Partagez | 
 

 Découverte d'une nouvelle vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Découverte d'une nouvelle vie   Mar 19 Fév - 1:37

Tristan suivait le lycan avec lequel il s’était battu un peu plus tôt, sous forme humaine il était assez petit, il observait tout ce qui l’entourait et retenait le chemin qu’ils empruntaient, il restait en retrait derrière le petit homme. Pas un mot n’étaient prononcé, ils marchaient dans un silence presque religieux, de toute façon Tristan n’avait pas spécialement envie de parler, il se demandait comment allait être sa nouvelle vie et quel accueil lui était réservé au campement.

Les deux lycans firent encore un bout de chemin dans le silence, silence qui commençait à rendre Tristan nerveux. Le luthier regarda alors son compagnon de marche, qui n’avait pas l’air des plus sympathiques ni des plus disposés à faire la conversation. Il finit par reporter son regard sur la foret qui les entouraient en soupirant.

En temps ordinaire Tristan se serait amusé, sans méchanceté, à agacer on compagnon de marche, mais là il n’était pas vraiment d’humeur et se disait qu’énerver un lycan, aussi petit qu’il soit sous sa forme humaine, n’était pas la meilleure des choses à faire…

Au fur et à mesure qu’ils progressaient les oreilles de Tristan distinguaient une multitude de bruits, nul doute n’était plus possible, ils approchaient, les bruits se faisaient de plus en précis et devenaient de plus en plus forts. Ils finirent par arriver en vue du campement…

Tristan ouvrit grand les yeux et se tenu abasourdi, pour lui campement ça voulait dire logements rudimentaires, comme des tantes ou des choses du genre, mais là, ça n’avait rien avoir avec ça… Ce qu’il voyait ne ressemblait à rien à ce qu’il s’était imaginer ou à ce qu’on lui avait raconté, en même temps il supposait que seuls des rares humains étaient parvenus jusqu’ici et que donc ce que la plupart d’entre eux racontaient sur ce campement devait vraisemblablement avoir été inventé.

C’était tout un village en effervescence qui se tenait devant lui, certes un petit village, juste quelques habitations simplistes, élémentaires et une forge, mais un village quand même… Non, plutôt un petit hameau perdu dans la forêt, il trouvait cela assez charmant comme endroit, éloigné du monde perdu dans les bois, oui, cela lui plaisait.

Son compagnon de chemin lui désigna un endroit et lui fit signe d’y rester, Tristan hocha la tête et s’exécuta, il regarda son compère s’éloigner et rentrer dans une des habitations, avant de porter son observation sur le reste du campement, bizarrement depuis qu’il était arrivé il y avait beaucoup moins de bruits et les gens le fixaient, certains semblaient étonnées, d’autres méprisants et le certains autres semblaient n’avoir que faire du nouveau venu. Il va s’en dire que le luthier préférait la troisième catégorie de personnes, être évalué et jugé par les regards des autres le mettaient vraiment mal à l’aise et commençait tout doucement à l’énerver.

Vu le comportement que les gens adoptaient face à sa venue il lui semblait claire qu’ils n’étaient pas habituer à recevoir des étrangers très souvent… Tristan restait debout, nerveux et anxieux à attendre, à attendre il ne savait trop quoi… Au moment où il se résolu à partir à l’exploration du campement une rumeur s’empara de la population locale. Tristan regarda autour de lui et vit sortir de la maison, dans laquelle était entrée son compagnon de voyage et vil agresseur, deux silhouettes, celle du lycan rencontré un peu plus tôt dans la journée et celle d’une femme qu’il ne connaissait absolument pas…

Mais à en juger par la façon dont les lycans la regardaient et lui cédaient le passage, elle devait sûrement être une personne de première importance… Il la regarda avancer vers lui sans avoir la moindre idée de ce qu’il devait dire ou faire…

Mais allez savoir pourquoi, plus cette femme s'approchait de sa position plus il se sentait anxieux et nerveux, une idée lui traversa la tête, et si ,ici non plus, on ne voulait pas de lui? Qu'allait-il faire? Qu'allait-il devenir?

La rumeur qui se propageait dans l'assemblée commençait à se dissiper et les regards étaient tous braqués sur lui ou sur la femme qui marchait dans sa direction et qui se rapprochait, les regards et le silence devenait de plus en plus dure à supporter pour Tristan, elle inspira une grande bouffé d'aire destinée à le calmer mais cela n'eut aucun effet.

Il ferma brièvement les yeux en se demandant ce qui allait advenir de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Découverte d'une nouvelle vie   Dim 24 Fév - 11:13

Une nouvelle vie
J'étais perdue dans mes pensées. Prise entre le fléau de rage à régler chez les nouveaux, et le manque de main d'oeuvre pour les potion se faisait ressentir. Il nous fallait un second herboriste d'ici peu.
Le stress me gagnait lentement, mais certainement, en magnant avec plaisir mes entrailles et mes pensées.

