Partagez | 
 

 Le voyage est un retour vers l'essentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Mar 28 Mai - 15:35

Le combat me parut d’une rapidité que je n’aurais souhaitée, le peu de temps accordé ne nous avait pas permis de départager. La petite taille de mon adversaire m’avait déconcerté plus d’une fois mais j’avais fini par m’y adapter, utilisant alors ma taille comme un atout et utilisant encore une fois ma vitesse. Les hommes du groupe étaient déçus de ne pas avoir vu leur alpha prendre le dessus, ça me fit sourire. Pendant un moment je me demandais s’ils n’allaient pas prendre mal la force que j’aurais pu montrer, mais en les observant je pu me rendre compte qu’au contraire j’avais prouvé ma valeur, Taran notamment me regardait avec un air de défi que je pris pour un compliment, par politesse et en réponse à son regard, je lui rendit le mien et prenant ma gourde toute neuve bu à sa santé.

Le combat avait cependant était solide et avec le climat qui s’exercé dans ce paysage désolé, j’étais couvert de sueur, il faudrait que je me nettoie, mais les choses attendraient, l’entrainement n’était pas terminé, je me remis donc à ma position préalablement quittée, observant d’un œil attentif le reste des combats, qui fut d’un intérêt moins grand, mais sans non plus être vide d’enseignement, le groupe savait se battre.

Une fois l’entrainement terminé, je pu voir que Doylana n’était pas pleinement satisfaite du groupe, ils devraient sans doute travailler dure dans les prochains entrainements qu’ils feraient. Elle expliqua rapidement qu’elle allait chercher un point d’eau et parti sans attendre. De mon côté je préférais rester, à son retour, je partirais à mon tour à ce point d’eau qu’elle aurait trouvé, à condition qu’il ne soit pas trop loin. Je sacrifiai donc une partie de l’eau de ma gourde pour supprimer la moiteur de mes bras et de mon torse. Autour de moi les compagnons profitait de l’absence du chef pour détendre un peu leurs muscles mis à rude épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Mer 29 Mai - 11:42

J'avais du courir une bonne demi heure avant de trouver une petite rivière qui se glissait entre deux grosses roches. Je jetais rapidement un coup d’œil autours de moi avant de ôter mes vêtements pour glisser dans l'eau froide. Mes chevilles trouvèrent l'eau glacée, mes jambes douloureuses par la course, elles l'appréciaient. Je dû m'allonger pour pouvoir me nettoyer entièrement, l'eau était très peu profonde.

Je dénouais mes cheveux pour les laver tranquillement avant de frotter le reste de mon corps. Avant de partir, je décidais de nettoyer mes vêtements pour les rendre un peu plus adapté à la ville. Une fois ma tâche achevée, je les enfilais rapidement avec une grimace peinte sur la figure. Je détestais enfiler des vêtements mouillés.
Je pris les quelques gourdes que j'avais emmener et m'éloignais un peu, en contre-sens du courant pour récupérer une eau plus pure.

Je soufflais un grand coup avant de reprendre ma course. Mes cheveux semblaient lourd à cause de l'eau et les laisser détacher permettrait de les sécher plus vite. J'accélérais le pas pour arriver au camp. Une fois à ce dernier, je déposais mon sac et m'assis sur ma couche.

_ Il y a une petite rivière à une demi heure d'ici. L'eau est fraiche et propre. J'ai rempli les gourdes.

Mes hommes commençaient à sentir leurs paupières lourdes et aucun sembla vouloir effectuer un tel trajet, il se contentèrent d'un draps humide pour se nettoyer convenablement avant de prendre leur place. Je me posais près du feu pour sécher plus vite encore et me réchauffer un peu. Il n'était pas tard et je devais effectuer la première ronde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Mer 29 Mai - 14:48

Ce n'est qu'au bout d'une heure et demi que revint Doylana, lavée, et apportant des gourdes pour la suite du trajet. Pendant son absence, j'avais eu le temps de prendre part aux étirements du groupes, ils étaient compétents dans ce domaine et l'étirement en groupe était souvent plus rigoureux et donc plus utile. Ils n'avaient pas même fait signe de remarquer ma présence, j'étais suffisamment intégrer visiblement.

La nuit était tombé maintenant et beaucoup allaient se coucher, laissant Doylana a sa ronde.

_Je vais aller voir la rivière dont tu as parler, j'ai ma gourde a remplir et un brin de nettoyage ne me ferait pas de mal, et je dois avouer aussi que je n'ai pas vraiment envie de me reposer maintenant.

Sur ces mots je remis ma chemise et partis au pas de course dans la nuit. Ça me plaisait de me retrouver ainsi dans l'immensité des plaines, dans le silence vivant de la nuit, face à la lune et sa beauté. J'arrivais rapidement là où elle m'avait indiqué, la rivière était très petite, peu profonde, froide surtout, mais c'était une bonne chose, de cette façon me pouvais me nettoyer avec efficacité sans perdre de temps, la froideur soignerait ma peau abîmée par la chaude journée.

Une fois la toilette effectuait, je vidai puis re-rempli ma gourde, contrôla l'état de mes vêtements, sales, mais pas trop, et de mes armes, toujours propres. Je décidais donc de partir sans en faire plus, je m'occuperais de mes vêtements une fois en ville, de toute manière, il n'était plus vraiment réutilisable...

Je rentrai donc au pas de course mais plus lentement, il m'avait fallu une demi heure pour venir, je pris près d'une heure pour revenir, sachant que de toute manière, mon tour de garde commencerait avant que je ne songe à me coucher. Sur la route je ne croisais personne, le soleil semblait avoir emporté avec lui toute forme de vie sur le territoire, c'était un peu triste, mais c'était aussi reposant, le silence était totale, j'en profitai un maximum.

La guerrière était debout et patrouillait tranquillement près du campement, on pouvait entendre très distinctement les bruits de ces compagnons endormis, cela devait faire plus de deux heures que j'étais partie. Je m'approchais de façon à ce qu'elle me perçoive, je ne voulais pas surprendre à nouveau une lycane aux aguets.

_Me revoilà, ce fut une balade fort reposante, j'ai un peu pris mon temps ... Tout s'est bien passé ?

Je m'assis au sol, pas très loin, calmant enfin mes muscles pour la nuit, j'attendrais mon tour de garde sans dormir, ça me permettrai d'être en pleine possession de mes moyens une fois mon tour venu.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Mer 29 Mai - 17:17

Le temps de la balade du solitaire, j'avais effectuer une ronde tous les quarts d'heures autours du campement. Je pensais que cette partie de la foret ne serait pas sure, mais je n'avais rien vu ou entendu de suspect, à part les ronflements bruyant que Mikel par moment qui m'avait valu plus d'un sursaut. L'envie de l'étrangler était passagère mais présente. J'en avais marre de dégainer mes sabres.

Je marchais paisiblement pour revenir vers le feu presque éteint du camp. Je savais qu'un feu n'était pas une bonne idée en pleine nuit car il déclarait notre position mais nous n'étions pas en fuite et bien apte à nous défendre. Le solitaire revint tranquillement, en prenant soin de se montrer cette fois ce que j'appréciais beaucoup. Il me demanda comment se déroulait la situation et je hochais la tête en m'asseyant par terre.

