Partagez | 
 

 Le Test

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Le Test   Dim 24 Mar - 9:08


Le test
La foret semblait calme. Comme toujours, le campement faisait fuir bon nombre de créatures. Les lycans dégageaient cette odeur spéciale et ce sentiment qui vous met tous les sens en alertes.
Je valsais entes les troncs décrépis et les arbres morts. La brume recouvrait l'étendu qui s'offrait à nous. Elle pouvait paraître inquiétante au début, mais je la voyais plus comme un atout pour la meute et le campement.

Mes bottes froissaient les feuilles mortes et écrasait des branches, certaines ronces égratignées mes cuisses nues, qui cicatrisaient aussitôt. Un peu plus loin dans la foret, on pouvait distinguer un cercle d'arbre centenaire, avec un énorme rocher en son centre.
Je filais droit, mes mouvements aussi fluide que l'eau, habituée au sol instable et aux passages étroits. Espérant secrètement que le nouveau peinerait et ronchonnerait un peu.

Le rocher était tout près, arrivée à ce dernier, je glissais mes doigts sur la parois rocailleuse et je m'immobilisais. Tendue sur mes deux jambes, je humais l'air paisiblement, afin de savoir si un curieux se trouvait dans les parages.

_ Tu peux t'asseoir si tu le désires, le rocher n'est aussi pas inconfortable qu'il en a l'air.

Je pivotais mes prunelles grisées sur l'homme bruns qui se tenait devant moi, je le sondais, encore. La potion ne tarderait pas à faire effet, et même en cas de rage, il lui serait impossible de se métamorphoser avec une telle dose.

_Alors, Tristan, que viens-tu faire ici? Notre campement n'est pourtant pas simple à trouver. Que cherches-tu? Tu n'as pas l'air d’être un lycan expérimenté. Tu sembles plutôt maladroit.  

Je remettais enfin la lanière de mon short sur ma hanche pale, avant de remettre ma tresse au niveau de ma clavicule, et jouer avec quelques mèches brunes rebelles.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Test   Lun 1 Avr - 17:23

Tristan regarda l’alpha de la meute remettre le bol vide à son loup de garde et souri en voyant celui-ci partir en bougonnant…
Il suivit son alpha en regardant les habitations, les personnes et les enfants qu’ils croisaient. La foret était paisible, un doux voile de brume flottait et inondait les bois d’une pâleur laiteuse sans pareil, Tristan regardait les jeux d’ombres et de lumières qui se faufilaient à travers celle-ci tout en suivant son alpha. Il admirait les arbres, s’arrêtant parfois pour caresser l’écorce de ceux-ci, il pensait aux merveilleux instruments qu’un bois d’aussi bonne qualité pouvait fournir.
Il trébucha sur une branche, perdu dans son admiration et sa réflexion, il n’avait pas fait attention à l’endroit où il avait posé son pied, il se rattrapa sans grande peine et releva les yeux…

Ils venaient d’arriver dans une clairière avec un rocher fiché au centre. On lui proposa de s’asseoir, mais, même si ce rocher était confortable, il avait plutôt envie de rester debout et de continuer à archer dans les bois. Il regarda son alpha en souriant et fit non de la tête.
Il continuait de contempler les lieux absorbé par ses pensées, quand son alpha, dont il ignorait toujours l’identité, lui demanda ce qu’il venait faire ici, comment il y était arrivé et ce qu’il y cherchait.
Tristan soupira et passa une de ses mains dans ses cheveux, il finit par hausser les épaules et répondre à la question qui lui était posée.


« Je ne voulais plus vivre comme un paria, les humains ont peur de moi, tout comme moi j’ai peur de blesser ou d’en tuer un, sans le vouloir, lors d’un de mes accès de rage. »

Il se tût quelques instants, était-ce si idyllique de vouloir simplement mener une vie banale ? C’est vrai qu’un lycan luthier ça ne devait pas être très courant… Mais à part ça il aspirait juste à la paix… Il reprit.

