Partagez | 
 

 Le voyage est un retour vers l'essentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Messages : 535
Dari : 9138
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Lun 1 Juil - 14:20

Je ne pus m'empêcher un éclat de rire sincère et bruyant à la chute du solitaire. Un rire qui me valut une nouvelle chute en me cramponnant à mes abdomens douloureux. Je me relevais en titubant, toujours en gloussant avant de le voir debout et en face de moi.

_ L'alcool fait des ravages! Heureusement que le combat n'est pas de mise ce soir.

Je m'observais et effectivement, je ressemblais à un poisson sortie de l'eau. Mes cheveux étaient plaqué de manière totalement ridicule sur mon visage et mes vêtements semblaient fondre sur ma peau pâle tant l'eau en dégoulinait.

_ J'ai eu la bonne idée de vouloir les laver un peu. Certainement pas la meilleure de la soirée.

A ces mots je contemplais la lune bien avancée afin de constater l'heure. Je me doutais que nous ne partirions pas à l'aube le lendemain matin. Je m'étirais avant de me dirigeais vers l'auberge.

_ Il est peut être temps que nous nous reposions.


J'avançais lentement, aussi fatiguée que saoule, sur les pavés glissant et déformés de la ville. Je me demandais ce qu'il se passerait demain, mais une journée de repos me semblait être une bonne idée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Jeu 4 Juil - 11:46

Elle semblait plus prête à dormir qu’à quoi que ce soit d’autre, heureusement, comme elle l’avait dit, que malgré le lieu dans lequel nous étions, le danger n’était pas proche. Il aurait été difficile de s’en défaire sans faire de dégâts. Elle proposa donc directement de rentrer se coucher, chose que je trouvais des plus pertinents.

J’accompagnais ses mouvements, esquivant avec plus d’aisance qu’elle les pièges que formaient sur la route les pavés vieillissant. Les chiens, Derk en tête, me suivait en sautillant encore dans tout les sens, ne voulant pas se calmer. Eux, avait encore de l’énergie à revendre. Malgré la petite centaine de mètre que nous devions parcourir, le voyage fut long, et semé d’embuches. Il ne fut pas rare de voir l’un de nous tomber en butant contre une pierre ou même contre un des chiens qui prenait les devants.

Doylana insista pour se débrouiller seule une fois entrée dans l’auberge, malgré tout je la suivais du regard jusqu’à qu’elle sorte de mon champs de vision, étant encore sur le palier du bâtiment. Les chiens la suivirent sur un regard désapprobateur du tenancier encore debout, voyant l’eau couler de leurs poils ainsi que des vêtements de la femme, et par transfert … de mes vêtements aussi.

Je m’approchais du comptoir désormais vide, en dehors du tenancier.

_Excusez nous pour se léger désagrément, si vous voulez qu’on nettoie, je m’en occuperais tout de suite.


J’avais dit ça sur un ton particulier, n’étant plus vraiment maitre de mes intonations, le pauvre barman compris qu’il ne devait pas insister sur ce point et il répondit qu’il s’en occuperait une fois tout le monde couché.

Avant de partir moi-même profiter d’une bonne nuit, je lui demandais un dernier verre. De l’eau cette fois, pour contenir faiblement la déshydratation qui assècherait ma bouche au réveil.

Je partis dans ma chambre également, et me couchait en pensant au lendemain. Je partirais dans la journée, je ne voulais pas rester statique trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 535
Dari : 9138
Date d'inscription : 16/10/2011
Innés possédés : 4 Chevaux et un Arctics

MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Lun 22 Juil - 22:37

Je ne me levais qu'aux alentours des onze heures. La nuit m'avait parue longue, presque interminable. A mon arrivée dans la chambre, j'avais disposé mes vêtements sur la petite fenêtre grande ouverte afin qu'ils sèchent rapidement. Mon lit, peu confortable semblait convenir à Derk qui s'y était glisser, mouillé jusqu'aux os. Avec une grimace, je m'étais glissée dans un coin de draps propre et sec afin de retrouver Morphée qui tarda à venir.
Après une bonne heure à tourner en rond, nue dans mon lit avec pour seule couverture un chien dégoulinant et odorant, je trouvais enfin le sommeil.