_ Rien à signaler à part des écureuils mort de peur!

En gros, les rondes étaient presque des vacances. Je retirais mes bottes pour poser mes pieds dans la terre en exprimant mon soulagement. Les vêtements étaient souvent un supplice pour moi, encore plus quand il s'agissait de long trajet, mais les bottes étaient une véritable torture, pourtant nécessaire.
Je jetais un regard amusé vers Urr'hean et son accoutrement.

_ Visiblement, je ne serais pas la seule à devoir investir dans des vêtements...

De plus, pour les territoires elfiques, une bonne présentation comptait énormément. Surtout pour un alpha, et je devais acheter quelque chose de plus habillé si je voulais avoir une chance de pactiser avec la royauté de là haut.
Je grimaçais à la simple idée de devoir porter une robe longue sous les yeux incompréhensif du guerrier à mes côtés.

_ Je déteste les vêtements et je vais devoir porter une robe longue! Tu imagines mon désarrois.

Pour quelqu'un qui se promenait toujours à moitié nue, je peinais à m'imaginer dans une telle tenue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Jeu 30 Mai - 14:49

La nuit s’étendait paisiblement, d’après le rapport de Doylana, il n’y avait rien a signalé, la nuit se passerait sans doute sans réel soucis. Elle entreprit d’orienter la discussion sur les vêtements, en effet autant l’un que l’autre, nous avions eu quelques soucis pour les conservé et nous devions avoir l’air de deux sauvages sortie d’une vie animale dans une forêt lointaine, ce qui n’était d’ailleurs pas totalement faux, du moins de mon côté. Elle m’expliqua qu’elle devrait s’acheter et surtout porter des vêtements propres, sans doute pour avoir un physique présentable face à la race raffinée qu’était celle des elfes.

_En effet, sans vouloir te vexer, je te vois assez mal dans un vêtement aussi restrictif qu’une robe, moi qui ne t’ai jamais vu qu’a demi-nue. Et même si je porte des chemises, je comprends ton malaise, je ne porte ces vêtements moi-même que pour évité d’être trop différent en pleine civilisation.

Je me mis à imaginer la guerrière dans des vêtements humains et ça me fit sourire, je trouvais ça presque non crédible, la nature de la femme n’allait pas avec ce genre d’accoutrement selon moi, et c’était tout à son honneur de ne pas avoir besoin de tel fioriture pour être une jolie femme. Puis je me posais intérieurement une question, que je ne voulu pas exprimer, elle qui venait en quelque sorte de la civilisation, n’ayant pas toujours était lycan, n’a-t-elle pas gardé une part de ces mœurs ? Cette question resterait sans réponse, je ne voulais pas la plonger dans des pensées nostalgique, j’étais le premier à savoir que ce n’était pas toujours une bonne chose.

_Par ailleurs, pour trouver des vêtements il nous faudra aller en ville, j’appréhende déjà cette étape, la concentration d’être vivant est bien trop grande à mon goût, et vers la où nous dirigeons, ce n’est pas la meilleure espèce qui nous attends.

Vu comme c’était parti nous serions d’ailleurs dans la ville qui nous restait rapidement, la ville où il me faudra d’ailleurs les abandonnée le temps d’aller remplir ma mission.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Ven 31 Mai - 15:43

Lui même peinait à me voir en robe et il appréhendait visiblement la ville. Il était vrai qu'un lycan en ville passait rarement inaperçu et terrorisait beaucoup de monde. L'instinct des hommes étaient infaillible quand il s'agissait de danger et nous représentions une race prédatrice dont une fallait sans cesse se méfier. Même si les dégâts lycans étaient de plus en plus rares, ils n'en restaient pas moins sanglants et marquants à travers toute l'histoire.
Je soufflais à la simple idée de devoir subir les regards inquiets, méfiant ou détesté vers notre groupe.

_ Pour ce qui est de nous, nous nous arrêterons au village des rebelles. C'est une petite ville et on y trouve généralement tout ce qu'il faut. Ils sont très discrets et peu démonstratifs. On se ressemble un peu, les lycans et eux.

Avec un sourire incrusté aux lèvres, j'ajoutais, amusée:

_ Ils font juste moins peur!

Je n'aimais pas la foule non plus et ce depuis toujours. Je m'étais adaptée avec la meute et le peuple lycan, mais les autres espèces me rendaient nerveuses. Je en connaissais rien d'elle, de leurs arts, leurs armements ou leur instinct, contrairement aux lycanthropes.
Un nouveau soupir secoua mes mèches brunes et je surpris à observer la lune, elle s'avançait vers son sommet, ce qui signifiait que mon tour de garde était à présent terminé.
J'étirais mes muscles endoloris avant de poser une main délicate sur l'épaule du solitaire.

_ A toi. Réveille qui tu veux pour le prochain tour. Mais en douceur!

Je riais à la vue de la tête du lycan lorsqu'il m'avait surpris. Je respirais fortement en me dirigeant vers ma couche.

_ La nuit sera tranquille, détends toi un peu.

Sur ce, je me glissais sous les draps pour rejoindre morphée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Lun 3 Juin - 10:30

Je me sentis rassuré de ne pas être le seul a ne pas forcement apprécier beaucoup le contact avec la foule, surtout si c’était une femme qui guide un peuple que me le disait. Elle m’avait aussi expliqué que le prochain arrêt se ferait au village des rebelles, c’était presque une bonne nouvelle, là bas, la noirceur qui s’y trouvait ne contrastait pas beaucoup avec les idées reçu de notre race et nous passions inaperçu.

_J’ai comme mission d’aller dans une ville, on m’avait donnée un nom et une direction, vu la géographie de l’endroit, ce village est le dernier lieu de … civilisation avant de changer de continent. Il est possible que ma mission ce termine là bas.

Prenant note de mon message elle s’échappa à sa tâche désormais terminée et me confia la garde du camp pour les quatre prochaines heures, non sans lâcher une boutade sur mon aptitude à réveiller malgré moi les instincts. J’étais désormais le seul être vivant debout à des kilomètres, le temps passerait vite.

J’entrepris, après quelques minutes de contemplation passive, de faire ma première ronde de cette soirée. Le campement formait une forme à peu près ronde, et l’endroit était parsemé de rochers qui sortaient du sol comme des dents sortent d’une mâchoire, en moins dangereux. Profitant de mon agilité et de ma discrétion, je m’amusais à faire ma ronde en sautant de rocher en rocher, dans un silence absolue, utilisant la discrétion que j’avais l’habitude d’utiliser pour chasser. Mais aujourd’hui pas de gibier, rien en vu, le calme de la région était absolue, même le sommeil bruyant d’un des guerrier ne troublait pas la sérénité de la nuit.

Confiant, pour cette soirée, je me mis à escalader un rocher plus grand que les autres, une canine au milieu des molaires, mince et pointu, un point de vue parfait pour admirer la plaine et la surveiller. En faisant le tour de l’horizon, je pu voir au loin, illuminé par la lune qui était à son zénith, une grande étendu d’eau, ce qui me surpris. C’était un lac qui s’étendait à l’horizon, d’une direction dont nous ne venions pas, trop loin pour être visible sans avoir la vue qu’est la notre. Je ne connaissais pas beaucoup la région mais qu’un lac de cette ampleur existe sans que je ne le sache, c’était surprenant. Qu’importe, je continuais à garder avec vigilance la plaine, respirant à plein poumon la tranquillité qu’apportait cette solitude soudaine et précieuse.