« J’avais entendu parler de ce campement, et je suis parti sa recherche, tout simplement, pour ne plus représenter un danger pour ceux qui m’entourent et ne plus inspirer la crainte… »

Il repensa vaguement aux regards de haine et de crainte qui lui était jetés par certains humains, une boule vint se loger au creux de son estomac, il inspira et leva la tête pour regarder le ciel.
La potion lui avait laissée un gout âpre et amer dans la bouche… Il baissa les yeux vers son alpha et la dévisagea…
Il espéra qu’elle n’allait pas lui faire boire une autre potion infecte… Il jeta un regard circulaire tout autour de lui et finit par le reposer sur la demoiselle…

« Dans quel but sommes-nous ici ? »

Il se doutait bien qu’ils n’étaient pas ici pour admirer le paysage, pour faire une petite balade ou encore juste pour discuter… A vrai dire il la sentait mal cette balade en forêt… Il espéra vaguement ne pas devoir se battre, un lycan en colère une fois sur la journée, cela lui suffisait amplement. C’est là que lui vint à l’esprit qu’il devait peut-être, sûrement, gagner son droit d’entrée dans une meute et cela ne lui plaisait pas du tout… Car s’il échouait, où irait-il ?
Il regarda le ciel en maudissant sa condition de lycan, lui tout ce qu’il souhaitait c’était vivre sa petite vie tranquille, sans problèmes ni bagarres, seul avec ses instruments et sa musique. Mais non, à croire que quelqu’un avait d’autres projets autrement plus intéressants pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Test   Ven 5 Avr - 11:42

Le test
Les réponses étaient évasives, peu sûres. Il était plutôt inquiet d'être dans cette prison d'arbres et de brumes. Un lycan métamorphosé peinait à passer ici tant il y a avait de branches, de racines et d'endroit très étroits. Il était alors obliger de tout démolir pour se frayer un passage.
C'est un barrage naturelle qui ralentissait la plupart des risques de meurtres ou de débordement dans la meute.
Mais une fois la potion dans le corps, se métamorphoser était presque impossible. Je semblais rassurer à l'idée de ne pas avoir à contrôler ma rage d'avantage.
Je pouvais faire le point et discuter sans avoir à s'énerver et le trancher en deux; un bon point.

_ Les humaines ont souvent peur de nous. Mais ils ne sont pas les seuls. Les créatures ici vivent loin du campement. Nous dégageons une odeur spéciale. Celles de fauves et dominants. Cela les effrait. Je ne te fais pas de dessins pour la chasse, c’est un vrai calvaire. Ah, j'ai oublié de te dire, ici, nous sommes entourés d'Arani. Alors pas de faux pas, sans nous, tu serais en grand danger.

Je lui montrais alors une gigantesque toiles d'araignée qui pendait un peu plus loin. Des corps creux pendaient macabrement : Une biche égarée avait déjà était entièrement vidée de sa substance. D'autres cadavre, mort ou à moitié vif, attendait le retour de l'araignée humanoïde.

_ Elles ne nous attaquent jamais. Sauf si on décide de faire le malin et de se balader seul le soir un peu trop loin.

Un sourire un peu machiavélique se dessinait sur mes lèvres, je me mettais dos à lui pour admirer les alentours avant de poursuivre.

_ Bien, parlons de tes compétences. tu sais te battre? Quelle arme manies-tu le mieux? Nous avons un maître ici qui d'apprendra toutes nos technique de combats. Les entraînements sont très poussés et sont quotidiens.

Je jetais un œil sur ce qui pouvait être un futur membre de la meute et me ravisa avant de poursuivre sur les entraînements. Je faisais une moue hésitante, de nouveau face à lui avant de poursuivre.

_ Tu n'as pas l'air guerrier... Tu es bien bâtis pour le devenir. Si tu es accepté, tu suivras un entrainement afin d'avoir les bases. Le clans est "divisé" en plusieurs parties. Nous avons l'équipe d'herboriste avec les apprentis pour nos potions et nos soins, les chasseurs qui sont très sélectifs, tu auras peu de chance d'y être admis, les cueilleurs sont très demandés à cause des accidents en forêt, les pêcheurs, un bon poste pour les pacifistes et toutes les tâches ménagère et la cuisine sont donnés aux personnes qui ne veulent pas ou ne peuvent pas se battre, mais tout le monde met la main à la patte. Et donc bien sûr les guerriers, qui font la joie et l'honneur de la meute.