Mengör vint me chercher, il avait le visage fermé, comme à son habitude. Bon dieu, un sourire lui déchirerait-il les lèvres?
Je soupirais, peu motivée à me battre de nouveau contre un petit jeune. A tous les coups, ce dernier avait été battu par le Lycan. L'homme au visage clos était le meilleur guerrier après moi, il avait pour mission pour tester les nouveaux, s'ils échappaient au massacre, ils étaient les bienvenus.

Je soupirais, ajustant ma natte épis qui tombait sur mon épaule droite, bataillant contre les quelques mèches rebelles qui tombaient devant mes yeux. Je tirais sur mon soutien gorge de cuir et je serrais le noeuds par sécurité. Les lanières présentent sur mon short cachaient ma hanche droite, pour découvrir la seconde.
J'enfilais mes bottes.

_Elle est ou, cette nouvelle prise?

Mengör afficha un sourire carnassier. Le seul qu'il était capable d'offrir. Il partit devant, je me plaçais à ses côtés, mes prunelles bleutés scrutaient les environs, les nouveaux étaient inquiets à ma vue, et dans cette partie du village, ils étaient les seuls présent.

Je n'étais pourtant pas un monstre assoiffé de sang.  
Il se distingua alors auprès des autres. Il avait l'air plus mature, plus sur de lui. Mais je restais persuadée, que sa rage n'était pas maîtrisé.
D'un signe de tête, je signifiais à Mengör de partir voir Naïsha pour une potion. Je me plaçais à quelques mètres de notre nouvelle prise, la main sur le hanche je le détaillais.

Il était plutôt beau garçon, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard.

J'avançais lentement, pour finir à quelques centimètres de lui, et lui tourner autour pour mieux le voir.
Musclé. Il était un parfait prétendant pour le rôle de guerrier.


_Comment t'appelles-tu?

Mes prunelles grisées se plantaient alors dans les siennes, je fouillais son esprit, triturais son cerveau. Je le sondais intérieurement, et je savais déjà que cela ne lui plairait pas.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Découverte d'une nouvelle vie   Ven 1 Mar - 11:27

Son compagnon de voyage dont il ignorait toujours l’identité affichait un sourire carnassier qui n’était pas du tout du gout de Tristan, en fait rien chez ce petit personnage ne lui plaisait. La dame, à qui il trouvait plusieurs côtés attrayants, fit une signe de tête, à celui-ci et il partit on ne savait où. Il fixa la demoiselle qui s’était arrêté à quelques centimètres de lui avant de lui tourner autour, de la même manière qu’un rapace tourne autour de sa proie, il se sentait jugé, pesé et mis à l’épreuve. Elle lui demanda son nom avant de fixer ses yeux dans ceux de Tristan à ce moment il ressentit une très désagréable impression, il recula dans les profondeurs de son esprit pour se protéger et fini par butter contre un mur sombre et froid qui renfermait les secret de son passé oublié. Evidemment il n’apprécia pas du tout ce sentiment de recul qui s’empara de de lui. Une de ses veines se mit à battre furieusement au niveau de sa tempe, non il n’aimait pas du tout cette situation, pourtant il savait qu’il ne devait pas céder à la colère ou au malaise. Mais que lui voulait-elle à le fixer comme ça? Lui faire peur? Le mettre à l’épreuve? Il se calma, il en faudra plus le faire enrager ( en tout cas, cette fois-ci) et finit par répondre d’un ton monocorde à la question qui lui avait était posée.

« -Je me prénomme Tristan Sagremor… A qui ais-je l’honneur ? »

Il fit une révérence la gente dame sans détacher son regard d’elle, ignorant ce qu’il devait dire et encore plus ce qu’il devait faire. Pour le moment il se contentait de soutenir le regard grisé du sien, par ailleurs ce regard avait quelque chose d’intrigant. Il se repensa aux raisons qui l’avaient poussé à quitter Racium pour le campement des lycans, les regards noirs, la frayeur qu’il provoquait chez les humains, les jugements hautains… Non, il ne se trouvait pas ici pour revivre ça…

Il reprit sans laisser le temps à la jeune-femme de répondre…

« -Pourriez-vous me dire ce que je suis sensé dire ou faire, au lieu de me dévisager comme cela ? Par ailleurs il est parfaitement impoli de fixer quelqu’un comme ça, enfin, je comprends que vous ne puissiez détacher votre regard de moi, je suis tellement beau. Mais quand même, à me regarder de la sorte vous allez finir par me faire rougir… »

Un petit sourire narquois étirait les lèvres de Tristan et ses yeux étaient emplis d’une lueur facétieuse.