Fatigué, je regardais la lune, elle s’échappait à l’horizon, fuyant le soleil qui n’était pas encore visible, j’avais veillé longtemps cette nuit, il était temps de céder ma place à l’un des hommes. Et le choix fut vite fait, quoi de mieux que de réveiller le seul véritablement bruyant pour pouvoir s’endormir sans peine ? Un léger sourire aux lèvres, je m’approchai doucement du groupe endormi et secoua gentiment le corps de ce qui semblait être Mikel. Il se réveilla comme une fleur, libérant l’atmosphère de la dernière trace de vie audible.

_Bonjour, c’est Urr’hean, je viens de finir mon tour de garde, pourrais-tu prendre ma place ?

Celui-ci, dans le brouillard mais d’attaque fit un visage suppliant, ses yeux exprimant une question auquel je m’attendais : « pourquoi moi » mais malgré ça, son sens du devoir lui permis de ne pas râler et il se leva.

_Je t’en dois une, la prochaine fois ce sera toi qui me réveillera, et ne t’inquiète pas, l’endroit et paisible, tu n’auras rien à faire.

Et sur ces mots je partis en direction de ce qu’on pourrait appeler un lit, et rapidement je m’endormis.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Mar 4 Juin - 11:04

La nuit avait été trop courte. J'avais eu l'impression de me coucher et me lever deux minutes après, alors que des heures s'étaient écoulées. Le dernier tour de garde s'achever et Taran avait commencer à préparer le petit déjeuner. Je m'étirais bruyamment avant de me lever et ranger mes affaires. Je prenais mes herbes et m'attelais à la potion pour le groupe, elle serait extrêmement fade aujourd'hui, nous avions perdus beaucoup de temps et je en souhaitais pas m'aventurais encore dans cette forêt.
Le discours de la vieille me revint en mémoire alors que l'eau bouillait, j'y incorporais les herbes avant de me lever pour réveiller toute la troupe.

_ Debout tout le monde! Nous avons une grosse journée, préparez vos affaires.

Après avoir secouer deux ou trois corps inertes par le sommeil, je partis nourrir les chiens avant de distribuer la potion.
Une fois mon sac fais et les chiens en laisse, je partais en tête du groupe pour rejoindre la fin de la foret. Les arbres étaient moins nombreux, beaucoup plus espacé et bien plus agréables. Ce qui expliquait surement le manque de prédateur dans les entourage.
Je ralentissais le pas pour arriver à la hauteur du solitaire, Derk marchait lentement mais il ne faudrait pas tarder à le porter de nouveau.

_ Je peux paraitre indiscrète, arrête moi si tu le souhaites. Tu es solitaire, donc certainement pas un longs-marcheurs et tu distribues des messages dont tu ne sais surement pas grand chose... Tu es un mercenaire? Ou une sorte de messager?


J'avouais avoir une mauvaise image de cette profession. On ne savait jamais vraiment ou on allait et ce que l'on faisait mais il pouvait toujours être utile un de ces quatre pour la meute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Mar 4 Juin - 11:51

Le réveil avait était paisible, la nuit bien que courte avait fait son affaire et mon énergie était de retour. J’avais été un des premier à me lever, ce qui m’avait étonné, j’avais ainsi pu aider au rangement et aux affaires, partant en ce nouveau jour sur l’idée de coopérer convenablement pour le peu de temps qu’il me restait a vivre à leurs côté.

La marche avait repris, je gardais un œil sur le chien malade qui marchait lentement devant sa maitresse, je me sentais responsable de la bête blessée. La dite maitresse vint me questionner sur ce qui finalement faisait ma vie, voulant savoir quel rôle je pouvais jouer. Cette question semblait empreinte de curiosité mais pas uniquement, comme si l’idée que je sois un vagabond soit un statut dégradant, je ne relevais pas cette sensation.

_Comme tu le dis je suis un solitaire, je n’ai pas de statut réel, je ne me suis pas intégré à la meute à mon arrivé sur ce continent, il m’a fallu trouver autre chose à faire. Et comme nous ne sommes pas très appréciés des espèces qui peuplent le monde, je n’ai eu d’autre choix que de rester seul et vendre mes services pour subvenir à mes besoins. Je ne sais pas ce que je suis mais on m’appelle pour différentes tâches, que ce soit de l’ordre du messager ou autre chose, si ce travail ne va pas à l’encontre de mes principes, je le prends, ainsi je voyage et je survis.

Ce petit monologue exprimait assez clairement l’idée que je me faisais sur ma vie. J’étais plus un électron libre qui vivote sans but qu’autre chose, mais au fond de moi s’éveillé un graal plus précis mais hors d’atteinte malgré les années, je souhaitais retrouver la mémoire, et c’était la seul chose qui me motivait réellement. Savoir ce qui était advenu entre l’affrontement du conseil des vieux et ma sortie de la forêt, comprendre pourquoi ce sentiment de peur avait été présent à ce moment là, comprendre pourquoi ma mémoire avait disparu.

J’avais repris le fil de mes pensées en allant loin dans la méditation, m’aventurant, comme transporté par le véhicule qu’avait apporté la discussion. Une partie de moi-même que je n’appréciais pas contempler mais qui venait à moi souvent sans que je ne le souhaite. Pour casser mon cocon négatif, je repris.

_Je suis ce que je suis par nécessité, c’était le seul moyen que j’avais pour être inclus dans l’économie de ce monde et pouvoir ainsi acheter équipement et vivres, mais je relativise, de cette façon j’obtiens des contacts, j’ai également dans ma tête grand nombre d’information confidentiel que je peux utiliser à mon avantage, et puis je voyage …
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Ven 7 Juin - 10:37

Il défendait sa profession, ce qui était normal. Mais mon avis ne changea pas. Même si elle détenait des avantages certains, ces derniers pouvaient vite se retourner contre lui. Je n'allais dans tous les cas pas blâmer un lycan solitaire, qui s'en sortait comme il le pouvait.
Je hochais la tête sans commentaire. Mon avis n'était pas des plus favorable et je ne souhaitais pas l’émettre sur ce sujet. De plus le lycan s'en moquerait certainement.
Je concluais la discussion par un sourire bête avant d’accélérer le pas.

_ Des arbres, des arbres et encore des arbres! J'en peux plu, ou elle est cette fichue pleine?!

J'en avais marre d'être dans une foret sombre et dense comme celle ci. Je soupirais en laissant tomber mollement mes bras de long de mon corps. Taran et Mikel s'étaient retourné avec une mine compatissante.
Je me mis soudainement à observer Derk, il peinait à marcher à ce rythme et il boitait. Je jetais un oeil au solitaire avant de lui sourire de nouveau, mais sincèrement cette fois.

_ Derk commence à peiner. Tu veux t'en charger? Je suis déjà très encombrée.

Je lui désignais le gros sac qui coinçait mes sabres dans mon dos en me blessant continuellement.