Je souriais, heureuse d'avoir organiser le clan comme un camp de soldats. Tout est calculé au millimètre près. Mais je n'allais pas dévoiler toute les bottes de la meute au premier venu.
Le vent changea et il m'apporta l'odeur de la viande et des épices. Les plats étaient lentement préparé, presque prêt à être savourer au sein d'un déjeuner conviviale avec toute la meute.

_ Bien nous n'allons pas y passer la journée. Nos règles sont strictes. Vends toi. Persuade moi d'entrer dans la meute.

Mon visage était de nouveau de marbre. Bras croisés, jambes tendues, comme enraciné dans la terre, le vent semblait s’être arrêter pour ne pas déranger ce moment important. Tout était calme, c'était à lui de jouer. Pour gagner l'entrée dans la meute, ou perdre, et rentrer avec pour seule compagnie la peur et la solitude.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Test   Mar 23 Avr - 22:44

Tristan avisa le rocher du regard et fini par s’y asseoir, c’est vrai qu’il était confortable…
Il gardait le silence tandis qu’il écoutait ce que la dame lui expliquait à propos des humains, des créatures, des aranis et finalement de la meute.

Il leva son visage vers le ciel et contempla silencieusement la frondaison des arbres tout en réfléchissant aux questions et aux explications de l’alpha de la meute… Il se perdit momentanément dans se réflexions et sa contemplation.

Non il ne savait pas se battre, ni manier une arme, par contre il était habile de ses mains, normal pour un luthier ; les tâches ménagères n’étaient vraiment pas son fort, il suffisait d’avoir vu une fois son atelier pour le savoir, la cuisine? Si on veut mourir dans d’atroce souffrance suite à une intoxication alimentaire, peut-être…

L’alpha avait dit qu’il était bien bâtit pour devenir un guerrier, le travail du bois y était pour quelque chose… Bon, à part faire de magnifiques instruments de musique et jouer la sérénade il ne savait pas faire grand-chose d’autre, mais bon il allait devoir faire confiance à ses facultés d’apprentissage et d’adaptation.

Il finit par répondre.


« -Je ne sais ni me battre ni me servir d’une arme, encore moins cuisiner… Je suis un excellent luthier et le bois n’a aucun secret pour moi. Par contre j’apprends vite et je me fais à toutes les situations… Et, à mon humble avis la meute n’a que faire d’un luthier et du si bel art qu’est la musique… Par contre, grâce à mon métier, je suis très habile et peut sculpter le bois selon mes envie et j'ai beaucoup de force dans les bras.»

Il se tût un instant, s’il devait vraiment choisir il préférait apprendre à se battre bien que la traque et la chasse était un de ses plaisirs malsains, à la suite de sa transformation il avait remarqué avoir un faible pour ce activités surtout quand s’était pour se venger d’avoir été rejeté et méprisé, cependant traquer un humain devait sûrement être beaucoup plus facile que donner la chasse à un animale. Allez savoir pourquoi la cuisine, les tâches ménagères, la pêche et la cueillette ne l'intéressaient pas du tout... Non la chasse et la bagarre avaient l'air beaucoup plus intéressants et excitant. u'il devait être grisant de se sentir plus fort et de l'emporter sur des proies et des rivaux... Oui, ça le tentait bien.

« -Je suis merveilleux, plein de surprises et de ressources, si si, c’est vrai. Quand à ce que je suis capable de faire et d’apprendre je dirais que c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Envois moi guerroyer et chasser et j’apprendrais tout ce que je dois savoir si pas plus. »

Tristan était à court d‘argument… Bizarrement quand il le fallait, il n’avait plus rien à dire. Il regarda l’alpha avant de penser à ce qu’il pourrait bien faire si il n’était pas accepté au sein de la meute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Test   Mer 24 Avr - 8:35

Le test
Alors, comme ça, il était luthier et savait magner le bois... Un bon point pour la meute, il pourrait tailler des arc et des flèches pour la meute si le maitre d'arme lui expliquait.
Il avait l'air motivé, peu agressif et encore moins menaçant.

_Bien, demain matin tu te lèveras aux aurores, tu commenceras l'entrainement avec les novices.

Je riais à l'idée de le voir parmi les débutants, qui n'étaient que des enfants d'environs dix ans. Le maître d'arme serait surpris aux premiers abords puis il serait plus sévère avec lui qu'avec les autres, par nécessité vu son âge.