Je ne m'étais pas réveillée entre temps et lorsque l'heure me percuta, je sautais dans mes vêtements tout en rejoignant la porte sous le regard mal réveillé de mes chiens devant ce tableau grotesque.
J’espérais que le Solitaire ne serait pas parti sans moi, je voulais lui dire au revoir convenablement.

Le soleil me brula les yeux et me rappelai ainsi les nombreuses bières de la veille. Je grimaçais en me dirigeant vers le comptoir pour commander un verre de lait et un morceau de pain.
Je préparais discrètement les potions sous les sourires heureux de mes hommes. Ils avaient passé une bonne soirée et Urr'hean était désormais de la "famille". Je souriais à cette pensée, seule au comptoir, les chiens à mes pieds en priant pour qu'il ne soit pas trop tard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adariel.forumactif.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   Mar 23 Juil - 1:12

Je fus réveillé par le soleil, toujours lui, filtrant à travers ce qui semblait servir de volet. J'étais allongé dans le lit que j'avais investi la veille fort tard. A en écouter ma tête encore brumeuse d'alcool et de sommeil et ma motivation qui ne montrait que peu sa présence, je pu comprendre que je n'avais pas dormi beaucoup, cinq ou six heures tout en plus. La lumière que m'apporta l'ouverture de la fenêtre confirma cette pensée. Dehors le soleil était visible, à 45° par rapport au sol, il devait être entre 8 et 10 heures. Un vent frais entra dans la chambre et rempli mes poumons, je fermais les yeux pour en profiter quelques secondes. Mon énergie était de retour, je n'allais pas tarder à partir, et malgré le fait que je me séparé d'un groupe qui m'était désormais assez précieux, la joie de la course en solitaire me rendait presque impatient.

Avant de quitter la pièce, je jetais un coup d'oeil dans le miroir. Je n'y vis qu'une ombre menaçante. Un personnage au cheveux en bataille et au regard ensommeillé qui pourrais paraître agressif si on ne me connaissait pas. Autant moi que mon physique n'étions pas du matin, ce n'était pas nouveau.
J'étais maintenant dans la salle commune, siège des repas et de la fête d'hier soir. Face à moi était visible un groupe d'homme encore endormi qui tentait tant bien que mal de discuter paisiblement. Mais les sons sortaient grave et faible de leurs gorges. Je n'étais pas le seul à avoir eu une nuit trop courte. Je m’approchai et saluai tout le monde. Ils se retournèrent et je pu voir dans leurs yeux une énergie nouvelle et pour mon cas menaçante, de interrogation. Je soupirais, j'allais devoir expliquer des choses, ils semblaient surpris de ne pas voir Doylana debout. D'un air légèrement las, j'entrepris d'expliquer le strict minimum.

_Il semblerait que la nuit se soit terminé plus tard pour votre dame. Laissez la dormir un peu, j'avais compris que vous ne partiriez pas tôt de toute manière non ?

En disant ça, un peu de tristesse vint faire son apparition dans mon esprit, sans emporter au loin un brin de fierté. Je continuais mon discours.

_Je compte partir dans l'heure et profiter du matin encore frais, je ne la verrais sans doute pas. Vous pourrez lui dire que je vous retrouverais en temps voulu au campement. *quelques secondes de silence* Pour le moment, c'est ici que nous chemins se séparent.

La nouvelle fut accueilli par un regard faiblement surpris et enfin moins curieux. D'un seul geste il acquiescèrent tous de la tête. Le sommeil était encore trop présent. C'était une bonne chose.

_Ce fut un plaisir de parcourir le chemin jusqu'ici avec vous. Nous nous retrouverons dans quelques mois, bonne chance jusque là.

Sur ces dernières mot je quittais l'Auberge en saluant le patron, par pur plaisir de voir sa tête, mélange de soulagement et de peur depuis la veille. Dès 11 heures, j'étais sur le départ, le paysage s'ouvrait à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le voyage est un retour vers l'essentiel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le voyage est un retour vers l'essentiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires

-
» Retour vers son coeur.
» Le retour vers le bercail.
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Le voyage du non-retour
» [retour vers le 17 mars] Don't worry about a thing...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-