_ En plus, il semble t'apprécier.

Ce qui était plutôt rare. Il ne détestait pas les hommes, il les ignorait tout simplement, il ne leur apporter jamais d'attention et n’obéissait que lorsque j'étais dans les parages. Je grattais affectivement le menton de mon chien, un visage calme et aimant sur mon masque habituel d'alpha dur et sans faille.
Mes yeux gris se retournèrent à nouveau sur Urr'hean et lui suggérais de le porter dés maintenant.

_ S'il devient un poids, tu n'auras qu'à me le confier.

Sur cette dernière phrase je me mis à trottiner pour rattraper mes hommes, consciente que nous n'étions plus très loin, seulement à quelques heures de marches.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Ven 7 Juin - 11:45

Elle avait changé de sujet après quelques secondes de silence, c’était une bonne chose, sur une divergence de jugement, ça n’aurait amené à rien de continuer. Elle préféra porter son attention sur les arbres, il était vrai que les forêts que nous traversions était grandes et dense.

_Nous avons bien vu une plaine pourtant, mais il est vrai que cette forêt est sombre, il est dure d’y voir le ciel à travers les feuilles.

Je me mis à observer le chien qui peinait de plus en plus, et Doylana avait du faire de même car elle me demanda de le reprendre dans mes bras. Regardant à nouveau l’animal je le vis me porter un regard suppliant, le chien était d’accord avec sa maitresse. Je le pris donc, et nous repartîmes.

Pendant deux bonnes heures le trajet se passa sans rien à signaler, de temps en temps un bruit faisait lever la tête de mon passager, mais jamais rien d’inquiétant. Nous arrivâmes en vue d’un village sombre, exigu, très peu engageant à vrai dire. Il nous restait une petite heure pour atteindre son entrée mais déjà il m’était peu engageant. Il ressemblait sur certains points au palais du même royaume mais n’avait pas la richesse de celui-ci, n’en restait rien d’attrayant dans cette bâtisse.

_Et bien, c’est un village fort salle que nous avons là, je me demande s’il sera possible de trouver quoi que ce soit d’intéressant ici. Mais l’habit ne fait pas le moine n’est-ce pas ? Qu’allez vous faire exactement ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Ven 7 Juin - 13:22

Peu après m'être plainte des branches et de la brume de la foret, nous arrivions aux plaines mortes. Elles portaient bien son nom et j'allais vite regretter l'ombre des arbres. Je soupirais en m’élançant pleine de motivation à travers le gazon brûlé, les mauvaises herbes et les buissons épineux. Je grognais par moment, lorsqu'un de mes tissus ou une de mes jambes se faisait méchamment happée par une épine aussi large d'un doigt.
Je n'étais plus la seule à bougonner, mes hommes aussi sentaient les effets désagréables d'une nature abandonnée. Je souriais leur rendant leurs moqueries du quart d'heure précédent.
Urr'hean était quant à lui toujours serein, jamais plaignant, sûrement trop occupé à regarder ou mettre ses pieds pour de pas chuter avec mon chien. Un geste qui m'aurait surement dérangé, aussi maladroit et peu volontaire soit-il.
La plaine n'était en fait pas si grande que je le pensais, elle s'étendait pourtant de la foret jusqu'au lac, mais le fait qu'elle soit plate et vide de vie devait nous aider. Nous marchions même à une très bonne allure, à la limite de la course.

Les ruines commençaient à se faire nombreuses, recouvertes de ronces et de mousse. Je grimaçais en continuant ma route, peu motivée à observer des reptiles desséchés et des squelettes brisés.

Urr'hean avait raison, rien ici ne présageait qu'il y ait quelque chose ou quelqu'un de bénéfique. Je priais pour ne pas avoir a aller jusqu'à Aetarh, que mon jugement et mes souvenirs soient bons concernant cet endroit.
Après une bonne heure de marche, les pierres furent un peu plus accueillantes. Non qu'elles étaient plus propres, mais les squelettes et les carcasses laissaient place à la vie. Je passais la première pour m'introduire dans une large rue, les habitations étaient sommaires, mais je pouvais deviner qu'elle n'était pas toute aussi peu accueillante que la ville. Après avoir chercher la boutique que je désirais, je me retournais vers mes hommes.

_ Bien, on va s'arrêter là. Bienvenue au village des rebelles. Prenez des vivres, du fil, des aiguilles et du cuir. Je vais nous chercher de quoi être présentable chez les Elfes.

Sur ce, les trois guerrier partirent avec une petite bourse à la main et je restais là, tendue sur mes jambes, à observer le solitaire tenant mon animal.

_ C'est ici que l'on se quitte, si j'ai bien compris?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Ven 7 Juin - 14:04

Nous étions arrivé en ville, elle avait expliqué à ses hommes quoi faire, j’avais quant à moi repris ma chemise, tenant le message cousu dans ma main. Une fois entrée, il y aurait des chances qu’on ne se revoie pas avant très longtemps, voir même jamais, si les conditions l’obligeaient.
Je pensais à ce que j’allais faire. Voir l’homme dans l’un des quartiers en périphérie du village, suivant l’adresse qu’on m’avait donné. Je lui donnerais le message, écouterais son baratin, refuserait l’offre qu’il me ferait sans doute, comme le font tout les receveurs de messages portés par des mercenaires. Je prendrais l’argent et repartirais, profitant de la journée encore présente pour aller voir si le marché valait le coup. Et enfin je repartirais de la ville, prenant sans doute la direction de la capitale.
Pendant ma divagation, Doylana me demanda si nous allions nous quitter maintenant.

_Ici se termine normalement mon voyage, ma mission était de rendre un message à un homme se trouvant dans ce village. Mais je ne reprends pas de mission pour le moment, il me faut aller à la capitale. Avant de se quitter, pourquoi ne pas se rejoindre une fois nos affaires terminés ici ? Un dernier entrevu avant de se quitter.

J’avais envie de lui expliquer mon idée sur le futur commun à la meute et moi-même. J’avais eu le temps de me faire une idée du groupe, bien que ce ne soit qu’un échantillon trop petit par rapport à la meute, il comportait des éléments importants de celle-ci. Si la séparation avec le groupe était pour maintenant, je lui dirais tout ça immédiatement et je partirais dans mon coin, sinon je lui en parlerais après. J’avais déjà à l’esprit mon voyage vers la capitale, qui serait long mais sans doute passible et surtout très calme, j’avais prévu de reprendre rapidement une route de passage fréquenté.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Ven 7 Juin - 18:43

Le revoir? Je ne m'attendais pas à une telle demande. Je pensais qu'il partirais en me remerciant, sans jamais me faire un signe ou avoir une discussion dans la minute qui suivrait. Ravie, je contemplais l'homme qui ressemblait désormais plus à un ami qu'à un solitaire, même si j'aimais l'appeler ainsi. Un large sourire me fendit le visage, dévoilant mes dents blanches et mes canines tranchantes.
Je levais la tête vers le soleil pour constater qu'il était environs quatre heure de l'après midi.

_ On se retrouve ici dans deux heures? Ca nous laisse le temps de nous perdre quelques fois!