_Après le déjeuner, le maître de forge viendra te voir. Et tu commenceras à tailler des arcs pour la meute. Ta habilité à magner le bois te seras utile le temps que tu saches te battre. Mes chasseurs te brifferont au dîner sur le travail, tu pourras leur poser toutes les questions que tu veux. Ton acceptation dans la meute sera certainement difficile les premiers jours. Fait de ton entourage des amis rapidement, reste courtois et travaille bien, c'est ta seule chance de faire parti de notre peuple.  


Je lui souriais, plus tendrement avant de me diriger de nouveau vers le campement.

_ Nous allons bientôt manger, je te présenterais aux autres, pour ce repas tu te tiendras prêt de moi. Pour les autres, tu te placeras avec les membres de la meute.

Je me retournais, poings sur les hanches, pour l'attendre. Ma tresse volait sur des vagues de vents calme et tendre, je le scrutais. Bon sang qu'attendait-il pour me suivre?

_ Je te ferais visiter le campement après manger. Allons vient, je ne vais tout de même pas y retourner toute seule, ils te croiront mort.

Une pensée qui le chagrinerait certainement, je pressais le pas pour retournais au campement, avec un nouveau, un lycan qui faisait partit des notre.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Test   Mer 24 Avr - 13:04

Tristan regarda l’alpha, dont il ignorait toujours l’identité, étonné. C’était tout ? On ne lui demandait rien d’autre ? Aucune épreuve à passer ? Pas de jeux sournois?
Il haussa les épaules en se disant que c’était peut-être mieux pour lui que cela se passe ainsi.

Il se passa une main dans les cheveux et se releva. Il finit par suivre la jeune femme, il espérait que ce qu’il allait manger serait meilleur que la potion qu’on lui avait demandé d’ingurgiter, en tout cas ça ne pouvait pas être plus mauvais…

Ainsi il allait travailler le bois et faire des arcs et des flèches, mais où allait ce monde ? Il disait être un luthier et on utilisait ses talents pour fabriquer des armes… Où étaient donc cachés les amoureux de la musique, cet art si noble ? Le monde devait aller bien mal pour que personne ne prenne le temps d’écouter de la musique.

Un bruit se fit entendre à la droite de Tristan, s’extirpant de son monologue mental il tourna la tête et baissa les yeux dans la direction du bruit, c’est là qu’il vit, pour la seconde fois, ce foutu lapin blanc. Le lycan jeta un regard à la créature, mi-amusé mi-fâché, il se pencha et d’un geste rapide et habille il se saisit du lapin blanc… L’heure de la vengeance avait sonné ! Il porta le lapin à la hauteur de son visage le regardant d’un air menaçant, tandis que ce dernier semblait le supplier de ne pas lui faire de mal. Les deux êtres se regardairent un long moment…
Tristan baissa ses bras et décida de faire un bout de chemin en compagnie du lapin, il reprit la marche avec cette boulle de poile pelotonnée dans ses bras.

Il jeta un regard en biais à son alpha qui semblait à la fois surprise et étonnée, il détoura le regard et continua son chemin sans rien dire.

Il suivait l’alpha, perdu dans ses pensée et caressant machinalement la tête du lapin, avant de redresser la tête et de tourner son visage vers elle.


« -J’ignore toujours ton nom… »

Ils approchaient du campement, Tristan fit un mouvement de la tête destiné à envoyer une mèche de cheveux qui lui gênait la vue vers le côté. Il espéra que les autres lycans seraient assez hospitaliers et qu’il trouverait vite sa place parmi ce « nouveau monde ».

Il leva les yeux au ciel, des rayons de soleils parsemaient les alentours de tâches dorées et lumineuse, c’était une belle journée pour entamer sa nouvelle vie. Il ne tenait plus en place, il était empli de curiosité mêlé d’appréhension, mais au tréfonds de son âme il savait qu’un jour il se sentirait, ici, chez lui et qu’il n’aurait plus besoin de se renfermer dans sa solitude et e fuir le monde…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Test   Ven 26 Avr - 16:41