Tristan savait-il qu’il s’adressait à l’alpha de la meute ? Non, pas du tout, et en fait il n’en avait cure. Il n’aimait simplement pas être dévisagé de cette façon, mais imbu de lui-même et arrogant comme il l’était, il avait trouvé le moyen de tirer profit de la situation, enfin pour le moment… il s’attendait à une répartie cinglante et désobligeante de la part de la donzelle qui se trouvait devant lui, après tout, ça ne serait pas amusant si elle se laissait faire ainsi…

Certes, ce n’était sûrement pas la plus intelligente des idées que de titiller ainsi l’alpha de la meute, surtout que celle-ci avait l’air d’être assez stressée… Mais son côté taquin avait pris le dessus, il espérait quand même qu’elle ne prendrait pas la mouche trop facilement, car pour lui, les gens qui étaient trop facilement vexés n’étaient qu’un tas de manant sans aucune confiance en soi et sans aucun sens de la dérision, même si il admettait qu’il fallait savoir une placer une limite à tout, trop de dérision tue la dérision, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Découverte d'une nouvelle vie   Ven 1 Mar - 17:42

Une nouvelle vie
_Je me prénomme Tristan Sagremor… A qui ais-je l’honneur ?

Mes yeux bleutés ne lâchaient pas ma proie. Je le cherchais sans le pousser à la rage, je n'étais pas d'humeur au combat et puis Mengör avait déjà fait le travail. Une fatigue inutile ne correspondrait pas à la situation actuelle, j'avais déjà bien trop de travail.
Il courba gracieusement l'échine, un geste élégant auquel je n'étais plus habituée depuis des siècles. Première surprise.

_Pourriez-vous me dire ce que je suis sensé dire ou faire, au lieu de me dévisager comme cela ? Par ailleurs il est parfaitement impoli de fixer quelqu’un comme ça, enfin, je comprends que vous ne puissiez détacher votre regard de moi, je suis tellement beau. Mais quand même, à me regarder de la sorte vous allez finir par me faire rougir…

Je n'affichais aucun sourire, une peinture de marbre sur le visage, mes prunelles ne lâchaient toujours pas les siennes. Durant quelques secondes, je me contentais de le dévisager avant de répondre calmement. La lueur qu'il avait dans les yeux me faisait tiquer, mais elle était aussi étrangement adorable.

_Je vais vous dire ce que vous êtes censé faire. M’obéir. Je suis l'Alpha de la meute.

Ce n'était pas une menace ou un prétention, juste une constatation, piquante peut être, mais réelle. Je me penchais un peu vers lui, ma natte tomba légèrement en échappant quelques mèches brunes délicates.
e fait d'être commandé par une femme paraissait souvent déplacé, voir honteux, mais on n'osait plus mettre mon autorité en doute après quelques combats sanglants, ou certains avaient malheureusement péri sous ma rage trop forte pour être maîtrisée par la potion de Naïsha.

_ Je ne suis pas impolie, je veille au bon fonctionnement de la meute. De ma meute.

Je reculais d'un pas pour l'observais sous toute les coutures.
Un bol en bois arriva, dans les épaisses mains de Mengör, il dévisageait l'intrus, sûrement au courant de ces derniers dire.
Sa fidélité était inégalable. Il ne supportait pas le manque de respect envers son Alpha.

_ Avant toute chose, tu vas boire ca.

Je prenais tranquillement le bol dans mes bras fins et musclés pour lui tendre délicatement.

_Ce n'est pas le meilleur délice, mes excuses pour ça. Nous pourrons discuter paisiblement ensuite.

Une lanière de mon short tomba, dévoilant un peu plus ma hanche parfaitement dessinée sous ma peau pâle.
Je patientais, consciente qu'il douterait avant de la boire. Mais il n'avait pas le choix. Mengör s'impatientait, tapant fermement du pied sur un sol poussiéreux. J'esquissais un sourire confiant avant d'ajouter;

_ Ce n'est que par précaution, je n'ai pas encore envie trancher de la chaire.

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Découverte d'une nouvelle vie   Lun 4 Mar - 21:18

Pas le moindre haussement ou froncement de sourcil, pas de lèvres qui se plissent sous l’effet de la taquinerie, pas une ride, pas un souffle, rien, mais où était le plaisir de titiller les gens si ils ne réagissent pas ? Il regarda la jeune femme en pensant que, en même temps, elle ferait une bien médiocre alpha si elle s’était mise dans tout ses états pour si peu…

Le fait qu’une femme soit à la tête de la meute ne le dérangeait nullement, il ne faisait pas partie de ces hommes machistes et misogynes. Tristan regardait toujours la dame, oui, il voulait bien lui obéir, en fait, en dehors de sa lutherie il détestait avoir des responsabilités, et ce qui est bien quand vous n’êtes pas tout au-dessus de la hiérarchie c’est que vous pouvez toujours décliner toute responsabilité et que ce n’est pas auprès de vous qu’on vient se plaindre quand quelque chose ne va pas et que ce n’est pas à vous qu’on reproche d’avoir pris les mauvaises décisions.
Que ce soit un homme ou une femme à qui il devait obéir, ça il n’en avait cure… Il se contenta de hocher la tête avant de lui répondre :


