Partagez | 
 

 « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Mer 20 Mar - 16:22











Ellana Calysso Elvanshalee
210 ans . Elfe . Célibataire . Assassin . Lonënheil . Hétérosexuelle .

Qualifier Ellana pourrait être quelque chose de bien compliqué. En vérité, elle n’est pas aisée à comprendre. Si au premier abord elle peut sembler froide, sarcastique et remarquablement impassible à toutes situations –vous pourriez décapiter un homme sous son nez qu’elle n’en aurait cure, sauf s’il s’agit d’une personne qu’elle connaissait ou qu’elle chérissait-, bon, en vérité elle est bel et bien sarcastiqe, froide, et impassible. En plus d’être réfléchie, et très voir trop sérieuse. Le second degré ? Elle le connaît, oui, c’est même son meilleur ami, et l’humour noir n’en parlons pas, mais elle ne rigolera jamais, ou ne s’amusera jamais. Sauf en tuant, peut-être. C’est une assassin me direz-vous, quoi de plus normal que le fameux stéréotype de l’assassin adorant tuer et éviscérer ses victimes ? Non, elle ne tue pas n’importe qui… Pas tout le temps du moins. Bon, soit, il lui arrivera de trancher la tête à la première personne qui lui causera du tort, ou qui la contrarierait d’une manière ou d’une autre, mais elle n’est pas méchante. Juste pas assez… Consciente du fait que tout ne se résout pas par la violence. MAIS elle a conscience de la valeur de la vie. Elle ne tuera pas d’innocents, uniquement les canailles ayant à leur compte de nombreux meurtres et séances de torture peu regardables. Au fond, Ellana est tout simplement une jeune elfe n’ayant pour compagnie que la Lune et les étoiles. Mais au fond, comme toute jeune femme qui se respecte, elle rêve d’une famille. Loin au fond d’elle, très loin… Très très très loin même.
« Ellana fût ma plus belle erreur. »

Les yeux vairons de la jeune femme parcoururent une fois de plus cette dernière phrase, inscrite à la fin d’une lettre dont elle ne connaissait ni l’auteur, ni la raison. Une erreur ? Curieuse, la jeune femme s’installa sur une souche, à quelques centimètres d’elle et lût une fois de plus ce vieux parchemin qu’elle avait un jour retrouvé sur le pas de sa porte.

« C’est fou, je n’arrive pas à m’y faire mais cette jeune femme a effectivement réussi à s’octroyer la moindre de mes pensées. Sans même le vouloir, elle a fait de moi son esclave mental. Chaque trait de sa silhouette, de son visage, se dessine sous mes paupières lorsque je ferme les yeux. Allant de sa longue chevelure semblable à un crépuscule flamboyant léchant avec délicatesse ses hanches magnifiquement dessinées, à ses iris tous deux faits de couleurs différentes. L’un céruléen, semblable aux merveilleux cieux azurés d’été. L’autre d’une sombre couleur de terre brûlée tirant sur un brun intense. Ses yeux sont fait d’une forme telle qu’ils furent la première chose que je vis, au milieu de cette forêt au milieu de laquelle régnait un silence de mort tel que l’apparition de cet ange de la mort sous mes yeux aurait pu m’être fatal. Au final, elle laissa le pauvre parvenu que je suis en paix et s’éclipsa sans même un mot à mon égard. Alors, envoûté par cette démarche sensuelle et ces jambes fines et élancées, mises en valeur par un pantalon de cuir orné d’une ceinture à laquelle elle portait deux poignards certainement finement aiguisés dans des fourreaux épais et aux ornements propres à sa race. Ses pieds ? Je les devinais petits, au vu de la taille de ses bottes de cuir remontant jusqu’à la moitié de ses mollets. Et si la brassière faire de la même matière que son pantalon, qu’elle portait, dévoilant son ventre plat et fin, aurait été qualifié de sexy sur certaines, sur elle, il s’agissait d’une incitation même à la débauche. Mon pauvre esprit en fut complètement embrumé, et fort heureusement, ses épaules fines demeuraient cachées par un boléro de cuir maintenu en place par deux lanières croisées au-dessus de sa poitrine. Une véritable femme fatale. Et son visage à la fois si doux et si dangereux ne la rendait que plus attirante. À commencer par ce regard incroyablement stoïque qu’elle m’avait lancé, comme si jamais je n’avais existé, et j’en étais venu à remettre mon existence en doute. Sans oublier ce nez fin et légèrement allongé, cette bouche si bien dessinée qu’on la croquerait, et cette cicatrice, barrant son œil gauche. Certainement le résultat d’une violente bagarre, et honte à celui ayant osé lui infliger une telle blessure.