Le test
Je le vis s'arrêter net vers quelques choses dans al foret, inquiète je faisais un pas vif en avant puis m'aperçu qu'il tenait un lapin. Je lui jetais un regard aussi étonné que désapprobateur, je ne souhaitais pas avoir un lapin dans le campement, il ne ferait qu'affoler les chiens qui ne souhaiterait rien d'autre que de le croquer. Je levais les yeux au ciel avant d'entrer dans le campement.
Le feu était dresser en son centre, d'ou je me tenais, les flammes semblaient taquiner les étoiles. Des parfums de viandes, d'épices et de légumes commençaient à chatouiller mes narines, mon peuple était assis à la droite du feu, à l'opposé de ma tente. Naïsha était installée juste devant cette dernière, avec Mengör à ses côtés. Il tourna vivement la tête et dessina un sourire rare et précieux en m’apercevant. Il trottina jusqu'à moi, suivi par quelques enfants curieux et joyeux.
Je souriais à ces bambins, toujours heureuse de susciter la joie à mon retour. Quelques verres se levèrent à mon intention avant de jetais un regard derrière moi.
Je l'avais oublié. Tristan.
Un enfant me tira la main en jetant son petit menton blanc vers lui.

_C'est qui ce monsieur, Doylana?

Je soufflais avant de faire signe à Tristan de s'approcher. J'ordonnais aux enfants de rejoindre leur place avant de prendre la mienne, à côté des "grands" de ce peuple. Tristan me suivit calmement, quoiqu'il devait jeter quelques regards étonnés autours de lui. La bonne humeur et l'organisation n'étaient pas vraiment attribué aux lycans.
Le silence était désormais pesant, dressée sur mes jambes, tout le monde s'assit. J'indiquais au musicien de rester debout car devant cet élan général, il devait sûrement se demander quoi faire.

_ Bien, votre attention. Je vous présente Tristan. Il est musicien, peut être égayera-t-il encore plus nos soirées, du moins s'il n'est pas trop fatiguée par la journée!

Les rires se firent entendre. Ici le travaille était dur, mais tout le monde s'y mettait. Même les enfants.

_ Il sera à la confection des arcs et suivra les entraînements pour débutant le matin. Je compte sur nos herboristes pour prendre soin de lui les premier temps.

Les rires redoublèrent à gorge déployée. Il devait comprendre que tout le monde le pensait faible, mais en fait, les entraînements débutants étaient pour les enfants. Tout le monde savait se battre ici, à part quelques pacifistes. Je l'imaginais déjà en cours avec les enfants et cette pensée me fit sourire.

_ Trêve de plaisanterie, je compte sur vous pour être agréable avec notre nouveau venu. Servez vous, une longue journée nous attends demain.

Je m'asseyais à mon tours, usée alors que Mengör nous apportait nos assiettes et nos verres de vins. Je buvais paisiblement, en regardant mon peuple, fière de mon travaille et enfant heureuse d'être ce que je suis.

_Demain, tu mangeras avec le reste du peuple, de l'autre côté du feu. Ici, nous parlons souvent des affaires de la meute et seul les postes hiérarchiques sont assis de ce côté. Bien sûr ce n'est pas tous les soirs, nous avons l'habitude de manger tous ensemble.

Je levais mon verre pour trinquer.

_Bienvenue parmi nous!

Des cris de joies se firent entendre et plusieurs hommes se levèrent pour venir lui poser des questions. Après une bonne demi heure, je décidais de lui venir en aide.

_ Et si tu nous jouais quelque chose?

Je lui souriais, en espérant que cette phrase lui fasse plaisir.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Test   Ven 3 Mai - 0:02

Tristan s’abaissa, déposa le vil lapin au sol et le regarda fuir à toute vitesse. Il s’engagea à la suite de l’alpha dans le campement. Il regarda le feu qui se trônait au centre, rassemblant toute la meute autour de lui. Il était stupéfait par l’organisation et la bonne humeur qui régnaient en ce lieu, le premier lycan qu’il avait rencontré, qui n’était autre que Mengör, n’avait pas été des plus agréable et semblait ignorer tout de la bonne humeur, Tristan était rassuré de voir que ce n’était pas un trait caractérisant la race.