Même dis sur le ton de la plaisanterie, ça n'était pas totalement faux. Le village était petit, mais tout ressemblait, et trouver la bonne rue ici pouvait s'avérer être périlleux. Je soupirais à l'idée de devoir faire trois fois le tour de la ville pour trouver ce que je voulais.
Je tendais les bras pour récupérer Derk qui me regardait avec une mine aussi désolée que heureuse pour les rejoindre.

Peut être qu'Urr'hean ne serait finalement pas qu'un ami de passage mais qu'une amitié sereine et durable se placerait entre nous. J'en étais plutôt contente. Les amis, de plus Lycans, se faisaient rares de nos jours. J'avais des alliés, certes, mais peu d'amis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Lun 10 Juin - 11:37

Elle accepta de se revoir après deux heures dans ce village, ça me laissait amplement le temps de faire mon affaire, j’aurais le temps de faire tout ce que j’aurais pu prévoir. Je partis donc en direction des ruelles les plus éloignés du centre ville.
Dans une ville normal, il faut se méfier de ses ruelles, mais ici, tout semblait inversé, le centre ville paraissait sale et malsain alors que la périphérie était proprette et presque agréable. On aurait dit que les bandits étaient maitres et que les honnêtes gens se cachaient.
J’arrivais devant une maison fleurie, grisâtre malgré tout, la porte en bois sombre ne lui offrait pas de beauté mais rendait la demeure sûre, une impression de solidité s’en dégageait. Je tapai à la porte, trois fois, puis contourna la maison, la procédure à suivre pour trouver mon destinataire. En contournant la maison je tombai sur une trappe entrouverte il y a peu, à l’écho de ma dernière action, je m’y engouffrai sans peine.
L’endroit était d’un coup plus clair, j’étais dans une cave fortement décoré, la richesse suintait de tout les meubles et même du sol. Un valet m’attendait, serviette à la main, me proposant un encas que je refusais, c’était le meilleur moyen de se retrouver bavant dans une geôle oubliée.
La personne que j’étais venu chercher arriva, habillé simplement mais avec goût, de quoi paraitre tout en étant libre de ses mouvements.

_Ah ! Vous voilà enfin ! J’ai été informé de votre visite voilà près d’une semaine. Mais vous arrivez dans les temps, vous avez de la chance, avez-vous le message qu’on doit me faire passer ?

_Tout dépend de vous mon cher, lui répondis-je, savez vous combien d’aranis j’ai du affronté dans la forêt qui nous séparait ?

C’était un code, si il répondait juste, j’avais affaire à la bonne personne.

_Mais bien sûr, pour qui me prenez vous, huit, assurément, et vous vous en êtes sorti avec brio ! Allons, donnez moi ce message, je n’ai pas toute la soirée à vous consacrer.

La réponse était correcte, je lui jetai donc le message après l’avoir arraché de la couture de ma chemise. Qu’il lu immédiatement.

_Ce message m’annonce des évènements grave, j’aurais besoin de votre aide, seriez vous disponible pour une nouvelle mission ?

_Je ne pense pas l’être, je m’en excuse, j’ai affaire en direction de la capitale.

_Mmhh… C’est bien dommage, c’était bien payé, mais ma mission aurait lieu dans l’autre capitale, la glorieuse qui s’étend au nord de ce village. En parlant de paie, voici la votre, je vous libère, je dois trouver un de vos collègues.

Me donnant mes pièces d’or par l’intermédiaire du valet, il parti sans rien dire de plus, et le valet me raccompagna vers la sortie.

Vu l’état du ciel, ma réunion avait duré plus longtemps que souhaité, il me restait au bas mot une petite heure. Je pris ce temps pour aller visiter le marché, où je ne trouvai rien de bien intéressant. De plus le coin n’était pas sain, tout se négociait et j’avais du par deux fois torde la main d’un imprudent s’approchant de ma bourse tout récemment acquise. Après une demi heure à vagabondait, je reparti vers le lieu de rendez vous où j’attendis calmement, assis sur un rocher.

Au retour du groupe, je demandai à Doylana si je pouvais lui parlé à l’écart, je voulais exprimer mon jugement sur son groupe et les idées que j’avais sur l’avenir de mes relations avec la meute.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Lun 10 Juin - 19:50

Un bon sens de l'orientation paraissait nécessaire à un Lycan. Je le détenais, mais lorsqu'il s'agissait de pierres, d'avenues, de ruelles et de boutiques, la lycanne que j'étais semblait perdue. Mes yeux d'un bleuté unique scrutaient les rues qui paraissait toutes identiques et mes lèvres pulpeuses marmonnaient des phrases incompréhensibles.
Je devais bien avoir faire deux fois le tour de la ville avant de trouver ce que je souhaitais. Établie aux coins d'une ruelle sombre, une petite boutique peinait à se dresser dans ce décor sinistre et crade.
Je ne faisais pas de manière comme toutes femmes vivants entourées d'hommes et de foret, pourtant c'est à peine si je pus poser mes doigts sur la poignet rouillée et couverte d'une crasse épaisse et noire. Je ravalais mon dégout avant de l’enclencher et pousser la porte qui grinça longtemps avant qu'une petite sonnette ne retentisse péniblement. Un vieil homme, au dos courbé et aux ongles plus longs et sales que les aranis elles même s'avança péniblement, posant ses yeux noires, tintant d'un blanc signifiant son âge avancé et sa vision défectueuse.

_Une demoiselle! Voilà bien longtemps que la boutique n'a pas reçu une aussi jolie femme. Que puis-je faire pour vous?

Sa voix tremblait comme s'il eut posé sa mâchoire sur un sol secouer par le galop de quinze chevaux. Je n'étais pas rassurée, mais pas apeurée pour autant par cette bicoque sombre et crasseuse dont les étagères ressemblaient plus à des nids d'insectes en tout genre qu'à des expositions d'objets rares. Je savais pourtant que dans ce genre de boutiques, on faisait de très bonnes affaires. Je jetais un oeil dégoutée autours de moi avant de me décidais à articuler, sous le regard ravi et inconscient du papi.

_ Je viens pour acheter une robe. Quelque chose d'élégant mais très simple, pour un rendez vous. Politique bien sûr.

L'homme leva un sourcil curieux mais sans poser de questions il partit fouiller dans un coffre dont les bordures d'ors étaient désormais marrons. Intérieurement, je m'inquiétais réellement de l'état de la robe, pourtant, à ma grande surprise, il la sorti d'un morceau de cuir usé et impeccable. La robe été propre, d'un blanc bien trop lumineux pour moi mais idéal pour un rendez vous, avec des petites coutures dorées. J'inclinais la tête vers le bas en signe d'accord avant de le suivre vers une petite table ou trônait un minuscule coffre.
Il leva son index et parti dans l'arrière boutique sans un mot. Il revint avec une magnifique broche en or, en forme de plumes, agrémentée de diamants rouges et bleus. Je voulus protester face à mes moyens bien trop maigres pour une telle acquisition mais il me fit signe de me taire.

_ Je vous l'offre de bon coeur mademoiselle. Voilà bien trop longtemps qu'elle n'a pas été porté par d'aussi beaux et uniques yeux. Prenez la je vous en pris.