Je ne m’en étais pas encore rendu compte mais, si j’écris ces mots à présent c’est que mon adoration m’aura rendu fou.

Ellana fût ma plus belle erreur.
»

La vie d’Ellana comprend un énorme trou noir jusque ses 120 premières années. À vrai dire, son seul et premier souvenir n’est fait que de terre mouillée, de fraîcheur, d’un agréable lit de mousse, et d’une sensation ignoble de ne rien savoir de qui elle était à cet instant. Une enfant perdue au milieu d’une immense forêt, qui ne savait rien de son père ni même de sa mère. Comme si sa mémoire lui avait arrachée. Déboussolée, elle s’était doucement relevée, les yeux rivés vers le ciel, sans même savoir qu’à cet instant elle le voyait pour la dernière fois avant bien longtemps.
Le reste s’était constitué d’une violente douleur derrière la tête suivie d’un réveil dans une vieille cave miteuse dont l’air était empli d’une étrange odeur de pourriture et de… Quelque chose qu’elle ne préférait ni voir, ni imaginer. Et alors même qu’elle se disait que les choses ne pouvaient être pires, un vieil humain aux dents tout aussi pourris que les lieux où elle se trouvait se pencha au-dessus, souriant de telle manière qu’elle pût compter le nombre de chicos qu’il avait en tout dans la bouche. Cinq. Cinq pauvre crocs abîmés et noirâtres qu’elle devinait aisément être l’une des causes de son haleine fétide.

« Duncan nous a ramené une belle touche… Comment t’appelles-tu ? »

La jeune Elfe ne pût que le regarder d’un air totalement perdu, et alors qu’elle entrouvrait les lèvres pour parler, elle se ravisa, les yeux dans le vide. Qui était-elle ? D’où venait-elle ? Pourquoi s’était-elle retrouvée ici ?

« Je… Je n’en sais rien. »

Le vieux débris la regarda de haut en bas avant de doucement hocher la tête, pinçant son menton ridé entre son pouce et son index.

« Ici tu t’appelleras Ellana. »

La nouvelle nommée hocha la tête pour seule réponse et sauta doucement sur ses pieds, prête à s’en aller. Elle ne comprenait pourquoi il insinuait qu’elle devrait certainement rester ici et au fond elle s’en fichait énormément. Et à vrai dire elle comprît uniquement lorsqu’elle vît trois ombres fondre sur elle pour l’envoyer contre un mur, suivis d’un jeune homme aux traits épais mais doux et allures d’ancien chevalier de guerre. Il était étrangement marqué et musclé pour son âge, surtout pour un humain.

« Je suis Duncan. Celui qui t’as ramenée ici. Et celui qui a fait de toi l’une de nos nouvelles recrues. »
« L’un des seules, recrues. » rectifia le vieil édenté.

Ellana ne cilla pas, son regard d’un bleu et d’une couleur terre intenses rivé sur le nouveau venu alors qu’elle se relevait doucement, le corps un peu douloureux. Ils n’y étaient pas allés de main morte…

« Qu’est-ce que vous me voulez ? »
« Que tu rejoignes notre ordre. »
« Pourquoi est-ce que je le ferais ? »
« Parce que tu n’as nulle part où aller, ni personne à retrouver. »

Elle se tût instantanément, et Duncan comprît que les choses étaient gagnés à l’instant où les yeux de la jeune elfe se voilèrent d’une soudaine détermination.
Son entraînement commença dès le lendemain, et à seulement 140 ans, elle alla pour sa première mission en tant qu’assassin confirmée, qui fût un franc succès et fît d’elle l’une des membres les plus respectées de leur guilde.

« Ton nom te va réellement bien, en fait. » vînt lui souffler Duncan lors d’une fête de la guilde.
« Mh ? »
« Ellana… Une jeune femme magnifique, manipulatrice et prête aux pires péchés pour arriver à ses fins. Tu mérites également bien ton titre d’assassin. Ton prénom me fait d’ailleurs penser à ce genre de femmes, libre comme le vent et l’air, que personne ne peut capturer mais sur qui l’on peut s’appuyer. Ellana Elvanshalee. C’est le vieux qui t’as trouvé ce nom de famille, d’ailleurs, et s’il était encore en vie il rechercherait encore ta famille à l’heure actuelle. »

Cette remarque ne fît que sourire la concernée, qui finît d’une traite son verre d’alcool pour ensuite disparaître sans un mot à quiconque, partie pour vivre sa propre vie, marchant ç son rythme, suivant le chemin qu’elle avait décidé de prendre, dans les pas du vieil homme qui avait fait d’elle cette redoutable machine de guerre aujourd’hui Et personne ne la retînt. Tout comme personne ne vît sur l’instant qu’elle était partie. Hormis Duncan, qui ne pût s’empêcher de sourire, discrètement.