Il jeta un regard en biais à Doylana qui lui fit signe de rester debout. Lorsque celle-ci annonça qu’il était musicien les rires se mirent à fuser de toute part, il la reprit mentalement ; il était luthier avant d’être musicien. Quand l’alpha annonça qu’il allait les suivre les entraînements pour débutant, les rires se firent plus nombreux et plus forts… Ne sachant pas ce qu’étaient, réellement, les entraînements pour débutants, il ne comprenait pas pourquoi tout le monde riait, que cela ne tienne, il préférait voir les gens heureux que tristes.

Il finit par s’asseoir à côté de Doylana, comme elle lui avait demandé de le faire, il regarda l’assemblé mal à l’aise, c’était la première fois qu’il se retrouvait entouré par autant de monde, surtout par des lycans… Il ne savait pas trop comment appréhender la situation

La meute lança des cris de joies à son arrivée et en instant il fût assailli par des lycans curieux et avides de connaître le nouveau venu, si bien qu’il fût rapidement perdu dans ce chaos, néanmoins il réussit à se mettre à l’aise rapidement et conversa avec plusieurs lycans pendant un certain temps, jusqu’à ce que Doylana lui propose de jouer quelque chose… Il fût surpris par la requête mais plutôt content de voir que ces talents étaient appréciés et que la musique pourrait trouver une place dans sa nouvelle vie…

Tristan regarda l’assemblée silencieuse qui se tenait coite et prête à l’écouter. Il finit par prendre sa lyre et la plaça sur ses genoux, la douce bienveillance du groupe et la bonne humeur lui inspira une danse. Il laissa alors ses doigts habiles parcourir les cordes de l’instrument, il se plongea corps et âme dans l’air de musique qui envahissait le campement.
Il regarda le feu tout en continuant de jouer, les flammes semblaient danser au son de sa lyre, il continua inlassablement, tout en observant les flammes et la meute qui semblait ravie de ce moment. Sa tête se mouvait délicatement au son la musique, tandis que ses paupière se fermaient sur ses yeux qui ne semblaient montrer nul émotion. Il continua de joué et ne fît bientôt plus qu’en avec les notes qui sortaient de son instrument. Il n’était pas spécialement doué dans les rapports sociaux et les paroles, mais la musique c’était son domaine de prédilection, son moyen de communication, il y excellait… Il ouvrit les yeux et souri en voyant des enfants danser autour du feu et intérieurement il poussa un grand cri de victoire quand il s'aperçu que Mengör souriait en dodelinant la tête en rythme, ainsi il était capable se sourire... Le dicton qui disait que la musique adoucissait les meurs se vérifiait.

Les notes s’estompaient peu à peu, il fini son morceau et caressa le bois de se lyre avant de la déposer délicatement côté de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Le Test   Lun 6 Mai - 12:53

Le test
La meute était épatante. La musique avait porté mon peuple vers plus de bonne humeur et de sourire. Même Mengör, mon fidèle bras droit, esquissait une moue joyeuse.  

Tristan était accepté parmi les nôtre. Il fallait encore toute une batterie de test que les lycans s'infligeaient pour devenir un frère, mais il était un membre; un Karath.

Il allait désormais partager un quotidien difficile, des tâches éprouvantes, des combats dépourvu du moindre sens, des pertes, des pleurs, des peines mais aussi des rires. Il allait gagnait une famille fidèle et attachante.

Avec un peu de chance, il deviendrait vite un guerrier et gagnerait en respect. Il deviendrait alors convoité par nos louves. Les femmes étaient loin d'être moche chez les lycans. Elles étaient sauvages, imprévisibles, capricieuse, têtues...Mais très jolie.

Je voyais les Karath s’enthousiasmer devant les notes, je dessinais moi même un sourire avant de reprendre un verre de vin et entamer mon dîner.

Notre nouveau venu semblait épatant, pleins de ressource et de surprise.
Il serait certainement un bol d'air pour la meute.

Je me penchais délicatement vers lui en détachant mes cheveux pour refaire une tresse beaucoup plus discipliner.

_ Bienvenu chez les Karath, tu fais désormais partis des nôtres.

Je lui glissais un clins d'oeil avant de me détourner de lui pour parler à Naïsha, notre herboriste, et observer Mengör, choquée qu'il puisse sourire au son d'une musique.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


HRP: RP terminé, si tu veux en ouvrir un autre, pas de soucis, tiens moi au jus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Test   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Test

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: La forêt d'Orlyën-