A ses yeux suppliant, je n'insistais pas et je le réglais en le remerciant chaleureusement avant de partir pour tenter de retrouver le lieu du rendez vous, profondément perturbée cependant. Je me sentais redevable, je n'aurais su dire pourquoi.
Le trajet se passa bien, j'avais repérer les lieux et retrouver l'endroit du rendez vous assez rapidement. Mes hommes étaient là avec chiens depuis un petit moment à en juger par les rires à gorges déployées. Je m'asseyais sur ce qui ressemblait être une pierre tombée des hauteurs des habitations en prenant soin de regardez mon nouvel achat. Des yeux interrogateurs de dirigèrent sur moi et je n'eus pas le temps d'ouvrir la bouche que le solitaire vint me sauver. Il grimpait considérablement dans mon estime. Avec un sourire vainqueur, je le suivais un peu plus loin.

_Bien, que me vaut se rendez vous pour le moins romantique?

Bien sûr, c'était dit sur e ton de la plaisanterie car le décors comme l'ambiance étaient propices à tout, sauf aux amourettes



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Mar 11 Juin - 0:22

Nous étions maintenant seuls éloignés phonétiquement du groupe sans pour autant les avoir perdu des yeux. Sa remarque me fis sourire, le sens de l'humour était une des choses que j'avais trouvé plaisant chez elle autant que chez ses hommes pendant ce voyage.

_Les lieux ne s'y prête guère, nous sommes une race bestiale, mais quand même. *léger sourire* Non, je voulais simplement exprimer ce pourquoi je vous ai suivi sur ce chemin, établir en quelques sorte ce que j'imagine de mon futur par rapport à ton groupe, si tu es d'accord bien entendu ...

Tournant les talons et marchant quelques pas, maintenant dos à elle, je mis mes mains jointes au niveau de mes hanches, dans le dos, et me retourna, redressant mes bras avant de les croisé, prenant un air plus sérieux qui me convenait beaucoup mieux.

_A vrai dire, j'ai été surpris par ton groupe, tu me dis que certains était déjà de la meute au moment du précédent alpha, et pourtant je n'ai distingué aucune cicatrice de ce temps. Les choses sont radicalement différentes, le rire peut avoir sa place, la rigueur est toujours là, mais elle est consenti. J'imagine que je n'ai pas besoin de t'expliquer à quel point je peux être étonné. Aussi, j'ai remis en question ma position sur la meute, je ne la vois plus comme avant, et je pourrais m'y rendre.


Je marquais un silence, lui laissant assimiler ce que je venais de dire. J'avais l'impression d'exercer un jugement, c'était le cas, bien sur, mais l'énoncé comme ça ressemblait à une sentence, ce n'était pas voulu, je voulais lui faire par de mon avis. Un franc parlé plus dissimulé aurait pu m'aidé, mais j'en étais incapable, j'avais donc raccourcie cette partie au minimum.

_Cependant j'aime ma liberté, une liberté que je n'aurais pas en restant dans un groupe. Avec vous le temps que ça a duré, j'ai apprécié les moments de tranquillité, seul ou en tas compagnie, je ne serais pas capable concrètement de vivre dans un village animé. J'ai aussi remarqué tes réticences quant au métier de mercenaire, réticences que je comprends, c'est un métier de l'ombre, un métier à risque, un métier sans aboutissant. J'ai donc une proposition à te faire.

Nouveau petit silence, pour la mise en scène, et pour se concentrer avant d'annoncer quelque chose qui pourrait peut être changer la façon dont je vivais. Derrière, je voyais un des lycans tendre l'oreille puis se raviser, avait-il remarqué mon regard ? ou Doylana y était pour quelque chose ?

_Voilà, j'aimerais arrêter ou ralentir mon activité de mercenaire solitaire et servir dans un travail similaire, pour la meute, recevoir des missions pour diverses raisons pour apporter de la richesse, que ce soit physique ou culturelle. Je pense que tu as déjà des gens qui travail ainsi, ce que je veux c'est être solidaire de la meute en restant libre et pas trop accompagné ...

Je n'arrivais pas a m'exprimer, j'avouais de façon maladroite mon désir de devenir un actif parmi le groupe qu'elle dominait, à ma façon. Ce n'était pas chose aisé de tenir ce genre de discours, exprimer ainsi ce genre de pensé était pour moi à la limite de l'impossible, bloqué par ma fierté et par quelconque peurs sans doute venu d'un temps que je n'ai pas retrouvé. Je n'en dis pas plus, incapable d'argumenter plus, je levais juste les yeux, conscient du pouvoir que Doylana avait pour sonder les esprits, c'était plus facile ainsi, et plus sincère également.

Elle avait presque raison en fait, c'était presque une déclaration, bien que ça touchait plus son peuple que sa personne.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Lun 17 Juin - 15:12

Je réfléchissais à son offre. Plutôt alléchante, il fallait l'avouer. Il était doué, très bon combattant, courageux, charismatique, débrouillard et il semblait digne de confiance. Je me mordillais la lèvre, signe d'une réflexion importante pour la meute avant d'enfin prendre la parole, au bout de longues minutes.

_ Nous avons ce genre de personnes dans la meute, mais cela impliquerait une trop grande responsabilité d'être un long-marcheur. Je pense plutôt te faire garder ton titre te mercenaire et pourquoi t'offrir une place choix dans la meute. tu aurais ainsi ta liberté et un pied à terre non négligeable parmi les nôtres. 

Je réflechissais à nouveau avant d'ajouter, en deuxième solution;

_ Sinon, tu peux tout bêtement rester tel que tu es, je veux dire un solitaire forgé par la débrouillardise et te joindre à la meute quand tu le désires. Je pourrais moi même te confier des tâches importantes qui m'éviterait ce genre de déplacement couteux. 

Je lui souriais, plutôt ravie d'avoir fait bonne impression sur un lycan plus vieux et ayant les déboires sanglants de la meute. Mon visage s'était égayé, prit d'une euphorie légère; celle qui nous emplit lorsqu'on se rapproche d'un but, d'un rêve, lorsque l'on atteint une petite victoire qui n'en reste pas moins importante à nos yeux.
Mes hommes décryptèrent vite ces signaux et commencèrent à se trémousser. Je savais qu'il allaients me persuader de fêter cela et je détestais cette idée. 

_Je crois que je suis bonne pour payer une tournée de bière ce soir. 

Je soupirais, et la ressemblance avec une mère épuisée mais aimante se faisait ressentir. J'avais pour mon peuple des yeux doux mais ferme et un amour sincère mais usé.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Lun 17 Juin - 16:27

Le choix qu’elle me faisait été de taille, elle me proposait, en retirant les détails, soit de rejoindre la meute, avoir le titre de membre, soit de ne pas la rejoindre, garder mon titre de solitaire. Je ne savais trop que penser, bien que revenant au même sur l’apparence, le choix était profond, rejoindre un groupe ou rester libre de tout, ces deux choix tournaient dans ma tête. Rester solitaire signifiait continuer à suivre ses convictions, garder un esprit critique libéré de toute doctrine, de tout sentiment, mais n’offrait pas le confort du pied à terre que pourrait m’apporter mon adhésion à la meute. Je connaissais également par de multiples expérience l’intérêt de rejoindre une cause, ou même juste un groupe, l’affectif, le relationnel était à double tranchant, une force ou une faiblesse selon la situation. Ma vie de mercenaire en avait malheureusement fait plus souvent une faiblesse qu’une force.
En réfléchissant à tout ceci je me remémorais le but de ma vie, mon unique but derrière tout mes desseins, retrouver mon passé. Je ne pouvais pas retrouver mon passé dans l’état actuel des choses si je rejoignais un groupe, je ne pouvais pas faire passer la volonté générale d’un groupe devant ma volonté propre, pas encore. Mais je pouvais trouver parmi les lycans des pistes précieuses …
 
_Tes choix sont rudes, ils impliquent plus de choses qu’ils n’y paraissent au premier abord.
 