Anecdotes :

Son périple l'amena jusqu'aux contrées les plus lointaines de ce monde, où elle rencontra nombre de créatures dont de elfes particuliers qui lui accordèrent comme second nom "Calysso", et qu'elle décida de garder parce qu'elle le trouvait plaisant.

La cicatrice barrant son oeil gauche est le résultat d'une bataille contre un autre assassin en ayant après sa tête.
Pseudo: Ely
Âge: 19 ans.
Fréquence de connexion: Presque tous les jours.
Un petit commentaire: Bleh.
Code du règlement:
Spoiler:
 

© Copyright 2011 - Fiche de présentation : LYLINEE




Dernière édition par Ellana Elvanshalee le Mer 20 Mar - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Mer 20 Mar - 17:26

Bienvenue à toi Ellana II !

XD

(petite curiosité : la provenance du nom : Bottero ?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Mer 20 Mar - 18:47

Merci Ellana I ! xD

(Oui, c'était un nom que j'étais obligée de donner à un personnage pareil, en hommage à ce grand auteur.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Mer 20 Mar - 19:05

De même ! Même si mon perso a bien souffert et est complètement différent de la Ellana de Bottero.

C'est un prénom que je donnerais volontiers à ma fille si un jour j'en ai une ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Mer 20 Mar - 19:43

ooooh Ellana deuxième du nom te voila enfin mon amour ♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Mer 20 Mar - 22:20

Bienvenue dans ce monde de taré Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Jeu 21 Mar - 4:26

Ellana première, prochaine fois tu lui parleras sur la box, tu connais le règlement.
Kaëran, on est pas si pire que sa.

Bon je vais commencer par te souhaiter une bienvenue parmi nous
Ta présentation est bien, malgré mon mal de laisser une elfe être assassin ce qui est d'après moi pas normal, mais en voyant ton histoire je comprends un peu plus, malgré que j'aurais aimé savoir comment l'homme ta trouver et ramener (Ou plus le pourquoi, genre ce qui c'est passé).
Le fait de créé des guildes ou clan peu importe comment cela se nomme m'agace un peu parce que c'est hors sujet avec l'histoire principale, mais bon.

Je veux bien voir ce que les autres diront, je vais t'accorder mon OUI
Fait moi honneur, tu dois tout de même attendre la confirmation d'un autre administrateur.

J'espère que tu te plairas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Jeu 21 Mar - 6:27

Oh désolée, je voulais pas t'agacer ou autre ;____;
Enfin, merci pour l'accueil et pour le oui, mais si ça pose vraiment problème, je peux changer tout ça ><.
Sorry, sorry, sorry ><
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Ven 22 Mar - 19:35

Bonjour et Bienvenue!
ton personnage est intéressant, les descriptions très bien.
En revanche, l'histoire n'est pour moi pas assez détaillée.
Tu pourrais rajouté deux ou trois petites choses?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Ven 22 Mar - 19:46

Merci :3.
Euh oui oui bien sûr, mais de quel genre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Sam 23 Mar - 8:38

Comme son entrainement, ou son premier meurtre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Dim 24 Mar - 16:19

Ah, Bottero... Deux de mes amies ont pleurées quand elles ont appris sa mort.

Bref, il est vrai qu'une elfe assassin (marchombre ? =D) peu paraitre un tantinet saugrenu sur les terres d'Adariel.
Cela dit je trouve, à l'instar de notre Lókë bien aimé, que ton histoire apporte tout de même quelques crédits à ce qui semble être, ma foi, une petite incartade au mode de vie elfique.
Cependant et cela dit, il semble impossible qu'un peuple entier soit uniforme dans sa philosophie, ne serait-ce qu'en prenant en compte le vécu personnel de chacun...
Par contre et cependant, je ne souhaite pas me retrouver avec des douzaines d'elfes assassins sur les bras ; alors je serais bien moins tolérant par la suite. Mais bon, comme on dit : première arrivée première servie.
Je te donne donc ton tant attendu deuxième OUI. En ce qui concerne cette guilde, ça me rend un poil dubitatif, mais je ne pense pas que cela dérangera le bon déroulement de la vie du forum. Je compte sur toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   Dim 24 Mar - 18:43

Validée demoiselle !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Beidh do cheann mo trófaí. » Ellana.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kalee-La source des maux
» Et vous ?
» Evasion (pv Kass Doz, Darth Sinya, Ellana Caldin)
» ~~Nos belles promesses envolées
» Akinator .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-