« -Ce que femme veut, Dieu le veut. »

Certes, c’était sèchement qu’elle lui avait fait remarquer qu’il lui devait obéissance, mais cela ne changeait rien au fait qu’elle restait quand même l’alpha du groupe, il comprenait pourquoi les gens avaient fait silence et la regardaient de telle manière, il se dit vaguement que ça devait être dure pour elle de supporter ces regards, surtout que lui, était venu pour échapper à ce genre de regards, il supposa que ça devait être un des fardeaux du commandement.

Il ne fit pas de réflexion quand elle lui dit qu’elle veillait simplement au bon fonctionnement de sa meute et qu’elle n’était pas impolie. Si, pour lui, elle était impolie, elle s’était permis de le dévisager et ne s’était toujours pas présenter, et les civilités ? Quoi, quand on est lycan on ne se présente plus on ne dit plus bonjour ? Son regard se porta sur le désagréable petit loup-garou qui avait cheminé avec lui, haaaaa ça expliquerait bien des choses…

Tristan regarda le bol que lui tendait la dame et eu une soudaine moue de dégout.


-*MAIS QUE QUOIIIII ? VIN DIEU, Quelle est cette chose pestilentielle ?*

Tristan prit le bol dans ses mains et inspecta son contenu, ça ne sentait pas bon et ça avait l‘air encore bien plus mauvais, il voulait bien obéir, mais avaler des substances étranges qui refoulent plus qu’un cloaque, ça non, hors de question, en tout cas pas temps qu’on ne lui aurait pas dit à quoi cette mixture immonde pouvait servir… Elle parlait de précaution, en quoi cette bouillasse était-elle signe de précaution ?

« -Je dois boire ça ? Cette chose infâme ?Puis-je savoir ce que c’est exactement et pourquoi je dois en boire ? »

Il pria intérieurement, fait qu’il ne soit pas obligé de boire ça… Apparemment prié ne servait à rien, il allait être obligé de boire. Son regard se perdit sur la hanche de son Alpha, tandis qu’il attendait une réponse. Le lycan qui avait apporté le bol frappa violemment du pied sur le sol, ce qui le ramena à la réalité et fit en sorte que son regard se reporte à hauteur de visage.

Il continuait d’observer le contenu du bol, ça n'avait vraiment, mais alors vraiment pas l'air ragoutant... Il espéra qu'il ne devrait pas boire cette mixture trop souvent, il soupira et porta le bol à ses lèvres et ingurgita le contenu d'un coup, voulant diminuer le plus possible la durée du supplice.

Il se frotta la bouche en grimaçant et regarda son alpha;


"-Pas très agréable, hein? Foutu euphémisme..."

Il regarda l'alpha qui esquissait un sourire, ha enfin, quelqu'un souriait, il aimait tant les sourires, mais depuis qu'il était arrivé ici c'était bien le premier qui lui était donné de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Découverte d'une nouvelle vie   Sam 23 Mar - 21:08

Une nouvelle vie
Il a avait mis un moment à avaler la potion. Mais elle était passée. Avec une mine de dégoût, certes, quelques petites remarques, forcément, mais avalé et c'était tout ce qui comptait. J'allais pouvoir le "travailler".

_Pas très agréable, hein? Foutu euphémisme...

Sans quitter le premier sourire qui lui était adressé, agrandit par la dernière remarque, je récupérais le bol pour le tendre à mon loup de garde. Qui partit avec aussitôt, en bougonnant, faisant aussi comprendre son mécontentement face à la situation. Il savait la manœuvre qui allait s'effectuer, la promenade, le test, et pourquoi pas l'installation, sous breuvage.

Je me glissais sur le coté et tendit un bras accueillant vers la foret.

_Nous allons nous balader un peu, Tristan.

Je passais devant lui, ma tresse glissant maladroitement dans mon dos, un tendre parfum de domination couvrant son espace vital. Ma hanche était toujours découverte, je n'en avais cure. Les hommes ici étaient habitués à beaucoup de chose, et surtout les femmes nues après métamorphose. Une hanche ne les émoustillait plus depuis longtemps. Encore fallait-il être un lycan habitué.

D'un pas sur, je traversais le reste des quelques habitations, je saluais quelques membres, souriais à quelques enfants avant de me glisser vers le premier tronc d'arbre.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


Suite ici : Le test
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Découverte d'une nouvelle vie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Découverte d'une nouvelle vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Découverte d'une nouvelle maison ( Gabriel )
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Adariel: un monde magique ::  :: Archives-