Dis-je en me grattant la tête. Elle, souriait presque, heureuse sans doute de mon souhait de me lier un peu avec sa meute.
 
_Je vais garder mon statu libre si ça ne te dérange pas, à ton servir si nécessaire, j’ai de nombreux contacts qui seront utile, pas que chez les « mauvais » rassure toi. Cependant j’aimerais pouvoir discuter avec certains de ta meute, ton territoire me sera-t-il accessible en temps voulu ?
 

Elle avait également proposé, plus par obligation, voyant son groupe plus perspicace que je le penserais face à son visage égayé, que par volonté même, de finir la soirée sur une bière, c’était comme ça que j’avais toujours vu la vie, je souris donc sincèrement à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Ven 21 Juin - 11:34

Il était vrai que les choix que je lui proposais n'étaient pas des plus simple. Je me mâchouillais vivement la lèvre en l'écoutant tout en réfléchissant. IL y avait peut être une alternative que je n'avais pas encore trouvé.

_Ton titre de solitaire t'es important et je le conçois parfaitement. Il y peut être une solution. Tu gardes ton titre en faisant parti de la meute.

Je jouais avec mes cheveux bruns emmêlés tout en continuant.

_Je m'explique; tu gardes tes contacts et ta liberté de solitaire et en contrepartie je t'offrirais quelques missions importantes et tu feras donc partie des Karaths. Tu échappes au rite de passage tout en ayant un lit confortable dans le camp, tu gardes ta liberté sans être à mes ordres. Il te faudra bien sur me respecter lorsque tu seras chez nous, mais je promets de ne pas t'imposer des tâches en dehors de ton métier.

Je souriais, plutôt ravie de cette alternative qui arrangerait tout le monde. Il y avait sans doute encore quelques points à régler, mais le principal était là.

_ En imageant là situation; tu auras une famille et une emprise totale sur ta vie, sans passer par la meute.

Je pensais sincèrement que cette option était la meilleure et qu'elle lui conviendrait. Je contemplais le ciel avant d'afficher un grand sourire.

_ Je pense que régler les détails autours d'une bière et d'un bon repas nous ferait le plus grand bien, qu'en dis-tu?

Sans plus attendre et avec une faim de loup, sans mauvais jeux de mots, je tournais les talons en faisant signe aux hommes de me suivre. J'avais repérer une petite taverne, surement crasseuse en me perdant dans cette ville de pierre et de désolation. Je n'avais d'ailleurs croisé personne dans les rues, ce qui était plutôt inquiétant après réflexion. Je saisissais vivement mon sac et m'emparais des laisses avant de commencer à marcher. Je priais pour que mes hommes est leur salaire sur eux, sinon, j'étais bonne pour tout payer, et je comptais déjà régler une note pour deux; le solitaire serait mon invité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Ven 21 Juin - 14:13

J’acceptais l’offre, j’avais faim et une bière n’était pas de refus compte tenu des évènements des derniers jours. Nous retournâmes dans une partie de la ville où nous trouverions une taverne, et nous y entrâmes. La taverne était presque vide, deux personnes au comptoir nous regardaient entrer, méfiant. Les locaux étaient gras, sale, gris, l’entretient n’était pas la qualité première du gérant semblait-il. Malgré ça c’était un endroit qui semblait chaleureux.
Nous nous sommes assis dans un coin un peu écarté du reste des lieux, et nous avons commandé. Doylana insista malgré mes reproches pour payer ma part. Je repensais à ça proposition, laissant le groupe rire et discuter, c’était alléchant, j’aurais aucune restriction dans les domaines qui me tenait à cœur au final. Je ne souhaitais plus réfléchir, j’avais envie d’aider la meute de Doylana, c’était le meilleur compromis, j’allais accepter.
En relevant la tête je vis le groupe complet me regarder. Elle leur avait expliqué la situation et l’attention était sur moi, certains souriants, d’autres neutres mais personne ne semblait contre. Je compris que c’était à mon tour de parler, je devais donner ma décision. Levant mon verre je déclarai alors :
 
_Je vais accepter le compromis de votre Alpha, si vous êtes tous d’accord je rejoins la meute en tant que solitaire.
 
Stupéfaction dans l’assemblé, j’attendais des réactions, négatives ou positives, mais des réactions, et tout le monde restait de marbre parmi les lycans. Soit, je continuais.
 

_Je vous quitte se soir pour partir a mes affaires en direction de la capitale, mais j’arriverais à votre territoire dans quelques mois, qu’en pensez vous ?

[hrp : en changeant le mode en édtion, la couleur du texte est la même que le couleur du fond encore :s ]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Dim 23 Juin - 12:52

J'étais ravie de son arrivée au sein de notre peuple. Peut être un jour accepterait-il un travaille plus pousser pour la meute, mais pour le moment, s'était amplement suffisant.

_ Je pense que d'ici quelques moi ca serait parfait. Nous aurons ainsi le temps de préparer ton arrivée et ton habitation. Et les karaths pourront t’accueillir comme il se doit. En revanche, le camp est difficile à trouver, je te préviens. Mais je ne m'inquiète pas trop pour ca.

Je réfléchissais déjà à l'annonce à faire envers mon peuple, a la construction qui se devait correcte de son logement ainsi qu'au banquet qu'il nous faudrait préparer. En quelques minutes, tout était parfaitement ordonné et déjà prêt dans mes pensées. Je dépliais le coude pour attraper ma chope de bière et la lever.

_ Bienvenue chez les Karaths, Urr'hean!

Tous m'imitèrent et les bière s'entrechoquèrent dans un tintement métallique particulièrement agréable. Tous souriaient et tous se mirent à rire lorsque le contenu de ma chope décida de me maquiller un peu alors qu'elle se trouvait encore au dessus de ma tête.
Je secouais ma main et tenta d'enlever la bière dans mes cheveux avec une moue de surprise et de désolation.

_ Ca n'arrive toujours qu'à moi!

Les assiettes arrivèrent vite et les estomac furent bientôt plein. Le mien était particulièrement rempli, si bien que si je devais combattre ce soir, je n'en serais sans doute pas capable sans jouer la pomme de terre.
Je soufflais alors que je me demandais si une auberge ou un hotel était disponible dans le coin car je rêvais d'un matelas confortable.

