux habitants; ou acheter une monture qu'il nous prêterons, ou verser une certaines sommes. Dans tous les cas, on a besoin des deux.


Je me dirigeais vers le tissu qui servait de prote à ma tente et l'écartais un peu.

_ Ils sont si heureux et paisibles. J'espère que nous réussirons à reproduire cela chez eux. J'espère qu'il pourront se sentir également chez eux. Avec tout ce qui est sacré là haut, nous allons avoir droit à un vrai cours en arrivant. Moi comme vous.


Je me retournais en ouvrant la porte de ma tente pour y laisser passer Tina.

_ Bien, réfléchie et repose toi. Choisi bien les membres qui t'aideront, on se voit plus tard.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La politique est un art délicat   

Revenir en haut Aller en bas
 

La politique est un art délicat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le boulangisme politique de Préval
» Tragédie-comédie des bouffons de la politique en Haiti
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» LA METEO POLITIQUE HAITIENNE ET LE JUDEO VODOU !
» Une nouvelle ou une proposition politique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-