HRP: Problème résolu ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Dim 23 Juin - 13:48

Les pintes scintillèrent dans ce bruit si agréable que provoqué une convivialité quasi-fraternelle. La louve qui me faisait face en fut baptisé, ce qui provoqua les rires de l'assemblée et mon sourire sincère, accentué par la moue particulièrement jolie que sa tête arbora quelques secondes plus tard.
J'étais accepté parmi eux, avec la joie chaleureuse du groupe qui avait était le mien ces derniers jours. Le repas se passa dans la joie de l'instant présent, encore enivré de la nouvelle, encore heureux d'être face à une assiette, sous un toit après ce long voyage, personne y compris moi ne pensait au lendemain, c'était une soirée parfaite.
Le repas se termina sur un digestif. Enivré par la bière et par cette solution fortement alcoolisé, dont la bouteille semblait tout droit sorti de la genèse elle même tellement elle semblait vieille, je m'étais surpris chantant bras dessus bras dessous avec plusieurs des guerriers qui était désormais en quelque sorte ma future famille. Tous était ensuite partie se couché, Doylana avait fait le nécessaire pour avoir des chambres. J'étais quant à moi sorti dans la fraîcheur relative de la nuit, submergé maintenant par des sentiments moins légers.
Je repensais à ce voyage, il était exceptionnel pour moi, en plusieurs siècles dans cette région, j'avais pu a mainte reprise me retrouver dans un groupe, parfois même nous avions bien rigolé, mais tout s'était tout le temps fini rapidement, je n'avais jamais de réel attachement pour une cause autre que la mienne. Aujourd'hui c'était différent, mon instinct grégaire avait refait surface pendant le voyage, j'étais désormais plus proche de mon côté loup, qui aime vivre en meute, je ressentais de l'attachement pour ce groupe. C'est dire à quel point ma mentalité, en quelques jours, avait évolué, j'étais le premier surpris.

Dans mes pensées, je voyais maintenant des scénarios, ceux de mon futur proche. Quitter le groupe, partir seul, libre et soulagé des restrictions qu'apporte un voyage de groupe, mais alourdi d'un poids qui ne m'avait jamais ralenti jusqu'alors. Je me surpris à penser aux prochains mois, quand j'allais retourner en direction de la meute pour la première fois depuis quelques siècles. Peut-être trouverais-je des réponses ...
J'étais maintenant sur le toit de l'auberge, au dessus de la ville, j'étais monté à moitié consciemment tout en étant dans mes pensées. Tout d'un coup fatigué par ce bon repas, je m'allongé sur les tuiles sales, soupirant longuement. Je redescendrais dans quelques instant.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9143
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Dim 23 Juin - 19:17

La soirée s'était déroulée à merveille. Mieux que je l'avais prévu. Les hommes étaient égayé par l'alcool et chantait à tue tête, j'avais moi même quelques petites difficulté après cette véritable beuverie sous les yeux perturbés des seuls occupant.
Je nous avais trouvé des lits juste à côté de l'auberge et l'envie de dormir n'était pas là. L'alcool avait assommé mes trois hommes, mais pour ma part, il n'avait fait que m'agiter d'avantage. J'avais pris les chiens dans ma chambre et une balade me faisait envie. Sans plus attendre, je leur avais ordonné de me suivre. Derk fut le premier aux ordre, les deux autres étaient occupé à jouer bruyamment et ma voix du résonner pour qu'il rapplique.
Avec un sourire satisfait, je m'élançais dans les rue sombre, étroite et sale de la ville. Je grimaçais en voyant quelques rats traverser à mes pieds avant de marcher plus rapidement. Les chiens semblaient heureux de ses nouvelles odeurs, à mon grand désespoir et Paden se roula joyeusement sur la chaussée.
Il me fallait désormais trouver un point d'eau pour le laver un peu si je ne souhaitais pas rendre un mélange d'alcool et de viande dans la nuit. Je prenais la première à ma droite afin de faire demi tour et tenter de trouver une fontaine ou une rivière propre. La première semblaiot contenir du sang tant l'eau était foncée, je fronçais les sourcils en continuant pour en trouver une plus grand et bien entretenue. L'eau se déversait sur les côtés à cause des pierres fissurées mais elle était saione et inodore.
En un claquement de doigts, les trois chiens barbotaient dans l'eau sous des jappements joyeux . J'entrepris de glisser mes chevilles dans l'eau et de déguster la fraicheur de la nuit. S'était sans compter sur Derk et ses mauvais tours qui me poussa volontairement afin j'embrasse également la pierre visible sous l'eau.
Un cri aiguë s'échappa de ma gorge alors que je m'écraser tête la première après avoir tenter de retrouver mon équilibre. Mais allez retrouvez votre équilibre, saoule et avec trois chiens dans les jambes.
Ma tête ressortir bruyamment de l'eau pour inspirer profondément avant que je ne m'accroche au bord de la fontaine.

_ Et merde! Paden, Roban, Derk assis!

Il s’exécutèrent bruyamment avant de reprendre le cours de leur jeu sous mon regard dépité et mon visage dégoulinant d'eau. Mes cheveux collaient ridiculement à mon visage et je tentais de les déplaçais sans succès, ce qui me valus une ou deux chutes supplémentaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Dim 23 Juin - 19:41

Doylana avait visiblement mal encaissé la beuverie du soir, dans mes pensées, je l'avais vu partir accompagné de ces chiens sans trop faire attention, somnolent encore sur mon toit tellement sécurisant, le ciel comme seule couverture. Elle était réapparu dans mon champs de vision quelques temps plus tard, mouillé, de la tête au pied, une éponge humaine, accompagnés par trois chiens fidèles mais espiègles et en forme. Ce devait être elle, le bruit que j'avais entendu plus tôt, bruit aigu sans doute de surprise. J'étais curieux d'en savoir plus, les chiens étaient sans doute en cause, mais le moment n'était pas le mieux choisi, je devais quand même aller l'aider.

Commençant à me relever et moi aussi atteint par l'alcool, je perdis l'équilibre au moment ou ma main ripa sur une petite étendu de mousse. Rapidement je passai de couché sur un toit à couché sur le sol, à plat. L'action s'était passé sans autre que bruit qu'un grognement qui sortait de ma gorge une fois le sol brusquement atteint. Heureusement, j'étais de constitution solide, et le fameux dieu des alcooliques veillait sur moi, je me relevé indemne de toute blessure grave. Elle n'était pas la seule qui aura perdu un peu de fierté cette nuit, c'était presque humiliant. L'alcool étant cher, c'était très rare pour moi d'en boire et donc malgré moi assez expéditif.

Je m'approchais de la lycane, qui tomba au moins une fois avant que je n'arrive. Derk en me voyant commençait a bouger la queue avec joie, les deux autres moins expressif me regardait. Je leurs demander de s’asseoir et il m'écoutèrent, à ma grande surprise. Je pu m'occuper de l'alpha plus facilement. En tentant de la soutenir je lui demandai :

_Est-ce que ça va ? On dirait que tes chiens t'ont joué un tour, tu es trempé. La soirée a été particulièrement solide, le digestif notamment à bien fait son effet, et je ne suis pas le seul à le sentir à ce que je vois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le voyage est un retour vers l'essentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Retour vers son coeur.
» Le retour vers le bercail.
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Le voyage du non-retour
» [retour vers le 17 mars] Don't worry about a thing...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-